Negima ! Mahora Legends !

Rejoignez le forum de Negima ! RPG et devenez un(e) puissant(e) magicien(ne) ou un(e) grand(e) guerrier (ère) ! Entre cours, histoires d'amour et duels de magies, entrez dans la légende !
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Sayuri Williams

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sayuri Williams
Charmante schizo borgne ~
avatar

Messages : 128
Date d'inscription : 12/02/2011
Age : 23
Année d'étude de votre perso( 5ème, etc ) : 1ere. Classe 1 - Lycée
Partenaire(s) : Arren Sora, je serai ton bouclier, ton armure, tes poings. Pactio !

MessageSujet: Sayuri Williams   Sam 12 Fév - 17:01

SAYURI WILLIAMS






Nom : Williams

Prénom : Sayuri
Age : 17 ans et demi
Année scolaire ou professeur : 1ère - Classe 1
Physique ( minimum 4 lignes ) : Sayuri est d’une beauté aussi glaçante que son âme.
C’est dans un corps fin, élancé, aux formes agréables, que son esprit de glace réside. Celui-ci se coule derrière une peau froide mais douce, d’une pâleur frissonnante, légèrement dorée par le soleil lorsque la jeune femme prend le temps de s’y exposer, ce qui n’est pas si courant, puisqu’elle est bien plus créature de nuit que créature de jour. La pensionnaire est plutôt sportive ; aussi, son corps se dessine d’une fine musculature, lui donnant une sculpture correcte, ainsi ni trop maigre ni trop forte. Sans compter bien évidemment ses longues heures d'entraînement intensif vécues avec son oncle (cf histoire). Agile et légère, sa démarche est féline, prédatrice. Ses longs cheveux d'un blond cendré retombent sur ses épaules en quelques boucles élégantes, ceux-ci étant la majorité du temps relâchés. Une frange barre son front, encadrant un regard d'un bleu complètement irréel. Un regard unique, puisque son oeil gauche qui n'est autre qu'un globe blanc et vide en fin de compte mais elle ne le montre jamais, est dissimulé derrière un cache oeil blanc.

Caractère ( minimum 4 lignes ) : Désagréable ?
..Jamais. Jamais de jamais ! Sauyri est ce qu’il y a de plus mignon, doux, et adorable. Une vraie petite peluche. Allons, ne nous aveuglons pas. Miss Williams est, vous savez, ce genre de personne qu’on prend l’habitude d’éviter au bout d’un moment, qu’on se contente d’en surveiller les gestes du coin de l’œil. Car, si son joli et mystérieux sourire dessiné sur ses fines lèvres peut vous attirer à elle, vous donner envie de lui parler, d’en savoir plus sur ce joli minois, bientôt vous regretterez d’avoir osé approcher de trop près la belle. Elle est comme ces fleurs carnivores, aux couleurs chatoyantes, à l’odeur irrésistible… et au impitoyable poison mortellement dangereux. La seule différence est que ces plantes sont aussi cruelles uniquement pour se nourrir ; Sayuri, elle, n’a aucune raison d’être aussi détestable. Ce n’est donc pas par ambition ou pour une autre raison quelconque qu’elle fait le mal autour d’elle, mais uniquement peut-être par plaisir… Enfin, plaisir, si on peut dire ça. C’est sans doute plutôt parce qu’être glaciale, elle en a pris la triste habitude, et ce depuis bien longtemps. Son enfance a fait que la demoiselle s’est construit peu à peu cette carapace dure et lisse, qui fait d’elle quelqu’un de difficile à convaincre, ou simplement à déchiffrer. Il est difficile de deviner les raisons pour lesquelles elle vous rembarrera, acceptera votre présence, ou bien vouloir jouer avec vous.. sans doute puisqu’il n’y en a pas. S’il s’avère que vous êtes d’un esprit plus fort que le sien, elle pourra vous respecter profondément – ce qui n’est pas tout le temps le cas, il faut l’avouer, jetter sa curiosité sur vous et vous faire entrer dans un jeu dont vous ne serez pas forcément prêt d’en ressortir indemne, tout comme vous haïr et se jurer de se débarrasser de vous ; dans le cas contraire elle vous laissera tranquille, vous ignorera… tant que vous n’essayerez pas de vous montrer plus fort qu’elle. Sayuri a son amour propre tout de même.. Et si les mots ne suffisent pas, les poings feront rapidement l’affaire. Mmmmoui, la demoiselle frappe sans hésiter lorsqu’elle juge que vous méritez une bonne tarte. Si Sayuri se protège grâce à cette solide et sombre carapace à l’esprit négatif et violent, cela ne veut pas dire que cette dernière est sans faille, impénétrable. L’apprivoiser, aussi prédatrice qu’elle est, peut-être pas tout de suite ; mais arriver à toucher un point faible, à s’immiscer doucement et sûrement, avec beaucoup de prudence, dans son esprit tordu et compliqué, on peut réussir à s’attirer son amitié, sa confiance. Ce n’est pas forcément facile, mais ce n’est sûrement pas impossible. Le cœur de Sayuri a fait les montagnes russes; cela suffit pour qu’à présent ce cœur tristement solitaire ne soit pas aussi fourbe et sauvage qu’il ne le fasse paraître. Et il arrive que la jeune femme s’attendrisse, et soit, aussi surprenant que cela peut-être, quelqu’un de bien… les apparences sont parfois trompeuses ; Sayuri a beau se faire la plus détestable possible, elle cherche juste à cacher une âme violemment tailladée de faiblesse.

Histoire ( minimum 8 lignes ) :

" Fruit du hasard; un bouquet de fleur de lys. "

Kumiko avait à peine atteind sa majorité.
Belle enfant à l'enfance difficile, elle avait passé la majorité de sa scolarité dans un quartier pauvre du Japon. Deuxième enfant de sa famille, elle n'avait qu'un frère plus âgé. Mal aimée de son père qui ne désiraient que des garçons, celle-ci se réfugiait souvent du côté de sa douce mère. Son frère, Ake, était d'un caractère protecteur avec sa soeur.. jusqu'à ce que son père décide de prendre à part son frère pour lui inculquer une éducation particulière dont Kumiko n'avait jamais eu droit à aucune explication. A partir de cet instant, Ake est devenu ce qu'il y avait de plus foird, glacial, impassible. Kumiko en souffrit beaucoup. Elle, qui avait une profonde admiration pour son frère, ne se voyait accordée d'aucun triste sourire de sa part.. La seule chose à laquelle la jeune japonaise s'était raccrochée étaient ses études. Sans doute l'une des gamiens les plus intelligentes de sa génération, elle était ce qu'il y avait de plus brillant comme élève. Un don lui était particulier; l'art. Une âme artistique sommeilait en elle. Et sa mère lui avait offert, à l'occasion de ses 18 ans, l'opportunité d'exploiter ce don. Elle avait brisé ses économies personnelles pour offrir à sa fille des études d'art aux Etats-Unis. La semaine suivant la nouvelle, Kumiko était à l'aéroport de Tokyo Narita, valises en mains. La dernière image qu'elle eut du Japon dans son brillant esprit était celle de son frère, qui avait eut le temps d'arriver juste avant son départ, pour lui tendre une enveloppe. Un dernier baiser sur sa joue, et Kumiko quitta le Japon. Sans doute définitivement.
Son premier semestre se déroula parfaitement. C'est au milieu du second trimestre qu'elle rencontra Judd, un américain qui avait vécu toute sa vie dans le même quartier.. Tout pour plaire physiquement; un grand blond bien bâti, aux yeux bleus envoûtants. Mais le contraire moral de Kumiko. Sportif et hyperactif, jeune racaille des banlieues lors de ses années lycée. Peut-être était-ce ce côté mauvais garçon qui attira si fortement Kumiko.. Quelques mois ensemble, et tout s'effondrait. Elle était enceinte.
A peine 19 ans, et elle allait devoir assumer un rôle de mère. Judd dut emménager avec la jeune japonaise afin d'assumer pleinement son rôle. Bien trop jeune et immature, Judd finit comme l'un de ces tristes stéréotypes alcooliques sortant chaque soir pour revenir ivre mort à pas d'heure. Il suffit d'un seul accès de colère non contrôlé alors que Kumiko était déjç enceinte de 7 à 8 mois, pour qu'il la frappe malencontreusement. C'est ce jour là, que le cauchemard commença dans la tête de la jeune femme. Le docteur lui assura que le bébé était intact, mais chaque soir elle priait pour que son homme ne réitère pas ce geste, et que son enfant soit saint..
La naissance de sa fille se déroula difficilement. Le bébé ne voulait pas sortir de lui-même, et Kumiko craignait de le perdre. L'enfant vit donc le jour par césarienne, avec quelques temps de retard par rapport au moment d'accouchement prévu. Un colis du'n certain Ake arriva le jour de la naissance de la petite. Fruit du hasard; un bouquet de fleurs de lys.

Elle s'appelerait Sayuri.

Malgré la naissance de la petite, Judd ne changea pas d'attitude. Et le schéma se reproduisait. Kumiko élevait tant bien que mal sa fille tandis que le père n'avait pas vraiment l'intention de participer à la vie de famille. D'autant plus que depuis l'accouchement éprouvant qu'elle avait eu, la jeune mère s'était affaiblie. Mais elle éleva sa fille avec beaucoup d'amour jusqu'à la fin de son primaire environ. Sayuri était une belle gamine au yeux vairons (l'un bleu, l'un rouge sang) très intelligente, exactement comme Kumiko; à la seule différence que Sayuri avait un caractère bien plus lunatique. Alors que sa mère était calme et posée, Sayuri avait quelques problèmes de caractère. Esprit solitaire, elle avait du mal à s'associer aux autres et vivait dans son propre monde. Des examens médicaux l'ont conduite à des examens psychologiques, qui n'ont aboutit qu'à peu de choses, car devant les médecins, Sayuri se comportait comme une enfant en parfaite santé.
Tout bascula complètement lorsque Kumiko mourrut. Epuisement. Son corps ne voulais plus se battre. Judd vécu mal. Très mal l'évènement. S'il avait été un mauvais père de famille, il aimait tout de même Kumiko, et c'est bien pour ça qu'il restait auprès d'elle, en tenant mal son rôle, malheureusement. Le choc lui fut tel qu'il rejetta la faute sur sa fille, persuadé que c'était de sa faute si sa femme s'était autant affaiblie. Sayuri subissait alors les violences de son père en silence. Les bleus, les marques de violence, ont finies par être dénnoncées par les professeurs de Sayuri, qui fut alors retirée de la garde de son père. Le seul parent qui voulut bien la récupérer était Ake. Son oncle. Pour sa soeur, il aurait été toujours prêt à tout.
Il s'avéra rapidement que Ake était tout simplement un Yakuza. C'était ça, l'entraînement particulier qu'il subissait de son père. C'avait été long. Dur. Mais au final, il était parfait Yakuza. La puissance morale et physique même. L'un des meilleurs. L'un des leaders.. Il ne chercha pas a cacher ses activités illégales à sa nièce, et, au contraire, lui proposa même un entraînement adéquat. Ce qu'elle ne refusa pas. C'était alors parti pour des heures et des heures d'entraînements physiques et moraux, qui forgèrent peu à peu, au fil des années, la petite Sayuri qui devenait jeune femme. Ake finit même par l'emmener avec lui lors de règlements de compte, afin qu'elle vive les choses d'elle même. Ces excursions lui valurent quelques cicatrices en plus de celles qu'elle avait déjà de son père.. Si ses capacités au combat et aux magouilles illégales se perfectionnaient, quelque chose d'autre se développait également au sein de la demoiselle. Une sorte double personnalité.. C'était ça, le trouble psychologique qu'elle dissimulait en elle depuis toute petite.. un espèce de changement de comportement.. Sayuri pouvait être d'une gentillesse incomparable avec vous, et la seconde d'après, vous sortir les pires offencements qu'on puisse vous adresser.. Un changement brutal de caractère que Sayuri tentait de combattre, tant bien que mal.. comme si elle tentait de se boucher les oreilles lorsque la voix du diable résonnait dans son esprit.. Le problème était qu'elle n'en parlait à personne, qu'elle le gardait pour elle, fuyait l'amitié, fuyait la compagnie, et préférait passer pour une âme solitaire au coeur de pierre plutôt qu'une conscience dérangée.. d'où cette attitude si désinvolte et désagréable qui sont devenus peu à peu ses traits de caractère attitrés. Ce combat mental contre la sorte de double personnalité qui grandissait chaque jour en elle fut si intense et si intenable, que Sayuri, qui pensait que tout ce malheur lui venait de son oeil rouge sang, craqua complètement et se creva d'elle-même alors l'oeil concerné. Si ce passage fut sanguinolant et éprouvant, et qu'elle ne voulut rien en dire aux médecins, ce fut comme une libération pour elle, qui sentait le poids de son trouble psychologique s'alléger brusquement. Ake, après cet évènement, culpabilisa profondément, pensant que c'était à cause de la violence à laquelle il l'avait exposée qu'elle avait décidé de s'infliger ce coup.

Il prit alors une décision.
Confier Sayuri aux bons soins de Mahora.


Code : VAAAAALIDEEEEEEEEEEEEE !


BLOSSOM - THE ROLE PLAYER



Prénom : on m'appele Blossom en général sur la toile. (;
Age : 16 ans
A-tu déjà fait du rp ? : Oh que oui... o___o
Comment as-tu connu le forum ? : Partenariaaaat
Connais-tu la série ? : Ouip !
Des commentaires ? ^^ : Je risque de mettre du temps à faire ma fiche xD et tu sais déjà mon avis à propos du design 83 Sinon j'ai hâte de m'lancer ici Cool

_________________
Kiss me Sweet
I'm sleeping in Sorrow
All alone, in Ice and Snow
In my Dreams, i'm Calling your Name
You are my Love..
PACTIO CARD (spoiler) ♥️
Spoiler:
 


Dernière édition par Sayuri Williams le Sam 23 Avr - 13:08, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arren Sora
Fondateur
Fondateur
avatar

Messages : 491
Date d'inscription : 16/01/2011
Age : 19
Localisation : La tête dans un manga, la plupart du temps
Année d'étude de votre perso( 5ème, etc ) : 4ème
Partenaire(s) : Je suis en plein recrutement, même si ça va être dur si j'espère passer un Pactio...

MessageSujet: Re: Sayuri Williams   Dim 13 Fév - 16:08

Bienvenu !
Oui, bon, désolé pour le design... T-T
Bonne chance pour le reste ! ^^

( et code validé )

_________________

Feu et glace, ombre et lumière, chaos et ordre, guerre et paix, souffrance et bonheur, mort et vie, tout est lié.
Je ne connais pas ma destiné, mais j'avance, car tel est mon but.



Lisez cinq Love Hina ou Negima! par jour pour gardez une santé saine !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://negima-mahora-legend.forums-actifs.net
Sayuri Williams
Charmante schizo borgne ~
avatar

Messages : 128
Date d'inscription : 12/02/2011
Age : 23
Année d'étude de votre perso( 5ème, etc ) : 1ere. Classe 1 - Lycée
Partenaire(s) : Arren Sora, je serai ton bouclier, ton armure, tes poings. Pactio !

MessageSujet: Re: Sayuri Williams   Sam 19 Fév - 15:35

Voilààààààà ! normalement c'est finiiii :3

Si j'ai le temps je te ferai un petit design, tu me diras ce que t'en penses ? n_n

_________________
Kiss me Sweet
I'm sleeping in Sorrow
All alone, in Ice and Snow
In my Dreams, i'm Calling your Name
You are my Love..
PACTIO CARD (spoiler) ♥️
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arren Sora
Fondateur
Fondateur
avatar

Messages : 491
Date d'inscription : 16/01/2011
Age : 19
Localisation : La tête dans un manga, la plupart du temps
Année d'étude de votre perso( 5ème, etc ) : 4ème
Partenaire(s) : Je suis en plein recrutement, même si ça va être dur si j'espère passer un Pactio...

MessageSujet: Re: Sayuri Williams   Sam 19 Fév - 16:18

Si tu trouve le temps, c'est avec joie j'accepterais ton design ! ^^

Bon, c'est plus qu'excellent tout ça ! Tu es dans la classe A du lycée désormais, mais tu n'as pas encore de professeur, désolé ^^

Tu peux rp, tu es une membre officielle maintenant ( la première, d'ailleurs ) ^^

_________________

Feu et glace, ombre et lumière, chaos et ordre, guerre et paix, souffrance et bonheur, mort et vie, tout est lié.
Je ne connais pas ma destiné, mais j'avance, car tel est mon but.



Lisez cinq Love Hina ou Negima! par jour pour gardez une santé saine !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://negima-mahora-legend.forums-actifs.net
Sayuri Williams
Charmante schizo borgne ~
avatar

Messages : 128
Date d'inscription : 12/02/2011
Age : 23
Année d'étude de votre perso( 5ème, etc ) : 1ere. Classe 1 - Lycée
Partenaire(s) : Arren Sora, je serai ton bouclier, ton armure, tes poings. Pactio !

MessageSujet: Re: Sayuri Williams   Sam 19 Fév - 17:25

Merciiiiiiiiiiiiiiiii 8D

*craque ses doigts*
Allez, le premier courageux qui se désignera aura droit à un rp.. Cool

_________________
Kiss me Sweet
I'm sleeping in Sorrow
All alone, in Ice and Snow
In my Dreams, i'm Calling your Name
You are my Love..
PACTIO CARD (spoiler) ♥️
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arren Sora
Fondateur
Fondateur
avatar

Messages : 491
Date d'inscription : 16/01/2011
Age : 19
Localisation : La tête dans un manga, la plupart du temps
Année d'étude de votre perso( 5ème, etc ) : 4ème
Partenaire(s) : Je suis en plein recrutement, même si ça va être dur si j'espère passer un Pactio...

MessageSujet: Re: Sayuri Williams   Dim 20 Fév - 19:16

Eh bien, pourquoi pas moi ? ^^
Si tu as lu la prez de Arren, tu sais qu'ils se ressemblent un peu...

Oui, j'avais oublié, puisque Sayuri ne connais pas la magie, elle a le rang de Novice. -_-"

_________________

Feu et glace, ombre et lumière, chaos et ordre, guerre et paix, souffrance et bonheur, mort et vie, tout est lié.
Je ne connais pas ma destiné, mais j'avance, car tel est mon but.



Lisez cinq Love Hina ou Negima! par jour pour gardez une santé saine !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://negima-mahora-legend.forums-actifs.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sayuri Williams   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sayuri Williams
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Matthew "Matt" Williams
» Allie Léna Williams essaye d'être sociable.
» Taylor Jeanne Williams, plus qu'une peste!! [100% ]
» Anna Williams [ Under Construction ]
» Hayley Williams [Serpy]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Negima ! Mahora Legends ! :: Général :: Présentations :: Présentations validées-
Sauter vers: