Negima ! Mahora Legends !

Rejoignez le forum de Negima ! RPG et devenez un(e) puissant(e) magicien(ne) ou un(e) grand(e) guerrier (ère) ! Entre cours, histoires d'amour et duels de magies, entrez dans la légende !
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Arrivé à Mahora

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Saeru Satsubatsu

avatar

Messages : 212
Date d'inscription : 11/10/2013
Age : 22
Localisation : Quelque part dans un endroit entre ici et labas (jura)
Année d'étude de votre perso( 5ème, etc ) : 4ème (bac+ 666 *-*)
Partenaire(s) : ça ce mange ?

MessageSujet: Arrivé à Mahora   Dim 20 Oct - 17:05

Comme ma mère est de naturel inquiète, elle a décidé de m'emmener jusqu'à la gare aujourd'hui. Bien évidemment, je suis en avance. La gare est quasiment déserte pas un chat, ni même un train d'ailleurs. Je commence a arpenter la rue, motivé, l'aire sur de moi. Je me demande ce qui va m'attendre dans cette école. Qu'elle rencontre je vais faire ? Quelle ambiance va-t-il y avoir ? A quoi vont ressembler les bâtiments ? A vrais dire, je ne sais presque rien sur cette école. Je n'ai pas pensé à poser des questions à ma mère. Étrangement, je n'éprouve pas tant que ça cette anxiété qu'on toutes les personnes qui s'apprêtent à s'intégrer dans un endroit où tout est étranger, cette peur de l'inconnu. Peut être est-ce grâce à ma volonté de rendre ma mère fière. Alors que je suis plongé dans mes pensées, un bruit me surprend. Comme, un tremblement... Le bruit se rapproche. Il vient de derrière moi. On dirait, un bruit de troupeau. Je commence a me retourné et aperçoit une horde d'élève en train de courir. Je suis instantanément immobilisé par la surprise. Ils ne m'ont pas remarqué, une épaule vient me heurter, puis une autre, je vacille et une dernière finie par me faire tomber, face au sol. Finalement, ma première rencontre est... l'asphalte de cette rue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hinata Hinazaki
Admin traumatisée des chaussettes à pois roses
avatar

Messages : 342
Date d'inscription : 03/06/2012
Localisation : Quelque part... En train de déchirer des chaussettes à pois roses.
Partenaire(s) : A pas.

MessageSujet: Re: Arrivé à Mahora   Lun 21 Oct - 19:26

Rhaaaa, comme d'hab', une orde de gens s'avançait jusqu'à Mahora. S'avançait, hmm, c'est une manière de voir les choses. Plutôt, hmm, courait comme des malades pourquoi ? Hey, c'était même pas le dernier Tales of qui était sortis, mais juste : le collège et le lycée. Wahou, comment pouvait-on ( ce n'était pas inhabituel en plus, tous les jours, ces gens couraient, tous les jours ils se précipitaient comme ça ) vouloir à tout prix aller au collège ou au lycée ? " Non, non, je ne veux pas louper le cours de maths, je veux que le prof me torture ! ". Ridicule...
Ce matin, oui, ce n'était pas anormal, des gens tombaient et pleuraient, oh les pauvres choux, avec toutes ces bousculades en même temps. Et bien, là, personne ne pleuraient, cependant, quelqu'un était à terre. Lui, par contre, ne versait aucune larme, et ne semblait absolument pas triste, juste, étonné, curieux peut-être aussi. Mais il ne bougeait pas, face au sol. Je me dirigeais vers Mahora, avec le peu de gens qui n'étaient pas maso pour courir jusqu'au point de s'arracher les poumons pour assister au cours de prof' sadiques.

Hmm, ma trajectoire déviait jusqu'à lui. Il était magnifique avec ses cheveux gris et ses yeux assortis. Je ne l'avais jamais vu auparavant. Pas étonnant avec le monde qu'il y a dans cette école. Enfin, il était quand même très beau pour que je ne l'ai jamais aperçu. Je m'accroupis afin d'être à sa hauteur. Il ne décollait pas son visage du sol. Il ne se relevait pas. Il regardait ailleurs. Dans ses pensées, surement. Ce merveilleux élève aux beaux cheveux gris ne semblait pas être tout à fait à l'aise. Avec la tête face au sol, c'était évident qu'il ne devait pas être bien, mais il me semblait que c'était autre chose. En manque de clope ?


" - Hey. Tu vas bien ? Tu devrais te relever p'têtre, après tu vas avoir la marque du sol sur ta joue. Tu veux une cigarette ? "

Les gens passaient à côté. Des rires et des murmures comme quoi " cette fille sais aborder les gens dis donc, elle sais pas draguer ", ou " elle a l'air d'être attentionnée cette fille mais bon, c'est pas le problème, une cigarette, elle est conne ". C'est marrant de voir ce que les gens pensent de nous, quand ils n'en savent rien et qu'ils se permettent de juger. A chaque fois je ne peux pas m'empêcher d'esquisser un sourire ou exploser de rire. Bon, étant donné la situation actuelle du garçon, je me suis contenté d'un sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saeru Satsubatsu

avatar

Messages : 212
Date d'inscription : 11/10/2013
Age : 22
Localisation : Quelque part dans un endroit entre ici et labas (jura)
Année d'étude de votre perso( 5ème, etc ) : 4ème (bac+ 666 *-*)
Partenaire(s) : ça ce mange ?

MessageSujet: Re: Arrivé à Mahora   Lun 21 Oct - 21:02

Je reste immobile, la joue collée contre le sol. Si je m'attendais à ce qu'une horde d'élève me percute... Heureusement, personne ne m'a marché dessus. Je reste perplexe quant à l'enthousiasme de tous ces élèves pour allez en cour. Une voie féminine me sort de mes pensées.

" - Hey. Tu vas bien ? Tu devrais te relever p'têtre, après tu vas avoir la marque du sol sur ta joue. Tu veux une cigarette ? "

Je relève la tête, mon regarde se plonge dans le siens. Elle a de beau yeux marron et les cheveux noirs, le soleil y créés des reflets violets, c'est magnifique. Elle sourie. Une cigarette ? Quelle drôle de proposition... Que répondre ? Je me contente de sourire à mon tour et de lui répondre avec une de ces phrases pré-faites.

"Oui... ça va, plus de peur que de mal."

Je suis un peu gêné. Est mince, pourquoi y a t'il fallut que la première personne que je rencontre me vois dans une telle situation...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hinata Hinazaki
Admin traumatisée des chaussettes à pois roses
avatar

Messages : 342
Date d'inscription : 03/06/2012
Localisation : Quelque part... En train de déchirer des chaussettes à pois roses.
Partenaire(s) : A pas.

MessageSujet: Re: Arrivé à Mahora   Mar 22 Oct - 15:02

"Oui... ça va, plus de peur que de mal."

Hmm, j'imagine, qu'il a du avoir peur. Très peur je pense. Donc, plus de peur que de mal, il a du quand même avoir mal. Si il a eu extrêmement peur, il a quand même eu mal, mais plus peur que mal. Non ? Hmm. Il a dit que ça allais, je vais pas redemander et redemander, " ça va " ça veut bien dire " ça va ". Donc, ça va.

Enfin, normalement, les élèves ne disent pas ça quand ils viennent de se faire renverser. " Putain j'en ai marre des gens qui arrêtent pas de courir comme des tarés là sérieux ; putain j'en ai marre de cette école ils peuvent pas mettre un truc en place pour c'te merde nan ; non il ne s'est rien passé : moi, tombé ? Jamais ; J'ai maaaal, tous ces gens, je veux plus y aller, aïeuuuh " j'en passe. Bref, il a l'air de ne pas très bien connaître le fonctionnement de cette école, d'où sa peur, le fait qu'il soit étonné, tout ça. Parce que quand on a vu tous ces tarés qui courent dans tous les sens une première fois, on retient normalement, et soit on fait comme les autres, on court, soit on y va plus tard, mais on évite de se tenir planté juste devant Mahora et de tombé après.
Hmm, son premier jour dans l'école j'imagine... Séchage intensif depuis le début de l'année ? Nope, il en avait pas l'air. Nouveau, donc.


" - La prochaine fois je te conseille de venir cinq minutes plus tard. Tu vois, déjà y'a plus beaucoup de monde là. Ca t'évitera de te faire renverser une nouvelle fois. T'arrives à te relever ? "


Je lui tendis la main pour l'aider à se relever, et me releva par la même occasion de ma position accroupis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saeru Satsubatsu

avatar

Messages : 212
Date d'inscription : 11/10/2013
Age : 22
Localisation : Quelque part dans un endroit entre ici et labas (jura)
Année d'étude de votre perso( 5ème, etc ) : 4ème (bac+ 666 *-*)
Partenaire(s) : ça ce mange ?

MessageSujet: Re: Arrivé à Mahora   Mar 22 Oct - 15:38

Elle a l'air de réfléchir. C'est à cause de ce que j'ai dit ? Pourtant, ce n'est pas une phrase extraordinaire. Ou peut être est-ce à cause de ma couleur de cheveux ? C'est vrai qu'un collégien avec les cheveux gris ce n'est pas banal. Je dois avoir l'air ridicule, allongé par terre comme ça...

" - La prochaine fois je te conseille de venir cinq minutes plus tard. Tu vois, déjà y'a plus beaucoup de monde là. Ca t'évitera de te faire renverser une nouvelle fois. T'arrives à te relever ? "

Elle me tend la main, je la saisis et elle m'aide à me relever.

" - Merci du conseil. Comme tu as dû le remarquer, je suis nouveau ici." dit-je tout en souriant.

Je remarque que je lui tiens encore la main, je rougie un peu puis machinalement, la lâche, remet ma cravate droite, tire sur le bas de la veste pour enlever les plis et époussette mon pantalon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hinata Hinazaki
Admin traumatisée des chaussettes à pois roses
avatar

Messages : 342
Date d'inscription : 03/06/2012
Localisation : Quelque part... En train de déchirer des chaussettes à pois roses.
Partenaire(s) : A pas.

MessageSujet: Re: Arrivé à Mahora   Mar 22 Oct - 17:13

Il pris ma main afin de s'aider à se relever, me remercia du conseil et confirma ce que je pensais, il était nouveau.


" - Merci du conseil. Comme tu as dû le remarquer, je suis nouveau ici." plus exactement. Et pour être encore plus exacte, avec un magnifique sourire, que je lui rendis avec plaisir.


Il retint ma main non sans rougir légèrement par la suite, la relâche, remet sa veste, sa cravate, tout ça.

Hmm, il doit être gêné ? Peut-être parce que les portes vont fermer et je reste planté devant lui à ne pas bouger, ou qu'il est nouveau et justement qu'il ne sais pas que les portes vont fermer et qu'il est complètement paumé. Hmm, ouais, et puis, c'est grand tout ça, il doit pas trop se repérer j'imagine. Moi même je ne connais pas encore tous les recoins de Mahora, et pourtant omg ce que je passe comme temps à sécher et à l'explorer. Mahora est immense. C'est dur de s'y repérer alors même que l'on est en dernière année de lycée et que l'on a passé tout le collège à Mahora non sans sécher. Ce qui n'est pas mon cas mais celui d'une de mes connaissances puisque je suis en première année de lycée et que je n'ai pas passé tout le collège à Mahora. Bref, ce n'était pas ça la question, mais de déterminer que, sans aide, seul, nouveau, s'y retrouver dans Mahora est mission impossible. Donc. Tout ça pour dire que. Il ne doit pas être au courant que les portes vont fermer.


"- Euh, par contre, si t'as l'intention d'aller en cours, les portes vont fermer bientôt, donc on ferait mieux de se dépêcher. "


Les portes se ferment bientôt, apparemment il a pas l'intention de sécher le premier jour, vu... Hmm, il avait l'air de chercher les portes et donc, d'être plutôt angoissé. Je lui souris, désignant de la main l'endroit par où était les portes et lui annonçait que c'était par là, puis m'avançait vers elles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saeru Satsubatsu

avatar

Messages : 212
Date d'inscription : 11/10/2013
Age : 22
Localisation : Quelque part dans un endroit entre ici et labas (jura)
Année d'étude de votre perso( 5ème, etc ) : 4ème (bac+ 666 *-*)
Partenaire(s) : ça ce mange ?

MessageSujet: Re: Arrivé à Mahora   Mar 22 Oct - 18:24

La jeune fille me regarde, l'aire intrigué. Je dois avoir l'air idiot. Reprend ton calme Saeru !

"- Euh, par contre, si t'as l'intention d'aller en cours, les portes vont fermer bientôt, donc on ferait mieux de se dépêcher. "

Elle me sourit et désigne les portes tout en s'y dirigent.

Ah zut, avec tout ça je vais être en retard. Je dois aller ou déjà ? Ah oui, le Directeur ! J'avance d'un pas rapide pour rattraper la fille.

"- Excuse moi, tu pourrais me conduire au bureau du directeur s'il te plait ?"

Mais je suis bête, si elle le fait elle va en retard elle aussi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hinata Hinazaki
Admin traumatisée des chaussettes à pois roses
avatar

Messages : 342
Date d'inscription : 03/06/2012
Localisation : Quelque part... En train de déchirer des chaussettes à pois roses.
Partenaire(s) : A pas.

MessageSujet: Re: Arrivé à Mahora   Mar 22 Oct - 20:50


Je continue d'avancer jusqu'au porte et me rends compte que, manifestement, je marche un peu trop vite, et le magnifique élève aux cheveux gris accélère pour me rejoindre. Je m'arrête. Il arrive à mon niveau et je reprends ma marche, le regarde réfléchir un instant,  puis il se lance :

"- Excuse moi, tu pourrais me conduire au bureau du directeur s'il te plait ?"

Hmm, le bureau du directeur. Aaah oui. Le bureau du directeur. Oui. Celui où je devais m'y rendre. Oui. Ca fait trois mois. Hmm. Je m'étais endormie l'autre fois c'est pas ma faute. Hmm. Ca marchera pas comme excuse. Hmm. Et merde. Hinata, ne fumes pas dans l'enceinte du lycée ; ne sèches pas les cours ; oui c'est bien tu viens en cours mais ne dors pas ; ne balance pas de scalpel sur tes camarades ; ne déchires pas tes cahiers et ne les prends pas pour des brouillons travaille d'accord ; arrête de prendre tes mangas pour tes manuels ça nous sert à rien ici ; arrête de rendre ta copie blanche avec, non, même pas blanche, tu la prends pour une feuille de dessin ; ne déchires pas les chaussettes à pois roses arrête avec ça... Euh, bon, il en a des choses à me reprocher, mais, c'est bon, j'ai pas voulu le fuir, j'ai oublié, c'est tout, et je pense que j'aurais pu rester longtemps comme ça, et le jour où je m'en serais souvenue je serais aller le voir et puis, bon, j'aurais du faire mes adieux avant, donc, contente qu'on me le rappelle maintenant.


"- Aucun problème, je devais aller le voir moi aussi. "



Prête à te faire tuer Hinata ? Ouiii ! Non, j'ai pas envie de mourir maintenant. Au pire, s'il s'énerve trop, je lui propose une cigarette, peut-être qu'il réfléchira quant à mon sort, puisque je suis une personne bien, je propose de donner des cigarettes. Hmm, c'est une bonne idée.
Je tournais sur moi-même tout en avançant ( technique très dure à faire que j'ai réussis à maitriser au cours de plusieurs longs entrainements... Ou pas ? ) en pensant à cette merveilleuse idée qui pourrait me sauver la vie. Seul hic, s'il ne fumait pas. Oh, ça montrait ma bonne volonté, la cigarette, s'il ne la voulait pas, ce détail n'est pas important. Je continuais donc de tourné tout en avançant, hmm, peut-être que le nouveau me regardait bizarrement, mais, oh, pas grave.


Je vis les portes qui se refermaient. Ow. Je tirait sur la manche de celui qui marchait à mes cotés et piquait un sprint. Allez, les portes, soyez gentilles quoi, vous refermez pas maintenant, faut que je parle au directeuur, allez, les portes, vous êtes chiantes là à vous refermez comme ça... On arrivait à temps. Merci les portes, mais bon, j'étais pas du tout essoufflée après. La prochaine fois j'attends de vous un peu plus de temps quand même. Bref. Essoufflée, je m'assis sur une marche, puis un fou rire me gagna. Peut-être parce que je venais de me rendre compte que dans mon esprit je venais de supplier une porte de ne pas se fermer ? Non après tout c'était habituel ça. Hier c'était à mon sèche-cheveux qui ne voulait pas s'allumer. Enfin bon, un fou rire me gagna, et j'ai pas de raison et après tout on s'en fout. Comme si on n'avait pas le droit de rire sans raison non mais. Je m'en souviens plus pourquoi et puis merde hein.

Je repris mon calme, regarda à ma droite, il semblait bien plus sportif que moi et bien moins essoufflé.


" - Tu peux t'asseoir aussi. On a le temps pour le directeur, pas la peine de stresser, il fallait juste se grouiller pour les portes mais là c'est bon. Il prends son temps, toujours, et il se ramène dans son bureau un peu plus tard. Je m'appelle Hinazaki Hinata. Et toi ? "

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saeru Satsubatsu

avatar

Messages : 212
Date d'inscription : 11/10/2013
Age : 22
Localisation : Quelque part dans un endroit entre ici et labas (jura)
Année d'étude de votre perso( 5ème, etc ) : 4ème (bac+ 666 *-*)
Partenaire(s) : ça ce mange ?

MessageSujet: Re: Arrivé à Mahora   Mer 23 Oct - 0:19

A mes mots, la jeune fille réfléchit un instant tout en continuant de marcher. Peut-être hésite t'elle à me dire "non" pour ne pas être en retard. De toute façon, j'aurais bien trouvé quelqu'un dans cette école pour me guider. Je m'en voudrais de lui créer des soucis.

"- Aucun problème, je devais aller le voir moi aussi. "

Oh, elle a accepté ! Si ce qu'elle dit est vrai mon hypothèse était fausse. Ce qui veut dire qu'elle doit avoir des problèmes a réglé avec le directeur et qu'elle essayait de trouver une solution pour y échapper. Pourtant, elle avait l'air heureuse en disant ça. Oh, elle tourne sur elle-même ! Comment elle fait ça ? C'est amusant, ça lui donne une certaine grâce. J'esquisse un sourire amusé en la voyant ainsi. Soudain, elle tire sur ma manche et commence a courir. Mince, les portes sont bientôt close. Je me met a courir également. Allez ! ça passe ! ça passe ! Oui ! De justesse mais c'est passé. La fille s'assoie sur une marche, essoufflée. Puis elle se met à rire. Son rire a quelque chose de... communicatif et j'échappe un petit fou-rire également. Je pense qu'elle a dû remarquer que je n'étais pas essoufflé. Maintenant que j'y pense, j'ai toujours été plus sportif que les enfants de mon âge. Ce doit être parce que je ne suis pas tout à fait humain.

" - Tu peux t'asseoir aussi. On a le temps pour le directeur, pas la peine de stresser, il fallait juste se grouiller pour les portes mais là c'est bon. Il prends son temps, toujours, et il se ramène dans son bureau un peu plus tard. Je m'appelle Hinazaki Hinata. Et toi ? "

Elle m'invite à m'asseoir ? Bien, je ne me fais pas prier et m'assoit à côté d'elle. Après tout, je pense que peut lui faire confiance. Les directeurs se prennent parfois quelque liberté. Hinazaki Hinata, elle a un joli nom. Je m'en souviendrais, elle m'intrigue. Je ne vais pas lui faire l'affront de ne pas me présenter à mon tour.

" - Tu as un joli nom ; le mien c'est Satsubatsu Saeru, enchanté. " dit-je en fessant le sourire qui va avec.

" - Normalement je suis en 4ème. Mais je ne sais pas dans quelle classe je suis. C'est pour cette raison que je dois voir le directeur. Et toi ? Tu es en quelle classe ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hinata Hinazaki
Admin traumatisée des chaussettes à pois roses
avatar

Messages : 342
Date d'inscription : 03/06/2012
Localisation : Quelque part... En train de déchirer des chaussettes à pois roses.
Partenaire(s) : A pas.

MessageSujet: Re: Arrivé à Mahora   Mer 23 Oct - 13:46

Il s'assit à mes côtés puis se présenta tout en souriant. : " - Tu as un joli nom ; le mien c'est Satsubatsu Saeru, enchanté. "


Ow. J'adore son nom. Il est comme moi. Hinata Hinazaki > Hina, Hina ; Saeru Satsubatsu > Sa, Sa. ... Hmm, bref.



" - Normalement je suis en 4ème. Mais je ne sais pas dans quelle classe je suis. C'est pour cette raison que je dois voir le directeur. Et toi ? Tu es en quelle classe ?"



Ah, il est en quatrième, hmm, pas au lycée, donc. La quatrième c'est pas au lycée ? Non, non, je ne pense pas. Et puis, le directeur est pas censé donné la classe aux élèves avant leur arrivée parce que justement après c'est trop compliqué pour eux ? Pff, on m'engueule parce que je fais pas ce que je suis censé faire, et ben le directeur il peut bien se la fermer là, hmm.
Mais, euh, moi ? En quelle classe ? Euh, je suis au lycée ? Oui, au lycée. Mais quel niveau ? Bah... Non, forcément que je m'en souviens je l'ai dit tout à l'heure. Enfin, je l'ai pensé. Donc je le sais. Euh. Le deuxième niveau, oui, c'est ça. C'est quoi le deuxième niveau ? Non, je suis en première année. En première ? Non attends... Oui ! En seconde ! Oui, ok, je suis en première année de lycée, mais ça s'appelle la seconde. C'est pas super logique... Enfin bon. Je suis au lycée, en seconde. Maintenant, la classe. Euh. Hmm. Non, je vois pas...



"- Enchanté, tu as un joli nom aussi... Hmm, je ne sais pas non plus dans quelle classe je suis. Par contre je sais que je suis au lycée en seconde. Mais bon, c'est pas pour ça que je vois le directeur moi... "


Pitié qu'il accepte ma cigarette et qu'il me remercie. Je veux dire, qu'il m'engueule pas quoi. Sinon je me bars si vraiment il me fait trop chier, pas grave, un petit renvoie ça fait de mal à personne.

Je regarde Saeru, il a l'air de se poser des questions. Sur je ne sais pas quoi, peut-être les raisons pour lesquels je dois voir le directeur, ou sur le fait que je ne connaisse pas ma classe, ou bien sur la sienne, de classe, ou sur Mahora, ou bien, autre chose, je ne sais pas, mais bon, il semble pensif, quoi.



"- Au fait, je voulais te remercier, j'avais complètement oublié que je devais aller voir le directeur, et tu me l'as rappeler en me demandant de te montrer où se trouvait son bureau , je te remercie. "



Je souris, puis, quand même, faut que je le prévienne. Il risque d'être surpris sinon. Enfin, non, pas surpris, juste, il va avoir les oreilles bousiller quoi. Si le directeur pète un câble.



"- Euh. Par contre. Quand tu entreras dans son bureau, enfin, quand moi j'entrerais, il risque de crier, très probablement, donc, je sais pas, tu peux te boucher les oreilles, ou, fin, voilà quoi, je voulais juste te prévenir avant que c'est pas le grand amour entre le directeur et moi et donc je m'attends à l'engueulade du siècle. Voilà..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saeru Satsubatsu

avatar

Messages : 212
Date d'inscription : 11/10/2013
Age : 22
Localisation : Quelque part dans un endroit entre ici et labas (jura)
Année d'étude de votre perso( 5ème, etc ) : 4ème (bac+ 666 *-*)
Partenaire(s) : ça ce mange ?

MessageSujet: Re: Arrivé à Mahora   Mer 23 Oct - 15:56

Elle réfléchit un instant, puis me répond que mon nom est joli aussi. C'est un peu ironique quand on connait sa signification mais, le compliment me fait tout de même plaisir. Enfin plus précisément elle a dit :

"- Enchanté, tu as un joli nom aussi... Hmm, je ne sais pas non plus dans quelle classe je suis. Par contre je sais que je suis au lycée en seconde. Mais bon, c'est pas pour ça que je vois le directeur moi... "

C'est amusant de ne plus se souvenir dans quelle classe on est. Enfin, pas tant que ça, ça peut créer des problèmes. Peut être qu'elle a été absente quelque temps et que ça lui est sorti de l'esprit. Elle poursuit en me remerciant.

"- Au fait, je voulais te remercier, j'avais complètement oublié que je devais aller voir le directeur, et tu me l'as rappeler en me demandant de te montrer où se trouvait son bureau , je te remercie. "

Ah, si j'ai pu lui être utile, j'en suis heureux. Celâ confirme ce que je pensais. ça lui arrive d'oublier certaine chose. Après tout, on ne peut pas toujours se souvenir de tout.

"- Euh. Par contre. Quand tu entreras dans son bureau, enfin, quand moi j'entrerais, il risque de crier, très probablement, donc, je sais pas, tu peux te boucher les oreilles, ou, fin, voilà quoi, je voulais juste te prévenir avant que c'est pas le grand amour entre le directeur et moi et donc je m'attends à l'engueulade du siècle. Voilà..."

Comme je le pensais, elle a des problèmes à régler avec le directeur. Ce n'est pas si étonnant que ça, après tout j'aie déjà connu les réprimandes d'un directeur aussi. Même si ce ne doit pas être pour les mêmes raisons. C'est tout de même courageux de ça part de dire ça. Certaine personne catalogue les gens pour si peut. Je suis bien placé pour savoir que les actes d'une personne ne reflète pas forcément ce qu'ils sont au fond d'eux.

"- Les réprimandes d'un directeur, malgré mon apparence d'élève modèle, j'ai connu ça aussi. A vrai dire, je me suis fait renvoyer de mon ancienne école. (Tout en disant celà, je prend un air plus sombre et puis je reprend mon sourire)Enfin, tout ça pour dire que les actes ne reflet pas toujours ce que l'on est vraiment mais malheureusement c'est là-dessus que l'on nous juge. C'est quand même très gentil de ta part de m'avoir prévenu."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hinata Hinazaki
Admin traumatisée des chaussettes à pois roses
avatar

Messages : 342
Date d'inscription : 03/06/2012
Localisation : Quelque part... En train de déchirer des chaussettes à pois roses.
Partenaire(s) : A pas.

MessageSujet: Re: Arrivé à Mahora   Mer 23 Oct - 17:21

Saeru prend un air grave, sombre. J'ai dit quelque chose qu'il fallait pas ? Hmm, forcément, j'ai des problèmes avec le directeur, et il a pas l'air de m'apprécier du coup... J'ai l'habitude mais bon. Saeru va se lancer à parler, oulhà. " Désolé, je ne pensais pas que tu étais ce genre d'élève, je me suis trompé, ravi d'avoir fait ta connaissance je dois y aller aurevoir ; J'y vais je ne veux pas avoir de problèmes à trainer avec une élève comme ça ; ... " Hmm, c'est dommage, j'aimais bien Saeru, il semblait gentil, et puis, différent... A près tout, c'est vrai, je ne suis pas une élève avec qui il est bon d'être.

Je baissais la tête afin de ne pas avoir affaire à des yeux qui me regarderait avec dégout ou autre, et par la suite je découvrais que j'avais absolument tout faux, - à mon grand bonheur.

"- Les réprimandes d'un directeur, malgré mon apparence d'élève modèle, j'ai connu ça aussi. A vrai dire, je me suis fait renvoyer de mon ancienne école. Nan ? Ow, le fait qu'il ait pris un air plus sombre n'avait en rien à voir avec moi, mais juste avec le souvenir de son passé.
Je relevais la tête, il me souriait de nouveau.


Enfin, tout ça pour dire que les actes ne reflet pas toujours ce que l'on est vraiment mais malheureusement c'est là-dessus que l'on nous juge. C'est quand même très gentil de ta part de m'avoir prévenu."

Hmm, ma première impression n'avait pas été erroné. Il était merveilleusement gentil et différent de tout ces autres qui pouvait être horriblement bêtes.
Je me surpris à pleurer, effaça du plus rapidement que je le pouvais ces larmes qui coulaient sur mes joues avec la manche de mon uniforme. Hmm, hey, c'est bon, calme toi, ça va, respire, tranquille, ça va aller. Qu'est-ce qu'il m'a pris de pleurer ? Je ne pense pas que cette fois-ci, comme je le fais si souvent, j'ai oublié. Non, je ne sais juste pas pourquoi j'ai pleuré, peut-être cette phrase, les actes ne reflètent pas toujours ce que l'on est vraiment mais malheureusement c'est là-dessus que l'on nous juge. Moi je suis un cas désespéré qui n'a pas de ' ce que je suis vraiment ', alors, peut-être est-ce ça qui m'a fait pleurer... Hmm, je ferais mieux d'y penser plus tard, pas besoin de retourner dans la déprime maintenant.

"- Merci... "

Je ne trouvais pas d'autres chose à dire que ça, merci. Cette phrase, il était le premier à me le dire, et même si ce n'était peut-être que des paroles, auquel il ne pensait pas vraiment - ce que je doute vu comment il avait l'air de penser à son passé et son renvoie - ça ne faisait rien. Je réfléchirais sur ça ce soir. Si les autres Hinatas me laisse la place. Si ces autres Hinatas existent. Si j'existe moi-même. Hmm, c'est pas l'endroit pour réfléchir à ça en tout cas, donc, passons.
Lui peut-être pourra me conseiller si auparavant il eu des problèmes avec son directeur...


"- Hmm, tu penses que si je lui proposes, au directeur je veux dire, une cigarette il m'engueulera moins ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saeru Satsubatsu

avatar

Messages : 212
Date d'inscription : 11/10/2013
Age : 22
Localisation : Quelque part dans un endroit entre ici et labas (jura)
Année d'étude de votre perso( 5ème, etc ) : 4ème (bac+ 666 *-*)
Partenaire(s) : ça ce mange ?

MessageSujet: Re: Arrivé à Mahora   Mer 23 Oct - 18:36

J'aperçois quelque larmes perlées sur ces joues. Elle s'empresse de les essuyer avec ça manche. Ce que j'ai dit a l'air de l'avoir touchée mais, de toute évidence, elle ne veut pas le montré. Elle dit juste un petit :

"- Merci... "

Ce petit "Merci", bien qu'étant un mot courant, utilisé généralement comme simple marque de politesse sans sens réel ; ce petit mot insignifiant, était ici, lourd de sens et charger d'émotion. Je devine qu'elle n'a pas dû entendre de tel mots bien souvent. Elle a dû souffrir elle aussi. Lorsque l'on est rejeté on s'enferme et on peut blesser les autres involontairement. D'une certaine façon, on se resemble.

"- Hmm, tu penses que si je lui proposes, au directeur je veux dire, une cigarette il m'engueulera moins ? "

Une cigarette ? Comme tout à l'heure. C'est une expression ? Ou peut être bien une obsession. Hmm, je me doute bien que si elle propose une cigarette a tout le monde, ça peut être une source de rejet. Ca doit pas être facile à vivre un tic pareil. A moins que le directeur fume, je ne pense pas que ce soit la meilleure des idées. De toute évidence, elle cherche une solution pour limiter la casse avec le directeur. Que faire, je ne peux pas laisser tomber. Réfléchit Saeru... En général, quand le directeur avait quelque chose à me dire j'essayais d'arrondir les angles en faisant comprendre que j'ai compris la leçon. Eventuellement mettre ça sur le compte des sautes d'humeur. Bon, je me lance ça pourrait être une solution.

"- Le premier conseil que j'aurais à te donner c'est de rester calme ; lui montrer que tu as compris ce qu'il a te reprocher. Eventuellement, prendre un air désolé. Si l'occasion se présente, tu peux dire que tu étais de mauvaise humeur ce jour là. (je souris en disant les mots suivants) Ca devrais éviter la casse. (je passe ma main derrière ma tête) Euh... Par-contre, évite la cigarette. Enfin, je pense que tu vois ce que je veux dire."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hinata Hinazaki
Admin traumatisée des chaussettes à pois roses
avatar

Messages : 342
Date d'inscription : 03/06/2012
Localisation : Quelque part... En train de déchirer des chaussettes à pois roses.
Partenaire(s) : A pas.

MessageSujet: Re: Arrivé à Mahora   Mer 23 Oct - 19:28


"- Le premier conseil que j'aurais à te donner c'est de rester calme ; lui montrer que tu as compris ce qu'il a te reprocher. Eventuellement, prendre un air désolé. Si l'occasion se présente, tu peux dire que tu étais de mauvaise humeur ce jour là.
- ça sent le vécu dis donc, Ca devrais éviter la casse. Il sourit, et passe la main derrière sa tête : Euh... Par-contre, évite la cigarette. Enfin, je pense que tu vois ce que je veux dire."

Je souris à mon tour. Hmm, rester calme et être désolée. Je n'ai jamais fait ça auparavant. La solution miracle était plutôt de dormir pendant qu'on me reprochait tout ce qu'on avait à me reprocher, et au réveil, après que l'on m’aie secoué comme un abricotier - c'est ça l'expression ? - hop, viré ! ou alors ils partent complètement dépité par mon attitude, enfin, ils finissent par abandonné - tient ah oui c'est ça que je faisais quand on m'engueule je m'en souvenais plus c'est vrai. Dans les faits, ça devient pire parce que je me fait virer temporairement - oui, pour l'instant temporairement - mais je n'ai pas à subir les hurlements de ces fous qui s'étonnent que après nous avoir crié dessus parce que le stylo n'était pas - omg ! - tenu convenablement selon eux, qu'on ne veuille plus venir à leur cours. Enfin, bon, oui, aujourd'hui j'vais p'têtre essayé une autre technique, rester calme et être désolée.
Bon, pour dire " désolée j'étais de mauvaise humeur ce jour là " ce n'est pas possible - comment Hinata mais quel jour tu étais de mauvaise humeur ? C'est tous les jours que tu sèches ou que tu dors en cours ! C'est tous les jours que tu sois-disant oublie qu'il fallait prendre tel chose ou faire tel truc, c'est tous les jours que tu dessines sur tes feuilles de contrôles ! - mais bon, je peux au moins essayé être calme et montré un air désolée. Donc, pas de cigarette. Moui, pas faux, finalement c'était pas une si bonne idée que ça...


"- Okay, merci beaucoup... je ris un peu en disant ça - et en pensant que quand même, oui, proposer une cigarette au directeur... Je m'en étais pas rendue compte avant, si il ne m'aurait pas dit ça je l'aurais fait en plus - Je vais essayé de faire ça. Dire que j'étais de mauvaise humeur ce jour là - j'insistais sur le ' ce jour là ' - ne marchera pas mais pour ce qui est du calme et de l'air désolée, je vais m'essayer à ça. "

Je m'allongeais sur les marches - je m'allonge un peu partout moi dis donc - m'étira et ferma les yeux tout en sentant les rayons de soleil sur mon visage.

"- C'est agréable le soleil comme ça, allongé, les yeux fermé. Bon, je te garantis pas le confortable des marches mais bon, tu peux essayé c'est quand même agréable "

Mes yeux étaient toujours fermé, le soleil rayonnait toujours, je ressentais toujours sa douce chaleur sur mon visage, sur mes yeux, et le sol était toujours inconfortable - mais passons - et un léger vent passait sur mon nez, ce qui d'ailleurs me fit sourire, et j'aurais pu rester là pour toujours. Hmm, c'était trop bien ici. Si on m'apportait un matelas et un oreiller c'était le paradis. Hmm, oui, j'aurais pu rester là une éternité si je n'avais pas trois mois de retard chez le directeur...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saeru Satsubatsu

avatar

Messages : 212
Date d'inscription : 11/10/2013
Age : 22
Localisation : Quelque part dans un endroit entre ici et labas (jura)
Année d'étude de votre perso( 5ème, etc ) : 4ème (bac+ 666 *-*)
Partenaire(s) : ça ce mange ?

MessageSujet: Re: Arrivé à Mahora   Mer 23 Oct - 21:39

Elle sourit à son tour. Je ne sais pas si ce que j'ai dit vas lui servir. Néanmoins, je l'espère. Dans le pire des cas, ça pourrait au moins lui éviter un renvois. Il est vrai que l'excuse du "J'étais de mauvaise humeur" ne peut marcher que pour quelques journées distante dans le temps. J'ai bien fait de préciser "si l'occasion se présente". Si ce sont des faits fréquents qu'on lui reproche ça devient plus compliqué. Ce serait dommage qu'elle se fasse renvoyer alors que l'on viens à peine de ce rencontrer...

"- Okay, merci beaucoup... Elle rit en disant cela. Je vais essayé de faire ça. Dire que j'étais de mauvaise humeur ce jour là ne marchera pas mais pour ce qui est du calme et de l'air désolée, je vais m'essayer à ça."

Elle a insisté sur "ce jour là". C'est bien ce que je pensais, c'est des faits fréquent qu'on lui reproche. J'espère que ça va marcher...

Elle s'allonge sur les marches, s'étire et ferme les yeux.

"- C'est agréable le soleil comme ça, allongé, les yeux fermé. Bon, je te garantis pas le confortable des marches mais bon, tu peux essayé c'est quand même agréable "

Le soleil rayonne sur son visage : un soleil aussi radieux que son sourire. Il crée des reflets sur ça sublime chevelure noir, comme si un halo violet l'entourait ; le léger souffle du vent fait virevolter ça frange, ce qui laisse encore plus apprécier la beauté de son visage. C'est presque irréel.

"- Quelle est belle... "

Mince, j'ai dit ça a voix haute ! J'espère qu'elle ne pas entendu...

Je m'empresse de m'allonger à mon tour sur les marches. C'est vrai que c'est très agréable, étrangement, les marches ne me dérangent pas tant que ça.

"- C'est vrai que c'est très agréable... Tu penses que l'on a combien de temps avant que le directeur arrive ?"

Je ferme les yeux à mon tour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hinata Hinazaki
Admin traumatisée des chaussettes à pois roses
avatar

Messages : 342
Date d'inscription : 03/06/2012
Localisation : Quelque part... En train de déchirer des chaussettes à pois roses.
Partenaire(s) : A pas.

MessageSujet: Re: Arrivé à Mahora   Mer 23 Oct - 22:21

"- Quelle est belle... "


Saeru dit cette phrase tout doucement. Je ne sais pas de quoi il parlait mais sans doute avait-il raison et sans doute était-elle belle. Cette journée, cet instant, le soleil, le temps, le vent, à ce moment, allongée sur ces marches, le soleil en pleine figure, le vent en arrière plan, tout était sans doute belles. Oui, le féminin l'emporte, juste aujourd'hui, parce que c'est ainsi, je l'ai décidé, le soleil est belle, tout est belle, juste en cette instant, parce que je me sens bien, parce que je me suis jamais sentie aussi bien donc le féminin l'emporte. Il n'y a aucune logique, je n'ai jamais eu aucune logique, je n'ai pas besoin de logique, donc le féminin l'emporte.

Hmm, je raconte n'importe quoi, mais je m'en fous, je me sens bien.


J'entends un bruit à côté, quelqu'un qui s'allonge. Saeru j'imagine, à moins qu'il n'y ai eu un bug dans l'espace-temps et qu'il ai échangé sa place avec quelqu'un d'autre, mais... J'en doute.


"- C'est vrai que c'est très agréable... Tu penses que l'on a combien de temps avant que le directeur arrive ?"



Saeru est toujours là, il n'y a pas de dionsaure qui se trouve à sa place, c'est une bonne chose, bien que ça aurais été cool de voir un dinosaure, pas maintenant, là, je suis trop bien, et puis, trop fatiguée pour pouvoir courir. Et puis, j'ai pas envie que Saeru parte, il est gentil... Et puis il est beau. J'adore ses cheveux gris et ses yeux assortis. Et puis, il est différent, et il a un nom comme moi.


"- Hmm, il arrive à 9h15... T'as l'heure ? "


Portable, montre, horloge, ordinateur, tout ce qui peut donner l'heure. J'oublie leur emplacements. J'oublie de les prendre. J'oublie que j'en ai. Donc, je suis incapable de répondre à une question toute bête " il est quelle heure ? " . Que l'horloge sois en face de moi. J'en oublie comment lire l'heure. Je pense que, malheureusement, trois esprits dans un seul corps, c'est trop compliqué, donc, on divise un être intelligent en deux parties, on en donne à deux des esprits, bon, elles sont un peu connes mais ça peut passer, mais l'autre, et bah, on l'oublie. Elle ne reçoit pas de cerveau, qu'un tout petit pois à la place. Je suis cette dernière.

Hmm, bref, tout le monde l'a compris je suis vraiment conne, mais bon, je vais pas m'en plaindre, j'ai une conscience, c'est déjà ça. Et puis, comparé aux deux autres, je suis capable d'apprécier ce genre de moments comme maintenant et de changer les règles de grammaire. A moins que ce ne soit les règles d'orthographe. Enfin. Chais plus.


Enfin. Non. Pas le directeur. C'est que maintenant que je réalise mais... Je ne veux pas partir de ces marches. Elles sont pas du tout confortable mais ça c'est pas grave, cette magifique soleil, je ne veux pas la quitter. Je donnerais... Euh... Un manga, oui, je serais prête à donner un manga pour ne pas les quitter. Enfin, ce n'est pas un manga qui justifiera mon absence au directeur... Alors, du temps. Il faut du temps. Quelle heure il est ? J'espère qu'il n'est pas 9h15, c'est tout ce que suis en mesure de dire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saeru Satsubatsu

avatar

Messages : 212
Date d'inscription : 11/10/2013
Age : 22
Localisation : Quelque part dans un endroit entre ici et labas (jura)
Année d'étude de votre perso( 5ème, etc ) : 4ème (bac+ 666 *-*)
Partenaire(s) : ça ce mange ?

MessageSujet: Re: Arrivé à Mahora   Jeu 24 Oct - 10:41

Un court silence... Est-ce qu'elle s'est endormit ? Si c'est le cas elle n'a pas dû entendre ce que j'ai dit tout à l'heure. Tant mieux. Mais, si c'est le cas, on risque d'être en retard. Si je commence à me faire mal voir c'est pas gagner mais, je suis bien ici.

"- Hmm, il arrive à 9h15... T'as l'heure ? "

Tien, elle ne dort pas. Elle a peut-être entendu ce que j'ai dit. Tampis, elle n'a pas relevé. 9 heures 15 ? Hmm quelle heure est-il ? J'ouvre doucement un oeil, tend le bras devant moi et jette un coup d'oeil à ma montre. Je le repose lentement sur les marches. 9 heures... Déjà ? C'est vrai, ce qu'on dit : le temps passe plus vite lorsque l'on est avec quelqu'un qu'on aime bien. Je l'aime bien cette Hinata. 9 heures ! Ont devrais peut-être pensé à y aller...

"- Il est déjà 9 heures..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hinata Hinazaki
Admin traumatisée des chaussettes à pois roses
avatar

Messages : 342
Date d'inscription : 03/06/2012
Localisation : Quelque part... En train de déchirer des chaussettes à pois roses.
Partenaire(s) : A pas.

MessageSujet: Re: Arrivé à Mahora   Jeu 24 Oct - 22:03

"- Il est déjà 9 heures..."



9 heures. Plus qu'un quart d'heure de cette soleil, de cette chaleur, de cette instant, si belles, si biens...



"- Hmm, 15 minutes devant nous. Mais, c'est vrai que c'est belle. Cette journée est belle. Cette instant est belle. Tu ne trouves pas ? "



Le temps de me rendre compte de ce que je venais de dire, j'explose de rire. J'ai toujours les yeux fermés mais j'imagine la tête de Saeru qui doit me prendre pour une folle. Oui, si pour moi j'avais décidé qu'en cette instant de bonheur je changerais les règles de. Les règles de. De voilà quoi, conjugaison grammaire orthographe BREF je sais plus. Enfin, " c'est vrai que c'est belle. " et " Cette instant est belle. " en quoi est-ce que ces mots sont logique pour lui ? Ils n'ont aucun sens si il ne se trouve pas dans ma tête. Et je doute qu'il comprenne que puisque, Hinata Hinazaki ( mais c'est moi ça ! Non pardon je rigole je complique encore plus les choses pour Saeru si il se trouve dans ma tête ) a décidé qu'elle aimais cette instant, que c'était merveilleuse, et bien elle changerais les règles comme ça.
En même temps si il me prends pour une folle, il n'aura pas tord. Taure ? Comment ça s'écrit ça ? Mais je m'en fiche puisque je le pense, je l'écris pas ! Mais bon. Je n'en sais rien de comment on écrit ce mot, donc, puisque je change les règles aujourd'hui, que la soleil, et bien je suis amoureuse d'elle, comme je suis amoureuse de cette vent et de cette chaleur et de cette légèreté tout comme je suis amoureuse de Saeru en cette moment de pure bonheur. Bon, ça, je vais évité de le dire sinon il va se barrer en courant " mais putain elle est amoureuse d'une soleil ? Mais elle fume quoi bordel ? " et bien le mot s'écrira thord.



Enfin. Si il pense que je suis folle, puisque je parle d'une soleil et d'une instant belle, ça lui donne un aperçu de moi en quelque sorte. Folle. Un ensemble de folie en fait. Avec un peu de sadisme, de connerie, de manque de cervelle, de sens de la justice, d'élève model et de voyouisme - ce mot n'existe pas ? On s'en fout je modifie les règles et j'invente aussi ~ - ( mais oui oulàlà oui l'autre Hinata c'est une voyou attention ! ) et bien, en quelque sorte, c'est moi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saeru Satsubatsu

avatar

Messages : 212
Date d'inscription : 11/10/2013
Age : 22
Localisation : Quelque part dans un endroit entre ici et labas (jura)
Année d'étude de votre perso( 5ème, etc ) : 4ème (bac+ 666 *-*)
Partenaire(s) : ça ce mange ?

MessageSujet: Re: Arrivé à Mahora   Jeu 24 Oct - 23:34

"- Hmm, 15 minutes devant nous. Mais, c'est vrai que c'est belle. Cette journée est belle. Cette instant est belle. Tu ne trouves pas ? "

Un air interrogateur s'affiche sur mon visage. C'est belle ? Cette instant est belle ? Drôle d'expression... Est-ce un moyen de lutter contre le matchisme de la grammaire ?
Elle se met à rire. Elle vient de se rendre compte de ce qu'elle a dit ? Ce n'est tout de même pas à cause de ce j'ai dit tout à l'heure... Un petit fou-rire m'échappe. Je me demande quel chemin de penser a pu se produire dans son esprit. Vue les circonstances peut être que ce qu'elle a dit n'était pas tout à fait conscient. Intéressant... Et amusant aussi. Le subconscient humain m'étonnera toujours. Je dois répondre quelque chose, sinon elle pourrait croire que je me suis moqué d'elle.

"- Oui, cette journée est magnifique. Espérons qu'il y en ai beaucoup d'autre comme celle-là."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hinata Hinazaki
Admin traumatisée des chaussettes à pois roses
avatar

Messages : 342
Date d'inscription : 03/06/2012
Localisation : Quelque part... En train de déchirer des chaussettes à pois roses.
Partenaire(s) : A pas.

MessageSujet: Re: Arrivé à Mahora   Ven 25 Oct - 13:45

"- Oui, cette journée est magnifique. Espérons qu'il y en ai beaucoup d'autre comme celle-là."



Hmm, il n'a pas relever les bizarreries que je venais de dire. Il n'a pas remarqué ? Non, quand même, il a remarqué je pense, d'où son rire juste avant je crois. Bon, si mes modifications le font rire, et qu'il ne me prends pas pour une grosse taré ( bon, peut-être que ça le fait rire et qu'il me prends quand même pour une taré hein mais bon ) c'est cool, il va pas se barrer en courant tout de suite... Enfin, j'espère qu'il ne va jamais se tirer en courant, bon. C'est impossible. A part si il se barre en marchant.

Enfin, je suis préparée à ça. C'est pas comme si il y avait trois milliard de gens chaque jour qui s'en fichait de quels personnalités je pouvais avoir et de les aimer toutes. J'en ai rencontré une personne comme celle-là, Aimi bon elle est sérieuse et travaille tout le temps bon on se voit plus souvent, m'enfin je doute que dans une même école, bien qu'elle soit immense je puisse en trouver deux. Donc, je vais profiter de cette instant au maximum...



"- Oui, espérons... Si il pouvait avoir ça tous les jours. En hiver, et bien, euh, le vent serais quand même agréable, il y aurais du soleil, et puis, voilà, je trouverais une solution, je m'en fiche, je voudrais juste que ce genre de moment recommence, que ce ne soit pas le dernier comme ça...



Enfin, hmm, vaudrait mieux y aller pour le directeur..."



Pff... Je vais le tuer celui-là, sans lui je serais rester, j'aurais profité, hmm, en même temps, sans lui, Saeru serais monté direct en cours, sans lui je ne serais pas ici. Je devrais le remercier ? Non, c'est un sadique, il voulait me faire passer un moment géniale puis me l'enlever en espérant que je tombes dans la déprime, oui, tout était calculer. Non, je ne suis pas parano, je ne fait que raconter des conneries, nuance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saeru Satsubatsu

avatar

Messages : 212
Date d'inscription : 11/10/2013
Age : 22
Localisation : Quelque part dans un endroit entre ici et labas (jura)
Année d'étude de votre perso( 5ème, etc ) : 4ème (bac+ 666 *-*)
Partenaire(s) : ça ce mange ?

MessageSujet: Re: Arrivé à Mahora   Ven 25 Oct - 15:30

Bravos Saeru ! Une superbe phrase pour ne rien dire... ça n'a même pas excusé mon rire. J'espère qu'elle ne va pas m'en vouloir pour ça. Au pire, ce n'est pas la seule personne dans cette école. Se serait tout de même dommage de s'embrouiller pour ça. Néanmoins, ça m'intrigue. Je me demande à quoi elle peut bien penser. Je ne vais quand même pas lui demander "- Hey, a quoi tu penses ?". Elle va croire que je me moque véritablement d'elle. En fait, peut être qu'elle ne pense à rien. Généralement, dans ce genre d'occasion les gens en profitent pour faire le vide. Ah, je réfléchis trop ! Après tout, elle a bien le droit de penser ce qu'elle veut.

"- Oui, espérons... elle dit cela d'une voix douce est posé. Enfin, hmm, vaudrait mieux y aller pour le directeur..."

Elle n'a pas l'air d'avoir mal pris mon attitude. Tant mieux, je suis rassuré. Oui, c'est vrai, il est quel heure ? J'ouvre un oeil, tend le bras, et jette un regard à ma montre. 9 heures 20 ! On est en retard ! Machinalement, le relève les jambes, m'appuie sur mes mains qui se trouvent derrière ma tête et tend les bras d'un coup sec. Ce qui a pour effet de me faire retomber droit sur mes jambes. Bah ça ! Comment j'ai fait ça ? Enfin passons, c'est pas le plus important.

"- Zut, il est déjà 9 heures 20 ! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hinata Hinazaki
Admin traumatisée des chaussettes à pois roses
avatar

Messages : 342
Date d'inscription : 03/06/2012
Localisation : Quelque part... En train de déchirer des chaussettes à pois roses.
Partenaire(s) : A pas.

MessageSujet: Re: Arrivé à Mahora   Ven 25 Oct - 19:15

"- Zut, il est déjà 9 heures 20 ! "

Euh, déjà ? Hey, sa montre déconne ? Hmm. Bonne idée.
Je me relevais - non, débord j'ouvrais les yeux - doucement, attrapa mon sac que j'avais laisser sur le côté, passa une main dans mes cheveux histoire de les recoiffer un peu - s'allonger sur les marches, ça ébouriffe les cheveux ! mais bon, j'ai tout les temps les cheveux ébouriffés ça change rien...
Je me frottais les yeux parce que, bon, j'ai gardé les yeux fermé longtemps quand même, donc, la lumière en plein dans la face tout de suite ouch, ça fait mal, je descendis les marches, puis, tout compte fait, les remonta. Hmm, il me fallait me pencher légèrement en avant pour regarder sa montre, hmm, trop compliqué. Je le voyais prendre ses affaires et commencer à s'avancer sur les marches - mais euuuh attends euh, il faut changer l'heure de ta montre sinon tu vas te faire engueuler ! Je redescendis donc les marches pour le rattraper, et puis, aussi, si je lui parlait mentalement il ne risquait pas de comprendre. Enfin, d'entendre surtout. Le problème n'est pas de comprendre. " - tu vas bien ? -hein je comprends pas de quoi tu parles ? " non. Le truc c'est surtout qu'il n'entends pas. Menfin c'est bon, je vais pas rester quinze ans dessus, on a compris ce que je voulais dire ! Enfin, je me comprends. Hein, quoi ?Si je me perds dans mes propres pensées ça va bien aller...


"- Attends, Saeru, pars pas, je pris sa main et regarda sa montre, hmm, 9 heures 22, tu peux changer l'heure sur ta montre ? Tu mets 10 minutes en retard, le directeur il te dira rien comme ça, il est cool avec les nouveaux. "

Moi je vais avoir mal, mais si le directeur pouvait épargner Saeru, en plus ce serait de ma faute si il l'engueule... Le pauvre sans moi il serais à l'heure, je vais au moins l'aider à ne pas se faire engueuler quand même.


"- Désolée, c'est ma faute si t'es en retard... J'ai pas pensé à l'heure. "


Je me frottais les yeux une seconde fois, hmm, j'aurais pas du rester aussi longtemps les yeux fermer, je me remis les cheveux en place - histoire que le directeur n'est pas à me reprocher autre chose comme ma coupe de cheveux n'importe comment ou bien le fait que j'ai l'air à moitié endormie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saeru Satsubatsu

avatar

Messages : 212
Date d'inscription : 11/10/2013
Age : 22
Localisation : Quelque part dans un endroit entre ici et labas (jura)
Année d'étude de votre perso( 5ème, etc ) : 4ème (bac+ 666 *-*)
Partenaire(s) : ça ce mange ?

MessageSujet: Re: Arrivé à Mahora   Ven 25 Oct - 23:42

Je ramasse mes affaires et commence à m'avancer. Je dois l'attendre, je ne sais pas ou c'est.

"- Attends, Saeru, pars pas, elle attrape ma main, tu peux changer l'heure sur ta montre ? Tu mets 10 minutes en retard, le directeur il te dira rien comme ça, il est cool avec les nouveaux. "

Retarder ma montre ? Il n'en a pas lui ? Remarque, ça pourrait excuser mon retard mais, je ne pense pas qu'il aille jusqu'à vérifier. Quoique, elle a sans doute raison, comme ont dit on n'est jamais trop prudent.

"- Désolée, c'est ma faute si t'es en retard... J'ai pas pensé à l'heure. "

Elle n'a pas s'excuser c'est de ma faute aussi. J'aurais du surveiller l'heure, c'est entièrement de ma faute si on est en retard. Euh, mais pourquoi je le pense ça ? Je devrais plutôt le lui dire.

Je souri.

"- C'est une bonne idée, merci, je n'y avais pas pensé. Je prend un aire un peu gainé. Tu n'as pas à t'excuser, c'est de ma faute, j'aurais dû surveiller l'heure. Tu n'as pas à t'en vouloir si je suis en retard."

Je la vois remettre ses cheveux en place, même ainsi ils sont toujours magnifiques. Tien, elle a une brindille dans les cheveux.

"- Tu as quelque chose dans les cheveux. "

Je glisse doucement mes doigts dans ses cheveux, attrape délicatement la brindille et la retire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hinata Hinazaki
Admin traumatisée des chaussettes à pois roses
avatar

Messages : 342
Date d'inscription : 03/06/2012
Localisation : Quelque part... En train de déchirer des chaussettes à pois roses.
Partenaire(s) : A pas.

MessageSujet: Re: Arrivé à Mahora   Sam 26 Oct - 14:19

"- C'est une bonne idée, merci, je n'y avais pas pensé. Tu n'as pas à t'excuser, c'est de ma faute, j'aurais dû surveiller l'heure. Tu n'as pas à t'en vouloir si je suis en retard."

Il ne m'en veux même pas pour ça, et bien dis donc Saeru est vraiment quelqu'un de gentil, même, il s'en veux de ne pas avoir surveiller l'heure, alors que c'est entièrement ma faute. A moins que ce ne soit de la politesse et qu'il m'en veuille terriblement au fond de lui ? Euh non quand même pas pour une histoire de cinq minutes en retard quand même...


"- Tu as quelque chose dans les cheveux. "



Une araignée ? Bah, pas grave, tout le monde les tues les araignées, les pauvres, enfin, je vais peut-être l'enlever de ma tête parce que, bon, voilà, je vois bien le directeur me frapper avec un dictionnaire en prétextant vouloir écraser l'araignée... Oui mais dans la nature elle va mourir, enfin je veux dire, aux alentours de l'école, quelqu'un va l'écraser ou la torturer et l'écraser ensuite. Oui, mais je vais pas la garder sur ma tête quand même, et je vais pas l'héberger chez moi non plus, lui faire un lit avec des fleurs avec une petite table de nuit faites en pate à modeler et une petite lampe, qui serais, bien sur, une luciole ; et une étagère avec quelques mangas que je lui aurais prêter. Non. Bon, j'en fait quoi de l'araignée ?


Saeru se rapprocha, glissa sa main dans mes cheveux - bon, et bien je pouvais en conclure qu'il n'avait pas peur des araignées hein - attrapa l'araignée qui était en fait une brindille. Je m'y attendais pas à ça, hmm, ça fait bizarre, pendant cinq secondes, le temps qu'il retire la brindille j'ai arrêté de respirer... Hein, une brindille ?


"- Ow, j'ai cru que c'était une araignée- là dessus un rire m'échappa, merci de me l'avoir enlever... "je dis ça non sans un léger gène du au fait qu'il m'ai enlever la brindille des cheveux, du fait que je n'avais pas totalement récupérer ma respiration.


Enfin. Rien ne m'avait dit que c'était spécifiquement une araignée, mais bon, mon cerveau en avait décidé ainsi, et puisque mon cerveau a décidé, et bien c'est comme ça, voilà, mon cerveau dis donc faudrait qu'il arrête de faire n'importe quoi, en même temps si c'est un petit pois il peut difficilement faire autre chose que n'importe quoi. Et puis, Saeru est, vraiment, vraiment, gentil. Il ne m'en veut vraiment pas pour son retard qui est de ma faute. Me voir arriver chez le directeur avec une brindille dans les cheveux aurait sans doute était hilarant, mais il ne l'a pas fait. Enfin, je me serais fait exploser par le directeur ; Mademoiselle Hinazaki, vous grimpez aux arbres maintenant, vous savez que c'est interdit, bien, vous vous tiendrez correctement la prochaine fois que vous mettrez les pieds dans cette école, ah, oui, bien sur, dans deux semaines, vous êtes renvoyez, temporairement, bien sur, cependant je ne crains que la prochaine soit définitive ; Bref, un truc comme ça, m'enfin, il peut trouver toutes les excuses du monde pour me faire renvoyer.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saeru Satsubatsu

avatar

Messages : 212
Date d'inscription : 11/10/2013
Age : 22
Localisation : Quelque part dans un endroit entre ici et labas (jura)
Année d'étude de votre perso( 5ème, etc ) : 4ème (bac+ 666 *-*)
Partenaire(s) : ça ce mange ?

MessageSujet: Re: Arrivé à Mahora   Sam 26 Oct - 18:25

Etrange, on dirait qu'elle a retenue sa respiration. Est-ce qu'elle aurait douté de mes intentions ? Pourtant, je n'ai rien fait pour. Peut être qu'elle pense que ma gentillesse cache quelque chose... Est-ce mal d'être aimable ?

"- Ow, j'ai cru que c'était une araignée "

Elle rit. Ah, ça explique tout, je suis rassuré. Elle ne s'est pas méprit sur mes intentions.

"merci de me l'avoir enlever... "

Elle est gèné, c'est mignon. Je m'y attendais un peu. Ces petites touches de rouge lui sied a ravir. Est-ce que c'est méchant de ma part de trouver ça amusant. Je continu à lui sourir. Je pousse un petit rire chaleureur.

"Je t'en prie, c'est tout à fait normal. Je ne pouvais pas laissé ça dans tes si beau cheveux."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Arrivé à Mahora   

Revenir en haut Aller en bas
 
Arrivé à Mahora
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Une arrivée étoilée, desu desu ( PV Onee-sama )
» Arrivée de Houille
» La Reine est arrivée. Prosternez-vous. (Dante)
» Ecole mahora Negima ...
» Henriette d'Angleterre . Madame est arrivée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Negima ! Mahora Legends ! :: Le Rôle Play :: Transports :: La gare-
Sauter vers: