Negima ! Mahora Legends !

Rejoignez le forum de Negima ! RPG et devenez un(e) puissant(e) magicien(ne) ou un(e) grand(e) guerrier (ère) ! Entre cours, histoires d'amour et duels de magies, entrez dans la légende !
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Rp général : Dégénération

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Arren Sora
Fondateur
Fondateur
avatar

Messages : 491
Date d'inscription : 16/01/2011
Age : 19
Localisation : La tête dans un manga, la plupart du temps
Année d'étude de votre perso( 5ème, etc ) : 4ème
Partenaire(s) : Je suis en plein recrutement, même si ça va être dur si j'espère passer un Pactio...

MessageSujet: Rp général : Dégénération   Jeu 3 Mai - 20:33

Ce n'était pas mes lèvres, ce n'était ni ma bouche ni mon corps, mais ceux d'une démone à la puissance incroyable, et pourtant ce furent mes mots et ma voix qui résonnèrent dans l'esprit de tout les magiciens proches de l'Arbre Monde :

- Mesdames et messieurs, je me présente, Arren, simple magicien. Les festivités de ce soir vont bientôt commencées ! J'espère que vous avez été avertis, et dans le cas contraire, je vais me charger de vous rappeller les évènements. Hier, sur l'île bibliothèque, j'ai invoqué une démone, Umi. Depuis, de plusieurs attaques ont eu lieu aux quatre coins du campus, et de nombreux élèves ont été blessés. Heureusement, ils n'ont pas eu le temps d'apercevoir leur agresseur... Rien de bien grave. Mais vous vous doutez que je ne vais pas en rester là.
En ce moment même, un cristal du Mundus Magicus est placé sous l'arbres monde pour absorber autant de magie qu'il peut. La moitié me revient, afin d'alimenter mon sort qui influe sur la température. Vous deviez l'avoir remarqué, elle chute de minute en minute. Le soleil est couché, et du fait du froid, nulle personne sans lien avec la magie ne se trouve dehors. Cette partie de la ville sera bientôt entièrement gelée.
Il y a plus urgent, cependant. L'autre moitié s'accumule sous l'arbre. Et cette quantité de magie peut atteindre des proportions assez impressionnantes. Cela fait deux jours qu'elle charge. Alors, à votre avis, dans une heure et demie, quand assez d'énergie exercera une énorme pression sur l'abre et le sol, que ce passera-t-il ?...


Je laissai un silence...

- "BOUM" ! Tout cette zone n'existera plus. Vous avez donc intérêt à m'arrêter, et puisque c'est moi qui ai installé le sort, je ne peux pas fuir plus loin que le quartier juste derrière l'Arbre Monde. Je serai donc quelque part par là. Si vous me trouvez et me causez assez de dommage pour interrompre le sort, vous avez gagné. Mais si vous tombez sur Umi qui sera dans la même zone, il y a de très fortes chances que ça soit "game over" pour vous. Allez, je vous dis que je tricherai pas... Maintenant... Que le spectacle commence !

La neige recouvrait peu à peu le sol, peignant peu à peu le paysage d'un doux blanc. Depuis toute petite, j'adorais ce genre de scène d'une pureté irréelle. Personne, la nuit qui domine et le calme qui se fait dans votre coeur... Vêtue d'une simple robe noir assez courte, le dos découvert pour laisser mes ailes couleur d'ébène s'étendre autant que je le voulais, un sabre dans chaque main, pieds nus, j'avançais de quelques pas, me demandant jusqu'à quel point ce gamin pourrait me nourrir et m'amuser. Le sang allait-il couler cette nuit ? Qui allait oser s'opposer à nous ? La "partie sombre" de ce Arren avait raison : c'était terriblement excitant de lancer un défi comme ça. Je contournai lentement l'Arbre Monde et m'engageai dans les ruelles, impatiente de tomber sur un jeune mage et de le renvoyer au néant... J'avais soif de combat.



Je m'extripai avec douleur de l'esprit d'Umi, et retournai dans mon corps engourdis par le froid. Plus le temps passait, plus la fascination qu'exerçait la démone sur moi allait croissante, et plus nous nous rapprochions. Ce n'était pas vraiment comme avec Sayuri, plus... intime, je dirais.
Ce n'était pas le moment de penser à ça.
Dans combien de temps allait-on venir me chercher pour me dire que mon heure était venue ? Qui aurais l'idée de s'élever au-dessus de tout ça et de venir me rejoindre sur le toit de ce vieux clocher, pour un dernier affrontement ?
La cloche venait d'ailleurs de sonner les douzes coups de minuit. Il restait une heure et 15 minutes. Bientôt, tout serait décidé.
Mon futur allait s'écrire.
J'ouvrai mon poingt serré, laissant un papier s'en échapper. Joignant les main et prononçant quelques mots de sanskrit, je lançai ma magie. Devant moi le shikigami grandit et un deuxième Arren me faisait bientôt face. D'une simple pression de mes mains, je le fis basculer en arrière. Il chuta sans un bruit dans le noir. Du fait de sa nature, je savais qu'il ne subirai ni ne pourrait porter aucun dommage, mais il sera une diversion idéale pour ses imbéciles de mages. Comme si j'allais les affronter par moi même... Umi suffirait.
Reprenant mes incantations, je murmurai :

- Ignis Deus Nix, Gloria ! Flans Paries Aerialis !

Une barrière invisible de vent se mit à tourbilloner autour de moi, m'assurant une défense convenable contre le premier sort qu'on me lancerai.

* Essayer de m'arrêter si vous en êtes capables...*

[ c'est petit, désolé, je ferais mieux au prochain post ]

_________________

Feu et glace, ombre et lumière, chaos et ordre, guerre et paix, souffrance et bonheur, mort et vie, tout est lié.
Je ne connais pas ma destiné, mais j'avance, car tel est mon but.



Lisez cinq Love Hina ou Negima! par jour pour gardez une santé saine !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://negima-mahora-legend.forums-actifs.net
Chitose | Asuna
Touhou Addict
Touhou Addict
avatar

Messages : 189
Date d'inscription : 09/09/2011
Age : 19
Localisation : Chitose : La ferme. | Asuna : A Mahora.
Année d'étude de votre perso( 5ème, etc ) : C. : Terminale, Lycée | A. : 3e année, Collège
Partenaire(s) : C. : Personne | A. : Negi Springfield, Hama no Tsurugi

MessageSujet: Re: Rp général : Dégénération   Ven 11 Mai - 0:21

    Il faisait nuit, Chitose resta plantée sur le toit d'une boutique non loin de l'Arbre-Monde, les cheveux noués en queue de cheval, un pansement sur la joue, et tenant une batte - probablement son catalyseur du moment, étant donné qu'elle en a pas un spécial, même si le fait de voir une basketteuse avec une batte n'est pas très habituel ... - à la main. Son air était neutre, mais on pouvait lire dans ses yeux autant une peur pour les prochains évènements, que de l'excitation à l'idée de pouvoir avoir un très bon défouloir, chose qu'elle n'a pas eu depuis quelques temps.

    Assise en tailleur, bras croisés depuis environ une trentaine de minutes, celle-ci attendait le départ pour la bataille, son corps laissant dégager une aura de feu de couleur bleue très subtile et à peine visible à l'oeil nu. Elle préparait son esprit à toute éventualité ; certes encore considérée comme une apprentie dans le monde magique - étant donné qu'elle a déjà même pas eu son diplôme à Merdiana -, mais son réservoir magique était presque égale à un magicien tout frais, qui était considéré comme tel, et non comme novice ...
    Là n'était pas la seule raison, c'était aussi le fait que de la neige retombait sur elle - ou du moins, faillit retomber sur elle, le feu l'entourant étant en train de repousser les flocons. La magie de feu serait donc vivement demandée, même si il serait difficile d'en user ...

    Ce ne fut que lorsqu'elle entendit un long discours qu'un large sourire satisfait, le même qu'elle porte avant d'entrer dans l'action, qu'elle comprit que les festivités allaient bientôt commencer.
    L'albinos, après s'être rapidement levée, écoutait attentivement les explications, même si à certains moments, elle relâchait son attention, puisque Ageha leur avait tout dit la veille. Ce ne fut que lorsqu'elle écoutait la fin du discours que la tension montait en elle ...


    - Il va faire exploser le campus ... ? Dites moi que c'est un malade, ce môme ! pensa-t-elle haut et fort.

    La Toshino resta longuement indignée, avant de se réveiller et de remarquer quelques ombres foncer vers l'arbre géant, la rappelant la raison de sa venue. L'esprit revenu au bon endroit, elle sauta de la boutique sur le sol, puis se faufila entre les ruelles, le plus discrètement possible, serrant très fort sa batte qui lui servait autant d'arme que catalyseur. Elle se devait aussi de faire très attention à la démone ... Umi ... Un démon de l'eau, ou de la glace ? Que cela soit l'un ou l'autre, elle priait qu'elle arriverait à la remarquer avant qu'elle soit repérée. Vu la manière qu'elle avait agi selon la miss Harsh, elle était expérimentée ...


    * C'est comme une partie de cache-cache, mélangée à un chat ... Sauf que les conséquences sont pas de devenir le chat qui cherche les petites souris, mais tout simplement un truc qui traîne par terre comme une vulgaire chaussette ... J'me demande si je dois en être excitée ou effrayée, hum ...*


[HRP : Désolée si y a des incompréhensions, mais franchement, après un devoir de musique qui tue les yeux, je peux pas faire mieux ... XD]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liu Shao
Mage à la tasse de thé
Mage à la tasse de thé
avatar

Messages : 154
Date d'inscription : 16/09/2011
Année d'étude de votre perso( 5ème, etc ) : Terminale
Partenaire(s) : pas interessé

MessageSujet: Re: Rp général : Dégénération   Ven 11 Mai - 1:41

Cela faisait quelques temps que Liu attendait, perché sur le toit de son dortoir. Il y était monté tôt dans l'après midi, pour méditer. Et oui, vous aviez compris : Liu avait sciemment séché ses cours. Il faut dire que la situation vécue la veille n'avait rien d'ordinaire. Son apprentie, Ageha Harsh, lui avait annoncé qu'un collégien magicien avait perdu les pédales, et prévoyait quelque-chose d'importance. En conséquence, Liu s'était consciencieusement préparé.

Il avait passé la matinée dans les bois, à réviser ses sorts et travailler ses katas, en vue du probable combat à venir. En particulier un sort... Liu avait mit la main dessus par hasard, mais au vu de la situation, il avait la ferme intention de mettre toutes les chances de son coté. En fait, ça restait paradoxal de dire ça, car cela l'épuiserait certainement, mais bon...

Bref, il méditait depuis un bon moment, lorsque ses sens sentirent la magie s'agiter autour de lui. La température commença à chuter, et des flocons de neige suivirent. C'est alors que retentit le message du dénommé Arren.

" Quoi ?! "
[intérieurement] * Il veut faire sauter le campus ? Ce type est complétement malade ! *

Liu n'était que très rarement en colère, mais pour une fois, il la sentait poindre en lui. Assurément, cet Arren était fou à lier. Le fait qu'il ai laissé sa démone s'en prendre à des innocents e était une preuve flagrante. Mais ce n'était pas ça qui le mettait dans cet état. Non, le fait qu'Ageha ai été menacée par un tel malade l'énervait au plus haut point. Il ne pouvait retenir une légère frayeur en songeant à ce qu'il aurait pu lui faire subir. Paradoxalement, il comprenait mal son inquiétude pour son élève. Certes, il y avait ce lien maitre-apprentie, mais cela n'expliquait pas tout...

" Que le spectacle commence, Arren... "

Liu se laissa flotter jusqu'au pied du bâtiment. Il avait récemment acquis cette capacité, du fait de ces progrès en tant que magicien. Arrivé au sol, il s'élança rapidement en direction de l'Arbre-Monde. En dépit du froid et de la neige, il gagna rapidement le quartier. Maintenant, les vrais jeux commençaient...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ageha Harsh
Administratrice Rebelle
Administratrice Rebelle
avatar

Messages : 392
Date d'inscription : 06/03/2011
Age : 21
Localisation : Dieu seul le sait.
Année d'étude de votre perso( 5ème, etc ) : 2nde
Partenaire(s) : s'en fout.

MessageSujet: Re: Rp général : Dégénération   Ven 11 Mai - 22:07

"Et voici la météo pour ce soir: les températures seront de 1°C à 2°C. *ZAPP*

Ageha soupira et jeta la télécommande dans un coin de la pièce.. Le temps s'annonçait frisquet. Elle aller devoir s'habiller conséquences, frileuse qu'elle était. Ce qui ne lui aurait pas posé de problème particulier si les vêtements d'hiver n'avaient pas la propriété de gêner dans les mouvements. Mortel.

Il était temps d'y aller. Elle ne savait pas exactement quand les festivités commenceraient, mais si elle ne voulait pas être en retard... Tant pis pour la température, elle prévoyait que la chaleur des combats la réchaufferaient. Tout juste prit-elle un châle noir avec lequel elle attacha ses cheveux, à la fois pour qu'il ne lui arrivent pas dans la figure et pour tenter de masquer un tant soit peu leur éclatante blondeur. Tout le reste de son habillement était également noir. Pantalon, t-shirt, blouson. En espérant que jouer la carte de la discretion lui rendrait service... Pas de chaussures, elle n'aimait pas ça, et après des années à jouer sur des cailloux aussi coupants que du verre ce n'étaient pas les allées bien ratissées de Mahora qui allaient lui faire peur. Enfin, elle saisit son épée, sans la dégainer: il serait temps bien assez tôt. Le contact familier l'envahit d'une douce chaleur qui la fit légèrement frissonner.

Dans le silence de la nuit, silence trop parfait pour ne pas être un peu inquiétant, elle prit conscience que quelqu'un parlait, depuis peut-être quelques secondes. La jeune fille se précipita à la fenêtre et l'ouvrit, son épée toujours à la main. Quelques flocons vinrent voltiger devant sa figure. Elle ne capta que la deuxième partie du message.

Puis, le silence, de nouveau. À croire que la nature était trop stupéfaite pour s'exprimer. Faire sauter le campus, rien que ça? Ce gars devait sacrément s'ennuyer. Il était temps d'y aller. Ageha éteint la lumière derrière elle, ferma la porte de sa chambre, et dévala les escaliers, soudain pressée d'en finir.

Dans les rues sombres de Mahora, il n'y avait pas un chat. L'Arbre Monde se détachait nettement devant elle. Au fur et à mesure qu'elle avançait, la température semblait chuter. Il devait y avoir quelque chose de magique là-dedans... Une pluie argentée semblait tomber de la lune, nimant la scène d'une lumière magique et poignante. Dommage que la situation ne se prête pas à la promenade... Maintenant qu'elle était proche, il valait mieux ne pas rester à découvert. Ageha s'engouffra dans une petite allée perpendiculaire, escalada un arbre, et d'une branche sauta sur un toit. Elle s'assit dans l'ombre d'une cheminée bien orientée, et se posta en observatrice. D'ici, elle voyait la majeur partie de la zone entourant le campus. Hors de question qu'elle s'approche à nouveau d'Arren. Umi, par contre, elle pensait avoir sa chance. Sa cible était donc la démone.

_________________


Spoiler:
 

http://www.webnietzsche.fr/souffrir.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lgdc-trash.xooit.fr
Arren Sora
Fondateur
Fondateur
avatar

Messages : 491
Date d'inscription : 16/01/2011
Age : 19
Localisation : La tête dans un manga, la plupart du temps
Année d'étude de votre perso( 5ème, etc ) : 4ème
Partenaire(s) : Je suis en plein recrutement, même si ça va être dur si j'espère passer un Pactio...

MessageSujet: Re: Rp général : Dégénération   Lun 4 Juin - 0:11

Plusieurs puissances magiques entrèrent quasi-simultanément dans mon périmètre de détection. Deux personnes sans doute... Non, trois, éloignés de quelques rues chacune. La dernière était nettement moins claire, presque inexistante, comme un pouvoir qui venait juste de se réveiller. C'était également celle qui se trouvait le plus proche de moi.
Intriguée, j'accelerai légèrement le pas pour la rejoindre. Mes pieds s'enfonçaient doucement dans la neige, et je profitai comme jamais du bonheur de l'air frais qui circulait à nouveau dans mes poumons. Celui de mon monde d'origine était vicié, irrespirable... Je détestais l'endroit d'où je venais. La vie y était lente, sans divertissement, et la plupart des démons étaient d'horribles barbares à peine assez civilisés pour connaître le sens du mot "paix". Avec mon rang assez élevé, j'avais la chance de pouvoir me défendre, mais je passais mon temps à faire profil bas devant des créatures infiniment plus puissantes que moi. Il y avait toujours quelqu'un au-dessus de soi. En cela, le calme et le plaisir, même dans la mort, était inexistant, là-bas, et je n'étais absolument pas pressée d'y retourner. La victoire d'Arren m'arrangeait, même si voir perdre ce petit gamin prétencieux m'aurait amusé. Après tout, c'est moi qui l'ai choisit, parmis tout les mages torturés sensibles à mes sorts, pour me servir de passerelle entre les deux mondes.
Une fois arrivée à quelques mètres de la source d'énergie, je la reconnu immédiatement. La fille de la bibliothèque.
Elle avait du cran, pour une humaine. Après l'expérience traumatisante que Arren lui avait fait subir, elle trouvait encore le courage de revenir l'affronter, avec la faible magie dont elle devait disposer.
Sa chevelure blonde attira immédiatement mon regard sur elle, perchée en haut d'un arbre, et j'eus un instant la douce envie de la croquer. D'un seul battement d'ailes, je retrouvai derrière la jeune fille :

- Tu cherches mon maître ?

Je redescendis, affichant un sourire triomphant, étendant mes bras nus devant moi, comme pour lui demander de venir à moi. Osera-t-elle me faire face ?


Un message mental de la part d'Umi me prévins qu'elle avait retrouvé "Ageha". Cela ne me troubla nullement. J'avais repéré une cible, et toute ma concentration était focalisée sur elle.
L'adolescent passait en-dessous de moi, sans savoir que je venais de le prendre en chasse. C'était assurément un mage, et vu l'assurance qu'il dégageait, il devait c'être avancé loin dans la maîtrise de son art. Il possédait un étrange charisme, qui me donnait envie de me battre contre lui, de faire monter la tension à son comble, comme une bataille finale.
Mais je n'avais nulle envie de quitter mon perchoir. M'accroupissant le plus proche du vide possible, je réfléchissais à comment l'alerter sans user de ma magie. Impossible de le défier en hurlant, des habitants pourraient sortir pour voir ce qui se passait...
Ce fut lorsque ma main glissa sur la neige que je trouvai mon idée. D'un geste rapide, avant que l'autre ne s'éloigne ou que mes doigts ne gèlent, j'amassai entre mes mains une petite quantité de cette étendue blanche, et la lançai le plus loin possible. Soit à quelques mètres de ma cible, qui continuait d'avancer sans rien remarquer.
Grimace non retenue.
Sauter sur le toît d'à côté pour le rattraper me semblait inenvisageable. Il ne me restait plus que la magie. A cet instant, la pensée que je ne me reposai que sur mon art, même dans la vie courante, me traversa l'esprit.

- Gravitas decrescit !

Merveilleux pouvoir qu'est le contrôle de la gravité. Je n'eus qu'à lancer la boule de neige avec une force modérée, et celle-ci s'envola pour aller trouver l'arrière de la tête de l'adolescent.

- Gravitas crescit !

Et gagna en poids juste avant l'impact, pour le percuter avec une assez grande violence.

- Aïe..., fis-je avec un rictus.

_________________

Feu et glace, ombre et lumière, chaos et ordre, guerre et paix, souffrance et bonheur, mort et vie, tout est lié.
Je ne connais pas ma destiné, mais j'avance, car tel est mon but.



Lisez cinq Love Hina ou Negima! par jour pour gardez une santé saine !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://negima-mahora-legend.forums-actifs.net
Ageha Harsh
Administratrice Rebelle
Administratrice Rebelle
avatar

Messages : 392
Date d'inscription : 06/03/2011
Age : 21
Localisation : Dieu seul le sait.
Année d'étude de votre perso( 5ème, etc ) : 2nde
Partenaire(s) : s'en fout.

MessageSujet: Re: Rp général : Dégénération   Jeu 7 Juin - 21:43


- Tu cherches mon maître ?

Prise par surprise, Ageha se retourna brusquement, pour voir Umi se poser devant elle. La démone ouvrit les bras, à la manière d'une mère offrant sa protection à sa fille. Sauf qu'Ageha, elle se passerait bien de sa protection.
Le bon côté de la chose, c'était qu'elle n'avait pas eu à chercher sa cible bien longtemps. L'adolescente était frileuse, et plus vite tout cela serait finit, mieux elle se porterait.

Elle étudia un peu mieux son adversaire présumée. Une femme magnifique, à l'aspect vénéneux, qui respirait la puissance et la mort. De larges carrés de peau nue émergeaient de ses vêtements très échancrés, et pourtant elle ne semblait guère gênée par le froid. En face d'elle, la petite blonde paraissait bien menue, bien fragile, emmitouflée dans ses vêtements noirs. Elle aurait sûrement tourné les talons si sous sa main gauche, contact rassurant et chaleureux, elle ne sentait pas son épée lui rappeler qu'en fait, elle aussi pouvait être dangereuse.

C'est pourquoi elle fit face, écartant sa peur comme on chasse une mouche gênante, d'un revers de main agacé. Même si son coeur battait à tout rompre, elle s'efforça de se convaincre que c'était par excitation, que le puissant muscle ne faisait qu'envoyer du sang bourré d'adrénaline dans chaque fibre de son corps.

-Bonsoir Umi. Non, en fait c'est toi que je cherchais.

Elle écarta les mains et les posa sur ses hanches, dans une attitude pacifique.

-Mais avant que tu ne me réduises en poussière, est-ce que je pourrais te poser deux petites questions techniques? Ça ne sera pas long, je t'assure. Il y a juste un point dans votre stratégie qui m'étonne.

Ça y était, elle avait trouvé le bon filon. Sa voix, tremblante au début, était maintenant claire et assurée. Toute sa courte vie, Ageha avait pratiqué l'art de parler et d'argumenter, n'ayant de cesse d'atteindre la perfection, persuadée que cela lui servirait un jour. Là, ça allait peut-être lui sauver la vie.

_________________


Spoiler:
 

http://www.webnietzsche.fr/souffrir.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lgdc-trash.xooit.fr
Sayuri Williams
Charmante schizo borgne ~
avatar

Messages : 128
Date d'inscription : 12/02/2011
Age : 23
Année d'étude de votre perso( 5ème, etc ) : 1ere. Classe 1 - Lycée
Partenaire(s) : Arren Sora, je serai ton bouclier, ton armure, tes poings. Pactio !

MessageSujet: Re: Rp général : Dégénération   Mer 27 Juin - 1:10

    Ce n'était pas tous les jours qu'une voix retentissait dans votre tête alors que vous étiez en plein footing nocturne.

    Lorsque j'avançais, trottinement rapide et rythmé, je pouvais voir une nuée blanchâtre émaner de ma bouche à chacune de mes expirations. Il faisait bien étrangement froid ce soir.. Je ne me faisais aucun souci, dans mon jogging bleu marine et mon t-shirt blanc, courir me donnait assez chaud. Je sentais le bout de ma queue de cheval frotter de temps en temps mon dos au rythme de ma course. J'accélérais un peu; le vent était décidément glacial. Qu'est-ce que c'était que cette foutue météo ? C'est lorsque je vis les premiers flocons tomber sur le bout de mon nez que je m'accordais une pause, et levais les yeux au ciel, tout en reprenant mon souffle. J'hallucinait. Il neigeait, en cette période de l'année ?! Impossible, non.. C'est au milieu de ma réflexion qu'un grincement, un bruit sur-aigu hurla dans ma tête, vous savez, comme ce bruit désagréable d'un micro mal réglé. Sauf que c'était dans ma tête. Une grimace s'afficha sur mon visage, et mon air s'aggrava lorsque le bruit fut remplacé par une voix. Une voix masculine. Une voix masculine, que je connaissais.. Arren. Arren me contactait par télépathie. Non, Arren NOUS contactait par télépathie; puisqu'il semblait s'adresser à beaucoup de monde. A chacun de ses mots, l'expression de mon visage se faisait de plus en plus sinistre. Et voilà que mon cher mage avait perdu la boule. Mais alors complètement. Et moi qui avais peur qu'il me trouve un peu trop tarée pour pouvoir me supporter en tant que partenaire, sur ce coup-ci, il me dépassait largement dans le domaine. Invoquer un démon, geler une ville et faire exploser une école alors qu'il se trouve aux alentours de la source possible de l'explosion ? Moui, c'était un peu plus taré que de s'arracher son propre oeil et entendre une voix dans sa tête qui vous pousse à massacrer des gens. Mais bon, après tout, comme dit le proverbe, qui se ressemble s'assemble..

    Dès que le "BOUM!" résonna dans mon esprit, je partis au quart de tour, et étais à présent au pas de course. En un sprint, j'avais rejoint les dortoirs, et montais les escaliers et arpentais les couloirs aussi discrète et rapide qu'une ombre. J'entrais à toute volée dans ma chambre, ne pris pas le temps de chercher à savoir si ma colocataire était dans ma chambre; de toute façon, il ne me fallut pas longtemps pour remarquer qu'elle n'était pas là. Sans doute dehors. Peu m'importait où elle pouvait bien être, je me ruais vers mon lit et tirais une valise assez longue mais fine, cadenassée. J'attrapais à mon cou ma chaîne en argent, dont je ne me séparais jamais, mais dont les pendentifs étaient toujours logés au creux de ma poitrine, cachés. Deux pendentifs, plus exactement. Une croix, et une petite clef. Je saisis celle-ci, et la plantais dans la serrure du cadenas. Déclic. Bon sang, ça faisait un bout de temps que je l'avais pas ouverte, celle-là; j'avais oublié à quel point c'était une véritable artillerie. Sans hésiter, je pris la première chose qui était sur le dessus du tas. Une longue barre de métal. Je cadenassais la valise et pris à peine le temps d'enfiler un sweatshirt gris que je claquais la porte derrière moi.

    En quelques minutes, je me retrouvais dehors, et filais en direction de l'Arbre Monde, rasant les murs dans les ruelles, les sens en alerte. Que je tombe sur cette fichue démone ou que je tombe sur Arren, je m'en foutais, parmi tous les élèves de cette école, j'étais une des plus résolues à les arrêter. Si quelqu'un devait arrêter Arren, c'était bien moi..

    Je suis sa Partenaire, après tout.

_________________
Kiss me Sweet
I'm sleeping in Sorrow
All alone, in Ice and Snow
In my Dreams, i'm Calling your Name
You are my Love..
PACTIO CARD (spoiler) ♥️
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryuji Ikeda
Apprenti Endormi
Apprenti Endormi
avatar

Messages : 169
Date d'inscription : 16/11/2011
Age : 22
Localisation : Au fin fond du monde, là où rien d'autre que la solitude ne peut aller o/
Année d'étude de votre perso( 5ème, etc ) : Seconde année de lycée (1ère)
Partenaire(s) : Je pense que ça va être dur x)

MessageSujet: Re: Rp général : Dégénération   Mar 3 Juil - 13:59

J'étais en retard, je courais pour rattraper le temps perdu a chercher mon catalyseur que j'avais bien évidement perdu dans mon placard. J'étais dans les couloirs du bâtiment.
Je ne connaissait pas encore parfaitement l'endroit mais je savais qu'au prochain angle de mur, j'arrivais à un escalier.

Je pris un virage serré mais fit demis-tour poursuivis par l'un des professeurs de l'établissement qui était dans les couloirs.

Je me rendis donc à l'autre extrémité du bâtiment, descendit les escaliers en sautant la moitié des marches, traversa le hall et me retrouva dehors pour glisser et tomber par terre.
Le visage au sol, je regarda devant moi : De la neige ?!A cette période ?!Je me redressa lentement et chercha une quelconque âme vivante pour me repérer, mais il n'y avait personne.

Je me remit donc à marcher, presque courir mais pas trop rapidement pour ne pas reglisser et retomber puis vit au sol plusieurs traces de pas. A en juger le nombre, trois personnes c'étaient trouvées ici et s'étaient séparées. Je décida d'en suivre une et de, peut-être par chance, trouver quelqu'un du groupe qui s'était préparé la veille et l'aider si il se battais déjà.
Je marcha un petit moment puis, vis qu'à plusieurs mètres se trouvaient deux silhouettes mais je n'en étais pas certain.

Plus j'avançait, mieux je les percevait et reconnu assez vite Ageha qui faisait face a... Ce qui ressemblait à une femme, mais sans vraiment en être une. "Umi".
J'accéléra le pas et une fois arrivé à quelques mètres, signala ma présence :

-Ageha, tu vas bien ?

Puis, me retournant vers Umi :

-Tu es la démone accompagnant le fou, c'est bien cela ?

J'espérait au fond de moi qu'elle n'était pas très forte, car sinon, Ageha et moi étions mal en point. Pourvus qu'Ageha n'ai pas une réaction étrange en me voyant arriver à ces côtés.

Depuis la mésaventure de l'île bibliothèque, je n'avais toujours pas eu d'occasion de lui parler et la connaissait donc pas vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chitose | Asuna
Touhou Addict
Touhou Addict
avatar

Messages : 189
Date d'inscription : 09/09/2011
Age : 19
Localisation : Chitose : La ferme. | Asuna : A Mahora.
Année d'étude de votre perso( 5ème, etc ) : C. : Terminale, Lycée | A. : 3e année, Collège
Partenaire(s) : C. : Personne | A. : Negi Springfield, Hama no Tsurugi

MessageSujet: Re: Rp général : Dégénération   Mer 4 Juil - 19:34

    De son côté, Chitose avançait rapidement mais discrètement vers l'Arbre-Monde. Dissimulée entre des ruelles principalement fréquentées par des chats de gouttière, elle se faufilait un peu partout, et pour le moment, ne trouvait rien. C'était pas très étonnant en même temps ; cet Arren devait sûrement se trouver sur l'une des centaines de branches de l'arbre gigantesque, et Umi ... Bah, Umi était peut-être pas du genre à se déplacer d'une manière très visible, et vu le chemin étroit que Chitose empruntait, c'était évident qu'elle ne la verrait jamais.

    Au point que finalement, la magicienne de feu monta sur les toits et utilisa sa manière habituelle : foncer dans le tas, courir en ligne droite vers le grand végétal visible depuis partout à Mahora. Pas le meilleur moyen de résoudre les choses, mais c'en était un tout de même.
    Ainsi donc, la basketteuse sauta de toit en toit, utilisant sa magie pour se propulser plus facilement, et avançait à grands pas vers sa destination ... Avant de voir une boule de neige flotter dans l'air et atterrir sur une tête un peu plus loin.


    « - Mais qu'est-ce que ... ? »

    Rapidement, la tension monta en l'albinos, qui prit le réflexe de regarder autour d'elle. Son regard était le regard d'un chasseur ; celui qu'elle arbore pratiquement tout le temps, mais pour une raison différente. Car là, c'était pas question de tabasser de l'ado', c'était question de trouver un taré qui tente d'exploser la région. Il était donc deux fois plus dur que d'habitude ...
    Vous vous poserez probablement la question, mais pourquoi directement Arren, et non Umi ? Parce que l'instinct de la lycéenne lui disait que la démone était sûrement pas du genre à faire une chose aussi ... indirecte, si l'on pouvait le dire comme cela.


    « - Hé ! Arren ! Sors de ton trou, pauvre abruti, si tu veux prouver que t'es un mec. » lança Chitose à la cantonade.

    Décidément, elle pouvait pas se faire discrète pendant un moment celle-là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liu Shao
Mage à la tasse de thé
Mage à la tasse de thé
avatar

Messages : 154
Date d'inscription : 16/09/2011
Année d'étude de votre perso( 5ème, etc ) : Terminale
Partenaire(s) : pas interessé

MessageSujet: Re: Rp général : Dégénération   Sam 7 Juil - 17:47

Liu avançait dans les rues de Mahora, attentif à tout ce qui pouvait se passer autour de lui. Il avait clairement l'intention de mettre la main sur Arren, et de lui faire payer ses exactions récentes. Quant à la démone, qu'elle essaie seulement de l'en empêcher. Il avait suffisamment confiance en son pouvoir pour en remonter face aux deux, sans faire preuve d'excès. Du moins, l'espérait-il. Mais de toute façon, les magiciens-élèves dotés d'un grand pouvoir étaient on-ne-peut plus rares sur le campus. Si Arren avait une puissance magique égalant, ou même dépassant la sienne, ce serait une sacrée malchance.

Soudain, il sentit que de la magie était activée près de lui. Finalement, pensa Liu, il avait peut être fait preuve d'un excès de confiance. Il n'eut pas le temps de dresser une barrière magique qu'un projectile le percuta à l'arrière de la tête. Au froid qu'il ressentit, il comprit qu'il avait été frappé par une boule de neige, mais la violence de l'impact suggérait l'usage de la magie qu'il avait détecté tantôt. Bien que non-létal, le coup lui causa quand même un léger étourdissement. Liu se réfugia dans une ruelle proche, pour tenter de se mettre un peu au abris d'une éventuelle suite de projectiles. C'est alors qu'une voix retentit.

« - Hé ! Arren ! Sors de ton trou, pauvre abruti, si tu veux prouver que t'es un mec. »

Aux intonations, Liu reconnaissait Chitose. L'albinos ne faisait pas grand cas de son éventuelle discrétion. Cela dit, qu'Arren soit la possible cause de la boule de neige qu'il venait de recevoir ne l'étonnait qu'à moitié. Ce qu'il l'étonnait plus, c'est qu'il n'ai pas cherché à le mettre hors de combat de suite. Un magicien un tant soit peu intelligent aurait senti que Liu était une menace sérieuse, et aurait préféré ne pas prendre de risques. Ce qui suggérait deux choses : soit Arren avait vraiment un pouvoir plus grand que Liu, et s'amusait avec lui, soit il avait préparé l'affrontement, et avait suffisamment confiance en ses préparatifs pour le provoquer. Dans un cas comme dans l'autre, la partie s'annonçait serrée.

Rester ici à s'interroger n'allait pas faire avancer les choses, en tout cas. Liu décida de passer à l'action, avant qu'Arren ne le fasse.

" Lunam Noctis Glacies ! Clones Fulmine ! "

Répondant à son invocation, plusieurs silhouettes faites de foudre se matérialisèrent. Liu les envoya dans toutes les directions, à la recherche d'Arren. L'avantage de ses clones de foudre, c'est qu'ils pouvaient sans problème se déplacer dans les airs, aussi Liu en envoya quelques uns vers le ciel, faire du repérage au dessus des toits. Il ne restait plus qu'à trouver Arren...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arren Sora
Fondateur
Fondateur
avatar

Messages : 491
Date d'inscription : 16/01/2011
Age : 19
Localisation : La tête dans un manga, la plupart du temps
Année d'étude de votre perso( 5ème, etc ) : 4ème
Partenaire(s) : Je suis en plein recrutement, même si ça va être dur si j'espère passer un Pactio...

MessageSujet: Re: Rp général : Dégénération   Ven 13 Juil - 18:57

La jeune fille fit volte-face, les yeux agrandis par la surprise. Cependant, elle ne tarda pas à reprendre le contrôle et à se maîtriser suffisamment pour me répondre, d'une voix presque dénuée de peur.

- Bonsoir Umi. Non, en fait c'est toi que je cherchais.

Je haussais un sourcil, étonnée. Je ne m'y attendais pas, à ça. J'avais prévu qu'elle se ruerait sur Arren pour régler ses comptes, mais non... C'était une humaine après tout, pas une démone. Pensait-elle que je serais plus facile à abattre ? Si c'était le cas, elle se trompais lourdement. Mais je ne la voyais pas se leurrer à ce point, ni me sous-estimer.

- Mais avant que tu ne me réduises en poussière, est-ce que je pourrais te poser deux petites questions techniques? Ça ne sera pas long, je t'assure. Il y a juste un point dans votre stratégie qui m'étonne.

Parler, voilà donc ce qu'elle était venue faire. Gagner du temps, sans doute, pour que ses compagnons arrêtent celui qui menaçait de faire sauter le campus. Cela ne me gênait pas. Après tout, chaque seconde que nous passions à discuter nous rapprochait de l'heure fatidique... Elle allait forcément tenter quelque chose.

J'attendais sa tirade, lorsqu'un garçon au cheveux bleux ébourrifés vint se dresser aux côtés d'Ageha.

- Tu es la démone accompagnant le fou, c'est bien cela ?

Si il était au courant, c'était qu'il devait être magicien, lui aussi. Son jeune âge et son apparence négligé laissait penser que sa magie ne devait pas être encore ce que l'on attendait d'un Magister, mais on ne sait jamais, peut-être me réservait-il quelques surprises...

- Que sais-tu de la folie, toi qui n'a vécu sur cette Terre qu'une poignée d'années ? Ton esprit se limite à ce qu'on lui impose, et il est incapable de voir au-delà des limites établies... Ce n'est pas la folie qui pousse Arren est faire cela. C'est le désespoir.

Le désespoir... Ce que vivait Arren ne correspondait pas à ce mot. Le véritable désespoir, il ne le connaissait pas. Il creusait lui-même son propre trou - sa propre tombe -, en refusant de voir ce qui se trouvait autour de lui. Il se croyait malheureux, alors qu'il avait un toît pour dormir, et de la nourriture à chaque repas. L'homme se croit toujours en-dessous de tout...

- Il est, sans relâche, torturé par son passé. Toute sa vie il se reprochera d'être un meurtrier. Celui qui a tué les deux personnes qu'il aimait plus que tout. Pouvez-vous comprendre cela ? Je ne pense pas...

C'était d'ailleurs pour cette raison que je l'avais choisit. Il était au bord du gouffre, et de ce fait, facilement infuençable.
Je m'apprêtais à rejoindre Ageha, afin de la faire parler au plus vite et pouvoir enfin m'amuser, quand le sol se mit à trembler.
La secousse ne dura pas plus d'une seconde, mais je la ressentis clairement. Ce n'était pas un tremblement naturel, ni même un sort lancé par un mage du campus. Non... Ce que je ressentis dans la moindre petite particule de mon être, ce sentiment oppressant de peur, m'indiquait très clairement ce qu'il se passait. La magie des glaces avait finit par faire sortir de terre ce qui aurait du y rester.

Désormais, le temps nous était compter.

Animée d'une pulsion meurtière renforcée par l'urgence, je sortis mon sabre de mon fourreau d'un mouvement fluide. Mes deux yeux étaient réduits à des fentes, noires de haine et d'envie de tuer, révélant ma nature démoniaque.

- Les failles de notre stratégie, tu me les expliquera une fois morte, ma chère...

Sans plus attendre, je m'élança vers le garçon aux cheveux bleux. Au dernier moment, je me propulsai grâce à mes ailes, pour venir atterir derrière lui. Je me retournai, et lançai ma magie.

- Meteors and emptiness, I'm fading slowly... Flans Exarmatio !

Du creux de ma paume jaillit une puissante rafale de vent qui frappa avec force le jeune homme, le déshabillant au passage. Idiot comme magie, mais efficace pour désarmer...




La riposte du mage fut immédiate. Si je m'attendais à ce qu'il réplique, je ne m'attendais certainement pas à voir des clones élémentaires me tomber dessus. Ce genre de magie, je l'avait déjà vu auparavant, je savais donc à quoi m'attendre. J'empoignai mon baton qui traînait près de là, et commençait à incanter, tout en cherchant mentalement un sort assez puissant pour me défendre.

- Ignis Deus Nix, Gloria !

Le Fulguratio Albican me vint tout de suite à l'esprit, mais sa portée n'était pas assez grande pour les repousser sans me causer de dommage. En sort de foudre que je maîtrisais, il me restait...

- Veniant spiritus aerialis fulgurientes...

La tempête de foudre, évidemment. Son seul défaut était sa puissance modérée qui se contentait de partir en ligne droite. Mais si je me déplaçais tout en activant le sort...

- Cum fulgurationi flet tempestas austrina ! Jovis Tempestas Fulguriens !

Un énorme éclair partit du centre de mon bâton, illuminant le ciel nocturne et pulverisant les clones se trouvant sur sa route. Les invocations qui avaient survécut se ruèrent sur moi, m'ayant enfin repéré. Je raffermis ma prise sur ma magie en me concentrant davantage, et déplaçai légerement le rayon afin d'éliminer mes assaillants.
Une fois le danger écarté, je stoppai ma magie, et m'appuyai sur mon catalyseur afin de me reposer après l'effort que je venai de fournir. Mon capital d'énergie et de magie devait être déjà bien entamé, et je venais de signaler ma position à tous les mages, notamment l'idiote qui me criait de me montrer, tout-à-l'heure...

Une silhouette sortit soudain de la fumée générée par mon sort, avec une rapidité déconcertante, me prenant complètement au dépourvu.

- IGNIS DEUS NIX, GLOR... !

Comprenant que mon incantation était vaine, je me protégeai de mes bras, alors que le clone venait heurter la barrière de vent que j'avais établit quelques minutes plus tôt, entraînant l'explosion des deux corps spirituels. Le souffle me brûla plus que la déflagration elle-même, et je fus plus surpris que blessé. Mais tout de même, pour arriver à ma dernière défense, ce mage n'était pas n'importe qui... Jusque là, je pensais l'affronter tout de suite, mais après réflexion, il me semblait plus amusant de garder le meilleur pour la fin.
Restait à trouver comment le retenir, le temps que je règle son compte à l'autre...
En espérant qu'il ferait l'affaire, je commandais mentalement à mon shikigami de se montrer devant lui, afin de le faire passer pour moi. Ce genre d'invocation avait comme avantage de pouvoir tromper à peut près n'importe qui, alors un mage qui ne me connaissait même pas... C'était la diversion idéale.
Un bruit de pas sur les tuiles me fit brusquement tourner la tête. Ne voyant personne, j'en déduisis que l'autre fille devait être dans les parages, ou qu'elle se rapprochait. Je serrai mon catalyseur et me mit en garde, prêt à me battre.

_________________

Feu et glace, ombre et lumière, chaos et ordre, guerre et paix, souffrance et bonheur, mort et vie, tout est lié.
Je ne connais pas ma destiné, mais j'avance, car tel est mon but.



Lisez cinq Love Hina ou Negima! par jour pour gardez une santé saine !


Dernière édition par Arren Sora le Mer 18 Juil - 16:36, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://negima-mahora-legend.forums-actifs.net
Ageha Harsh
Administratrice Rebelle
Administratrice Rebelle
avatar

Messages : 392
Date d'inscription : 06/03/2011
Age : 21
Localisation : Dieu seul le sait.
Année d'étude de votre perso( 5ème, etc ) : 2nde
Partenaire(s) : s'en fout.

MessageSujet: Re: Rp général : Dégénération   Ven 13 Juil - 22:48

[Je répond quand même à la partie qui me concerne]


- Meteors and emptiness, I'm fading slowly... Flans Exarmatio !


Le sort frappa violemment Max, et le déshabilla. "Ça, c'est fait..." pensa ironiquement la jeune fille. On aura pu se croire dans un manga.

En fait, la situation n'était pas si marrante que ça. Il s'était passé un truc, qui avait complètement faussé les éléments en place. Une secousse, toute petite secousse, à peine perceptible... Et la démone, qui avait l'air une seconde plus tôt assez encline à discuter, avait changé totalement d'attitude. On pouvait en déduire que ce tremblement n'était pas normal. Et depuis quelques temps, dans la vie d'Ageha, "anormal" rimait avec "magie". Une secousse magique? C'était donc si grave, pour qu'Umi s'énerve ainsi? Est-ce que cette secousse serait imprévue?

- Les failles de notre stratégie, tu me les expliquera une fois morte, ma chère...

Et elle lança son attaque. Sur Max.

Le premier réflexe d'Ageha fut de se demander: "pourquoi Max?"
Son second réflexe, nettement plus productif, fut de dégainer son épée et de décrire un arc de cercle vers la gorge d'Umi, en un seul geste sûr et précis.

_________________


Spoiler:
 

http://www.webnietzsche.fr/souffrir.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lgdc-trash.xooit.fr
Arren Sora
Fondateur
Fondateur
avatar

Messages : 491
Date d'inscription : 16/01/2011
Age : 19
Localisation : La tête dans un manga, la plupart du temps
Année d'étude de votre perso( 5ème, etc ) : 4ème
Partenaire(s) : Je suis en plein recrutement, même si ça va être dur si j'espère passer un Pactio...

MessageSujet: Re: Rp général : Dégénération   Jeu 19 Juil - 17:00

[ Post pour dire que j'ai finit mon rp, et pour rappeler à ceux qui aurait perdu le fil que c'est à Sayuri de répondre ]

_________________

Feu et glace, ombre et lumière, chaos et ordre, guerre et paix, souffrance et bonheur, mort et vie, tout est lié.
Je ne connais pas ma destiné, mais j'avance, car tel est mon but.



Lisez cinq Love Hina ou Negima! par jour pour gardez une santé saine !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://negima-mahora-legend.forums-actifs.net
Sayuri Williams
Charmante schizo borgne ~
avatar

Messages : 128
Date d'inscription : 12/02/2011
Age : 23
Année d'étude de votre perso( 5ème, etc ) : 1ere. Classe 1 - Lycée
Partenaire(s) : Arren Sora, je serai ton bouclier, ton armure, tes poings. Pactio !

MessageSujet: Re: Rp général : Dégénération   Ven 20 Juil - 7:57

(Argh merci de me rappeler -___-)

Je courais.

Contre ma poitrine, glissée dans ma brassière de sport, je sentais un petit objet plat et rectangulaire. A la fois si fragile, et si emprunt de puissance.. qui aurait cru, que dans une carte, se dissimulait un concentré pur de magie ? Pendant ma course, je réfléchissais à toute vitesse. Est-ce que je devais l'utiliser pour repérer ou contacter Arren ? Non.. c'était peut-être stupide. Je n'en savais que très peu encore sur la magie, contrairement à lui, qui était censé justement m'apprendre à progresser dans ce monde; ce serait stupide de vouloir jouer sur ce terrain que je maîtrisais cent fois moins que mon ennemi, ici en l'occurence mon propre Mage.. Je serrais un peu plus ma barre de métal dans la main. Allez Sayu, réfléchis un peu, réfléchis ! j'essayais de me remémorer le peu d'informations qu'il m'avait donné lorsque cette fichue carte était apparue. Il avait été si bref.. bon.. y avait quoi déjà.. Telepathia pour lui causer.. Adeat.. Adeat, c'était quoi déjà ça ? Arf..
Un frisson parcourut mon échine. Je relevais le regard vers l'Arbre Monde. Quelques éclats de lumière et le vent glacial me porta les échos de cris. Le combat avait commencé. Il ne fallait pas que je me déconcentre. Il ne fallait pas que je me déconcentre. Adeat. Adeat.. C'était pas une histoire d'objet ça ? je n'avais encore rien essayé depuis qu'Arren et moi avions effectué notre Pactio.

Un secousse sous mes pieds me fis émerger de mes réflexions. Sayu, à quoi bon t'attarder sur une magie dont tu ne sais rien encore contrôler ? Je m'en étais toujours sortie avec les armes, et mes mains. Je serrais un peu plus la pression autour ma barre de métal glissée entre mes doigts.
Soudain, je freine net. Je suis à l'entrée d'une ruelle quelconque, lorsque, tôt le matin, je la traverse pour rejoindre l'école. Mais en cette nuit enneigée, quelque chose de bien plus puissant s'y tient, debout.

Plus loin devant moi, la démone se tenait droite, face à deux corps frêles.

Deux mots atteignirent mes oreilles. ".. ma chère".
Un coup de vent traversa la ruelle. Je croisais les bras devant ma tête baissée. Lorsque je la relevais, je soufflais. J'étais intacte. Mais le jeune homme devant moi, pas vraiment.. pas terrible dans la neige, d'être aussi légèrement vêtu. Sans hésiter, je retirais mon sweatshirt gris, me retrouvant en t-shirt. Je ne me faisais pas de souci, je dépassais le mètre 70 sans difficulté, et mon sweatshirt était assez large pour que le jeune homme ne l'enfile.

- Hey !

Après l'avoir hélé, je courrais pour m'arrêter à sa hauteur, et lui tendais le vêtement.

- T'en auras besoin.

Le doux et agréable sifflement d'une lame tinta à mon oreille. Je tournais vivement la tête vers la source du bruit. L'autre fille venait de dégainer l'épée.

Cette chevelure blonde, je connaissais..
Ageha ?

_________________
Kiss me Sweet
I'm sleeping in Sorrow
All alone, in Ice and Snow
In my Dreams, i'm Calling your Name
You are my Love..
PACTIO CARD (spoiler) ♥️
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryuji Ikeda
Apprenti Endormi
Apprenti Endormi
avatar

Messages : 169
Date d'inscription : 16/11/2011
Age : 22
Localisation : Au fin fond du monde, là où rien d'autre que la solitude ne peut aller o/
Année d'étude de votre perso( 5ème, etc ) : Seconde année de lycée (1ère)
Partenaire(s) : Je pense que ça va être dur x)

MessageSujet: Re: Rp général : Dégénération   Dim 22 Juil - 19:24

Elle s'adressait à moi de façon calme, très calme. Mon arrivée ne l'avait pas surprise, comme si elle savait que je viendrait.
Elle me parla un peut d'Arren, d'un meurtre de ses parents commis plus tôt dans sa vie et de la cause de ses actions : «Le désespoir».
Me demandant ce que l'on ressentait lorsque l'on abattait ses parents, moi qui n'en avait pas, je m'apprêtait à répondre sans vraiment savoir quoi dire lorsqu'une légère secousse qui ne semblait en aucun point naturelle se fit, l'espace de quelques secondes, même pas.
A en voir le visage de la démone, quelque chose se passait mal dans son plan. Ce qui me fit sourire jusqu'à ce qu'elle ne dégaine un sabre et ne s’élance sur moi qui ne put absolument rien faire...

-Meteors and emptiness, I'm fading slowly... Flans Exarmatio !

Le sort me frappa avec force dans le dos, m'expulsant comme une marionnette tout en me déshabillant.
Ageha réagit aussitôt, dégainant à son tour son arme et la plaçant sous la gorge de la démone. «Inutile...» Pensais-je.
Pendant ce temps, une troisième arriva :Sayu... Sayuri, une élève de ma classe.
Elle me tendit un sweat shirt que j'enfila en la remerciant tout en me levant.
Je m'adressa ensuite à Ageha :

-Ageha, vas-t'en, elle est trop forte... C'est inutile ce que tu fais...

Après ces mots, je me redressa et me plaça entre Umi et Ageha, poussant l'arme d'Ageha.

-Éloigne toi de là. Je sais que tu voudra pas mais c'est le mieux à faire, tu ne maîtrise pas suffisamment la magie pour l'affronter. Même si je sais que mon niveau n'est pas très élevé en magie, je suis plutôt résistant, je pourrais me battre, moi...

Je me tourna ensuite vers la démone, un sourire au lèvres, puis regarda Umi dans les yeux, la défiant du regard.

-Le sort que tu m'a jeté, je ne l'ai même pas senti... C'est tout ce que tu es capable de faire ?Si c'est ça ta puissance, tu peux t'en aller car tu n'es pas forte. Si tu es plus forte que ça montre le moi, mais sache que je suis plutôt du genre faible en attaque mais très résistant.

Je savais qu'elle était plus forte que ce qu'elle m'avait montré mais je voulait lui faire comprendre que je l'étais aussi, en quelque sorte et je voulait la mettre en colère, sans raison vraiment valable. Ensuite, je redit une fois à Ageha de reculer et frappa Umi avec un simple coup de poing dans le ventre renforcé par un maximum de magie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chitose | Asuna
Touhou Addict
Touhou Addict
avatar

Messages : 189
Date d'inscription : 09/09/2011
Age : 19
Localisation : Chitose : La ferme. | Asuna : A Mahora.
Année d'étude de votre perso( 5ème, etc ) : C. : Terminale, Lycée | A. : 3e année, Collège
Partenaire(s) : C. : Personne | A. : Negi Springfield, Hama no Tsurugi

MessageSujet: Re: Rp général : Dégénération   Jeu 26 Juil - 3:01

    Une tempête. Il ne fallut pas longtemps à Chitose pour l'identifier : La tempête de foudre. Elle en a entendu parler il y a longtemps, et se rappelle même le schéma de ce sort qui l'avait vraiment étonnée sur la photo de son manuel. C'était vif, grand, et vraiment puissant, comme sort. Un grand rayon de foudre, entouré de tourbillons ... De quoi faire rêver le petit novice qu'était Chitose à l'époque où elle n'était encore qu'une petite fille innocente.

    Mais là n'était pas le moment de ce ressasser ce souvenir. Pourquoi la tempête a été envoyée dans cette direction ? Chitose était plutôt audible au point qu'on aimerait bien lui exploser la tronche directement, alors ... Oh, mais, elle croit reconnaître les clones un peu près de la tempête. Des clones qui représentaient une personne dont elle avait fait la connaissance quelques temps plus tôt : Liu. Ce n'était plus difficile de comprendre la raison, maintenant.

    Reste à voir ce qui se trame là-bas ! D'un coup de pied efficace, l'albinos se mit à courir en direction d'Arren. C'était forcément lui qui l'avait faite, après tout ...
    Arrivée à destination, elle pouvait très bien le reconnaître. Pas qu'elle l'avait vu, mais plutôt qu'il était assez spécial dans son genre, suffisamment pour que l'albinos soit sûre que c'était bien lui qui avait fait diffuser ce message télépathique en masse et incanté la tempête.


    - Hello. Arren, je suppose ?

    Ironie. Voilà ce qui résume les paroles de Chitose : Ironie. Elle faisait dans l'ironie, c'était évident qu'elle avait déjà la réponse. Son simple sourire narquois montrait bien qu'elle n'avait pas besoin de lui poser cette question. Il y avait aussi le fait qu'elle incanta d'une voix plus silencieuse :

    - Vitae Natus Ignis ... Cantus Bellax.

    Puis elle serra sa poigne sur sa batte, tapotant son épaule, ayant la pensée vive que celle-ci ne tiendrait pas le coup avec ce qui allait arriver dans quelques instants plus tard, mais que ce n'était qu'une batte au fond. Elle racla sa gorge sèche, le froid commençant à la prendre un peu, puis laissa échapper un " Bon ! " avant de se préparer au combat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arren Sora
Fondateur
Fondateur
avatar

Messages : 491
Date d'inscription : 16/01/2011
Age : 19
Localisation : La tête dans un manga, la plupart du temps
Année d'étude de votre perso( 5ème, etc ) : 4ème
Partenaire(s) : Je suis en plein recrutement, même si ça va être dur si j'espère passer un Pactio...

MessageSujet: Re: Rp général : Dégénération   Dim 5 Aoû - 15:45

[ Rappel : Liu, c'est à toi... ]

_________________

Feu et glace, ombre et lumière, chaos et ordre, guerre et paix, souffrance et bonheur, mort et vie, tout est lié.
Je ne connais pas ma destiné, mais j'avance, car tel est mon but.



Lisez cinq Love Hina ou Negima! par jour pour gardez une santé saine !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://negima-mahora-legend.forums-actifs.net
Arren Sora
Fondateur
Fondateur
avatar

Messages : 491
Date d'inscription : 16/01/2011
Age : 19
Localisation : La tête dans un manga, la plupart du temps
Année d'étude de votre perso( 5ème, etc ) : 4ème
Partenaire(s) : Je suis en plein recrutement, même si ça va être dur si j'espère passer un Pactio...

MessageSujet: Re: Rp général : Dégénération   Dim 19 Aoû - 0:14

Son temps de réaction fut superbe, pour une humaine. Elle n'attendit pas une seconde pour viser directement ma gorge de son épée. Un infime mouvement me permit de me faire seulement effleurer par la lame, mais l'autre ne termina pas son geste. Il resta suspendu, prêt à me transpercer.
Avantage que le jeune aux cheveux bleus réduisit à néant en s'interposant entre moi et la dénommée Ageha. Entre-temps, une nouvelle arrivante lui avait passé un sweat, qu'il s'était empressé d'enfiler afin de conserver un minimum de décence. Mon attention se porta cependant sur cette jeune fille.
Grande, déterminée, l'un de ses yeux recouvert d'un cache, je ne pouvais me tromper. Sayuri, la partenaire d'Arren. Ce serait sans doute celle qui m'opposerait le plus de résistance. Arren ne l'avait que vaguement évoquée devant moi, mais je la connaissais de par ses souvenirs. Son unique oeil me fixait, maintenant, et une bouffée de chaleur s'échappait de sa bouche, qui allait ensuite se perdre dans le ciel nocturne. Ravissant tableau.
Pendant ce temps, l'autre avait continué de parler pour rien dire, et je n'avais guère prêter attention à ses paroles. Et jamais je n'aurais imaginer qu'il me porterais un coup.
La violence du choc me sonna un instant, où je reculai, en proie à la confusion. Comment avait-il osé ?!...

- Humains misérables...

D'un bond, je fus prêt de mon assaillant, ma main se faisant étau autour de sa gorge. Des filaments d'eau s'élevèrent du sol, et entourèrent son visage, créant une bulle d'eau pour l'empêcher de respirer.


- Que croyais-tu faire ? Pensais-tu pouvoir te mesurer à moi ? Tes prétentions sont vaines, humain.


Un nouveau grondement monta de la terre, me rappelant l'urgence de la situation. Le temps passant trop vite pour que je m'éternise sur un seul de mes ennemis, je le libérait de mon emprise, l'envoyant sur Ageha. Ma prochaine cible était déjà désignée.


- Sayuri...


Je m'étais glissée derrière elle, maintenant mon épée sur sa nuque et inversant la situation par rapport à la minute d'avant. Je me trouvais désormais en position de force, par la contribution de cet idiot, qui m'avait servit de diversion afin d'approcher la jeune fille. Ma main s'égarait dans ses cheveux fins, savourait leur douceur, remontait aux racines pour caresser sa tête. J'entendais presque tambouriner son coeur....


- Je ne comprends pas pourquoi tu t'opposes à lui. Je ne comprends pas pourquoi tu prends la voie de la raison. Je ne comprends pas pourquoi tu viens en aide à ses créatures inférieurs. Cela-dit, il est trop tard pour faire marche arrière. Alors, avant que viennes la fin, tâchons de nous amuser...



La lame appuya légerement sur son cou, et une unique goutte de sang vint rouler sur sa peau. Sous ma paume se dessinait son visage, ses lèvres, ses joues glacées... Son cache-oeil. J'effleurais le doux tissus, et murmurai tout bas :


- Et si... Je l'arrachais ?


Mes doigts se crispèrent dessus, prêt à le défaire. La tension montait, et je m'en délectais. Et ma main redescendit, avant que ma lame ne coupe le mince fil qui retenait son cache-oeil. Je revins à ma position première, épée contre la gorge, mais enserrant sa taille de l'autre bras.


- Ageha, jette ton arme. Et au moindre sort esquissé, je lui tranche la gorge. Mais peut-être que tu t'en fous, puisqu'on saute tous dans 30 minutes, de toute façon.



[ Je posterais la seconde partie dans une semaine, mais ça permet au moins à Ageha, Sayuri et Max de répondre... ]

_________________

Feu et glace, ombre et lumière, chaos et ordre, guerre et paix, souffrance et bonheur, mort et vie, tout est lié.
Je ne connais pas ma destiné, mais j'avance, car tel est mon but.



Lisez cinq Love Hina ou Negima! par jour pour gardez une santé saine !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://negima-mahora-legend.forums-actifs.net
Ageha Harsh
Administratrice Rebelle
Administratrice Rebelle
avatar

Messages : 392
Date d'inscription : 06/03/2011
Age : 21
Localisation : Dieu seul le sait.
Année d'étude de votre perso( 5ème, etc ) : 2nde
Partenaire(s) : s'en fout.

MessageSujet: Re: Rp général : Dégénération   Dim 19 Aoû - 14:07

Ageha soupira, interieurement ET exterieurement. Elle avait eu une ouverture. Une chance, infime, de mettre Umi à genoux. La démone était au bout de sa lame, au bout du prolongement de son bras. Une occasion parfait... Elle avait juste à exercer une légère pression, et le sang jaillissait, au mieux en tranchant la gorge d'Umi, au pire en la distrayant. Ca n'avait duré qu'une fraction de seconde, mais ça aurait pu suffir, SI... Max ne s'en était pas mêlé pour jouer les chevaliers servants.
Zut alors.
Elle paraisait donc si faible que ça? D'accord, elle était blonde, frêle, de taille moyenne. Handicap suplémentaire, elle était une fille. D'accord. Mais Sayuri, elle, personne jusqu'ici n'avait ressenti le besoin de la protéger. Est-ce qu'Ageha allait devoir s'éborgner pour qu'on cesse de la considérer comme une princesse en détresse?
Si seulement elle avait eu son épée dans la bibliothèque, elle l'aurait trucidée, cette démone. Et plus persone ne l'aurait prit pour une demoiselle sans défense.
En tout cas, boulet un jour, boulet toujours, quoi que le pauvre Max eu sûrement l'impression de faire de son mieux.

La situation n'était absolument pas reluisante. Ageha avait failli être renversée par le poid de Max, qui pesait un ane mort, qu'il fut inconscient ou non. Umi était derrière Sayuri, un bras autour de sa taille, l'autre tenant une épée posée sur la gorge de la fille borgne. Et la voix de la démone venait de s'élevait dans les airs.

- Ageha, jette ton arme. Et au moindre sort esquissé, je lui tranche la gorge. Mais peut-être que tu t'en fous, puisqu'on saute tous dans 30 minutes, de toute façon.

Aha, on saute TOUS dans 30 minutes? Ageha avait la réponse à au moins une des questions qu'elle avai eu l'intention de poser à la démone. Dommage, ça arrivait trop tard.
Jeter son arme? Hors de question. Jamais. Ce n'était pas "une arme". C'était son épée, celle qu'elle trimballait depuis près de 6 ans. Elle faisait partie d'elle. La lacher, c'était quelque-chose situé entre se condamner à mort et s'arracher un bras, métaphoriquement parlant. Surtout dans cette situation épineuse... C'était quoi la prochaine étape, elle se tirait elle-même une balle ans la tête?

Mais elle n'avait pas le choix. C'était ça, ou Sayuri mourait. Même si elle conaissait à peine la jeune femme, Ageha ne pouvait pas la laisser mourir comme ça. Peut-être que Sayuri avait un atout caché et que la blondinette allait gâcher. Peut-être. Ou peut-être pas.

Ageha soupira une nouvelle fois. De toute manière, l'effet de surprise était gaché. Heureusement qu'elle avait prit ses précautions... Et puis, d'un certain côté, elle était flattée. Visiblement, Umi la considérait comme potentiellement dangeureuse. Ca faisait au moins une personne!

-Pas de problème. De toute manière, je ne sais pas faire de magie.

La jeune fille laissa glisser son épée à terre, non sans un pincement au coeur.

_________________


Spoiler:
 

http://www.webnietzsche.fr/souffrir.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lgdc-trash.xooit.fr
Sayuri Williams
Charmante schizo borgne ~
avatar

Messages : 128
Date d'inscription : 12/02/2011
Age : 23
Année d'étude de votre perso( 5ème, etc ) : 1ere. Classe 1 - Lycée
Partenaire(s) : Arren Sora, je serai ton bouclier, ton armure, tes poings. Pactio !

MessageSujet: Re: Rp général : Dégénération   Sam 1 Sep - 0:49

Les choses s'étaient déroulées trop vite pour que je ne puisse réagir.

A peine avais-je eu le temps de voir Max se faire projeter avec violence sur Ageha, et recevais quelques éclaboussures d'eau qu'avait générée la démone, que je me retrouvais sous son emprise. Je pestais contre moi-même; il fut un temps où j'aurais su réagir au bon instant, à la bonne et parfaite fraction de seconde. Ce temps était celui où j'étais aux côtés de mon oncle, yakuza tant respecté. M'envoyer à Mahora avait décidément affaibli mes réflexes..
Le métal froid s'appuyait dangereusement sur la peau de ma gorge découverte. Serpents perfides, ses longs doigts fins et glaciaux se glissaient dans mes longues boucles blondes, s'y perdant, caresses douces et ironiques. Je ne déglutis pas. Même lorsque ses lèvres fines s'approchèrent de mon oreille, pour y murmurer quelques mots, auxquels je me gardai de répondre. Sa voix était étrangement mélodieuse, et, je devais l'avouer, attirante. C'était indéniable; la démone était d'une beauté qui démangerait tout être sachant apprécier ce qui est beau. Elle me provoquait littéralement. S'il n'y avait pas à cet instant même une lame qui menaçait ma chair, on aurait pu croire à une scène d'étreinte passionnée. Umi se tenait contre mon corps, et sa main libre s'aventurait dans ma chevelure cendrée, pour, petit à petit, se glisser sur mon visage de pâleur. Sa paume était glaciale, mais d'une douceur enivrante. Si, à la place de la démone se trouvait mon amant, sans doute aurais-je profité du passage de ses doigts joueurs sur mes lèvres pour les mordiller d'une tendre envie. Mais non, ce n'était pas mon amant, et je me devais de ne pas broncher, comme si une guêpe curieuse s'était posée sur mon visage, menaçant à tout instant de planter son dard dans ma peau. Ce ne fut que lorsque ses doigts se mirent à caresser mon cache-oeil que je m'autorisais enfin un frisson.

Et si... Je l'arrachais ?

Mon sang ne fit qu'un tour à ces mots. Elle avait mon point faible entre les doigts. Un geste, et elle anéantissais mon amour-propre, mon égo. Sans doute certaines personnes ne comprendraient pas ce complexe que je pouvais surmonter. Mais c'était ainsi, mon oeil perdu, autrefois rouge sang, était la plus profonde source de mon esprit tordu et complexe, tiraillé entre ma raison et une face de moi-même assoiffée de sang et d'immoralité. Et ça, ça ne regardait que moi et ma folie. Personne n'avait jamais osé défaire le fil si fin qui retenait ce bout de tissus, dissimulant mon oeil perdu et sa cicatrice monstrueuse. Personne, jusqu'à cette nuit glaciale, où une lame trancha ce fil. Ce fut comme si mon coeur s'arrêtait de battre, ma respiration cessait. Je ne sentis même pas la goutte de sang perler sur ma peau blanche, le long de mon cou, pour se perdre dans le creux de ma poitrine. Mon unique oeil saphir, écarquillé, fixait le tissus blanc qui tombait au sol, comme au ralentit. Je me sentais nue, dans le froid, prisonnière de l'étreinte d'Umi, qui enserrai à présent ma taille de son bras, me gardant jalousement contre elle.

Dans ma tête, beaucoup de choses se bousculaient. Je sentais une pression monter en moi. Je savais que "ça" voulait sortir, de ma peau, de ma gorge, de mon oeil, de mon sang. Sa voix résonnait dans ma tête. Laisse moi m'occuper de tout ça, Sayuri... Pour une fois que tu peux te lâcher sans avoir peur de perdre contrôle, tu n'auras plus jamais une occasion pareille.. quel affront de sa part, il faut la punir, la renvoyer aux enfers.. Tu n'en as pas envie ? Après ce qu'elle vient de faire ? Je ne savais pas. Peut-être mon autre face avait raison. Peut-être pour une fois, je pouvais la laisser s'échapper, venger ma pudeur..

Un tintement métallique m'éveilla. Mon regard se braqua sur l'épée qui gisait au sol. Ageha venait de jeter son arme, pour qu'Umi m'épargne. Et c'est alors que je me rendis compte de l'impardonnable erreur que j'avais failli, à l'instant commettre. Si j'avais laissé l'autre s'échapper, prendre contrôle, j'aurais rendu la situation encore plus dangereuse. J'aurais agit par instinct sanguinaire, et non en réfléchissant, ce qu'on m'avait toujours appris à faire. J'aurais pu mettre Ageha et Max en danger, et il n'en était pas question.
C'était à mon tour d'agir trop vite pour que quiconque ne réagisse.

Je fermais alors mes deux paupières.

Mes deux mains saisirent fermeté le poignet d'Umi qui tenait l'épée. Avec force, je l'écartais de ma gorge et profitais de la faiblesse de l'effet de surprise pour me glisser sous son bras, pivotant sur moi-même, jambes fléchies, sans lâcher ma prise. Lorsque je me redressais, son bras était tendu vers l'arrière, et j'en profitais pour asséner un violent coup de coude sur celui-ci, et un craquement désagréable résonna dans la nuit. Je sentis sa poigne faiblir sous la violence du coup, et je crus deviner sa main laissant tomber son épée. C'était à mon tour d'être derrière elle. Je n'avais toujours pas lâché prise, et tenait son bras en arrière en clef, tandis que mon autre main s'agrippait fermement à son autre épaule, afin de la maintenir en place.

- Tu parles trop, Umi. Comme les démons de mon esprit.

Ma voix glaciale, sans émotions, avait claqué dans l'air à la manière d'un fouet.
Je finissais en un murmure, presque sensuel.

- Et je sais les faire taire.



(HRP: pour mieux comprendre le geste où je me glisse sous son bras, http://www.youtube.com/watch?v=JoOk5JKoEfQ à 0"30
Bon allez Ageha ou Max, fichez lui une raclée pendant que je la tiennnsss ca va pas durerrrr x))

_________________
Kiss me Sweet
I'm sleeping in Sorrow
All alone, in Ice and Snow
In my Dreams, i'm Calling your Name
You are my Love..
PACTIO CARD (spoiler) ♥️
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ageha Harsh
Administratrice Rebelle
Administratrice Rebelle
avatar

Messages : 392
Date d'inscription : 06/03/2011
Age : 21
Localisation : Dieu seul le sait.
Année d'étude de votre perso( 5ème, etc ) : 2nde
Partenaire(s) : s'en fout.

MessageSujet: Re: Rp général : Dégénération   Sam 1 Sep - 17:06

[HRP : je lui mets son compte dès que Max a répondu :D ]

_________________


Spoiler:
 

http://www.webnietzsche.fr/souffrir.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lgdc-trash.xooit.fr
Ryuji Ikeda
Apprenti Endormi
Apprenti Endormi
avatar

Messages : 169
Date d'inscription : 16/11/2011
Age : 22
Localisation : Au fin fond du monde, là où rien d'autre que la solitude ne peut aller o/
Année d'étude de votre perso( 5ème, etc ) : Seconde année de lycée (1ère)
Partenaire(s) : Je pense que ça va être dur x)

MessageSujet: Re: Rp général : Dégénération   Lun 17 Sep - 11:44

La douleur me frappa en même temps que je tombais sur Ageha. Je resta à terre et observa la démone. Je la vit se diriger vers Sayuri et lui mettre son arme sous la gorge. Elle lui adressa quelques mots, lui caressant les cheveux. Je regarda calmement la démone lui retirer son cache-oe il, avant qu'elle ne soit attrapée par surprise par Sayuri qui la tenait. A ce moment, je me redressa en prenant l'épée d'Ageha et lui tendit.

-Je pense que tu rêves de l'achever, alors je vais te laisser le faire...

Je regarda a nouveau la démone, puis Ageha.

-Fonces, si il arrive quoi que se soit, ou si la démone arrive à échapper à la prise, je me mettrais devant et prendrait le coup à ta place.

Je me releva totalement et regarda Ageha se lancer sur la démone, allait-elle réussir à la battre ?Je me posait bien évidemment la question mais j'étais plus concentré sur la démone, au moindre mouvement brusque de sa part, il faudrait que j'ai Ageha et Sayuri...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ageha Harsh
Administratrice Rebelle
Administratrice Rebelle
avatar

Messages : 392
Date d'inscription : 06/03/2011
Age : 21
Localisation : Dieu seul le sait.
Année d'étude de votre perso( 5ème, etc ) : 2nde
Partenaire(s) : s'en fout.

MessageSujet: Re: Rp général : Dégénération   Sam 29 Sep - 17:36

Ageha prit l'épée que lui tendait Max.
C'était comme saisir à pleines mains un fil légèrement électrifié. L'objet avait beau être inanimé, elle sentait contre sa paume une légère vibration qui faisait remonter des picotements jusqu'à son épaule. Elle sentait la colère de la lame, et sa soif de sang. L'arme détestait être touchée par une autre personne qu'elle, détestait se retrouver par terre, détestait savoir sa partenaire désarmée. Il était étrange de prêter des sentiments à un alliage de plusieurs métaux, mais Ageha sentait très bien que la rage qui l'envahissait ne lui appartenait pas.

Elle leva la lame à hauteur de son épaule tout en pliant son coude vers l'arrière, concentrée. Elle n'aurait pas droit à plusieurs chances. Elle devait porter un seul coup, fatal, à la démone, mais prendre garde à ne pas transpercer Sayuri par la même occasion. En clair, c'était presque impossible. Pas grave. Ageha vit deux pas en avant, en ayant l'impression de marcher dans un rêve. Ce n'était pas elle qui bougeait les jambes, ou plutôt ce n'était pas sa volonté. Qu'importe! La lame bleutée s'enfonça en diagonale dans la gorge d'Umi, lui arrachant presque la tête et éclaboussant au passage Sayuri de sang. Comme dans un rêve, se vit Ageha lâcher l'épée qui resta plantée dans le cou d'Umi, et plonger les main sous son manteau pour en tirer deux pistolets. Deux détonations presque confondues retentirent dans l'air glacé, tandis que les balles plongeaient dans le ventre de la cible.

Ageha tira encore deux fois, afin d'être sûre que son adversaire était bien morte. Puis, avec un froid détachement, elle rangea les deux pistolets dans leur étui dissimulé sous le manteau noir, puis se pencha pour ramasser son épée. En se relevant, elle croisa le regard de l'oeil de Sayuri. Elle s'était souvent demandée ce que cachait le bandeau blanc. Elle avait la réponse: Sayuri était véritablement borgne.

_________________


Spoiler:
 

http://www.webnietzsche.fr/souffrir.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lgdc-trash.xooit.fr
Liu Shao
Mage à la tasse de thé
Mage à la tasse de thé
avatar

Messages : 154
Date d'inscription : 16/09/2011
Année d'étude de votre perso( 5ème, etc ) : Terminale
Partenaire(s) : pas interessé

MessageSujet: Re: Rp général : Dégénération   Mar 23 Oct - 21:22

[Arren, je te serrais gré de poster la seconde partie de ta réponse, que l'on puisse avancer aussi, Chitose et moi]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arren Sora
Fondateur
Fondateur
avatar

Messages : 491
Date d'inscription : 16/01/2011
Age : 19
Localisation : La tête dans un manga, la plupart du temps
Année d'étude de votre perso( 5ème, etc ) : 4ème
Partenaire(s) : Je suis en plein recrutement, même si ça va être dur si j'espère passer un Pactio...

MessageSujet: Re: Rp général : Dégénération   Mer 24 Oct - 18:20

[ Excuse, j'ai des problèmes d'ordi... Samedi, si possible ? ]

_________________

Feu et glace, ombre et lumière, chaos et ordre, guerre et paix, souffrance et bonheur, mort et vie, tout est lié.
Je ne connais pas ma destiné, mais j'avance, car tel est mon but.



Lisez cinq Love Hina ou Negima! par jour pour gardez une santé saine !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://negima-mahora-legend.forums-actifs.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rp général : Dégénération   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rp général : Dégénération
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» tuto haradrim, opération désert
» Salle d'opération section civile
» Votre fédération 2011.
» Ambassade de la Confédération du Rhin {LCR}
» L'Opération d'Opium pour sa dysplasie ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Negima ! Mahora Legends ! :: Le Rôle Play :: Le Parc :: La place de l'Arbre Monde-
Sauter vers: