Negima ! Mahora Legends !

Rejoignez le forum de Negima ! RPG et devenez un(e) puissant(e) magicien(ne) ou un(e) grand(e) guerrier (ère) ! Entre cours, histoires d'amour et duels de magies, entrez dans la légende !
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Nouvelle arrivante.

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Nouvelle arrivante.   Sam 26 Fév - 21:05

En plus, les uniformes ne sont même pas beaux ! soufflais-je en contemplant pour la énième fois ma tenue du jour : Jupe rouge-orangé, cravate de la même couleur, et veste d'un violet pourpre.
En fait, je critiquais tout depuis mon réveille, obstinée, bien décidée à être déçue par tout et par tous, du bâtiment aux salles de cours, en passant par les élèves et professeurs.
Je n'avais déjà pas voulu sauter la troisième pour arriver en terrain inconnu, mais me faire changer de lycée en court de route était encore plus mesquin !
Et puis ce matin, j'étais décidée de ne croire en rien, même à la prétendue magie de ma mère. Oui, ce matin j'étais aussi têtue qu'une mule. Non, qu'un troupeau de mules !
Je serrais mon sac que j'avais passé en bandoulière contre moi, essayant de me créer un espace familier, vital.
Je me trouvais dans une petite cour intérieure, encerclée par de hauts bâtiments aux touches claires et agréables.....hum, je n'aimais pas trop les couleurs claires de toute façon !
Les cours devaient être en train de se dérouler, car tout semblait désert, et je vérifiais l'information en consultant ma montre. Il était 9 heures 40 du matin.
je haïssais cette montre !
Inspirant à fond, j'arrêtais de trépigner et éloignais mes ongles de ma bouche ( sale habitude que j'avais de me les ronger quand je stressais trop).
Je regardais en arrière, essayant de regarder ma mère s'éloigner, mais m'aperçus qu'une ombre derrière une vitre. Pour un dernier adieu, c'était mal partit.

J'expirais, cette fois, et me mit en marche. Je traversais d'un pas rapide la cour et poussais une porte vitrée qui donnait sur un hall vide.
Derrière un bureau, une secrétaire m'indiqua que les cours n'allaient pas tarder à finir, et que je ne risquais pas de croiser des élèves pour le moment.
Elle décida de ne pas m'envoyer me présenter devant ma classe ( comme quoi cette humiliation me serait évitée aujourd'hui) et m'invita à m'asseoir pour attendre la récréation.
J'avisais une chaise et m'y installa, tripotant nerveusement la lanière de mon sac presque vide (à part une trousse et mon emploi du temps, je n'y transportais rien, pas même le bâton de ma mère que j'avais laissé chez moi).
Je me gardais bien de demander à la secrétaire si ma mère était tombée sur la tête ou si cette école était bien une école de magiciens, je n'avais pas envie qu'elle me prenne pour une folle.

dessinant sur un petit bout de papier, j'attendis pendant un quart d'heure en silence.
Puis la sonnerie retenti, et comme on entend un bruit de fin du monde, je perçu des pas, des chaises tirées, des bavardages, des escaliers dévalés.
Je me redressais en trébuchant, mon sac allant s'écraser contre le sol.
La masse grouillante des élèves déboulant des escaliers me fonça dessus et j'avalais ma salive.
Il était temps.
Revenir en haut Aller en bas
Niga/Akiro

avatar

Messages : 199
Date d'inscription : 24/02/2011
Age : 21
Localisation : Tout en haut de l'arbre monde
Année d'étude de votre perso( 5ème, etc ) : Niga,4eme Akiro,Professeur art plastique et club de l'art,Luna (pas encore)
Partenaire(s) : petit magicienne libre

MessageSujet: Re: Nouvelle arrivante.   Sam 26 Fév - 22:57

Les cours avait commencer il y a une bonne demi-heure quand notre prof nous annonça qu'une nouvelle élevé aller arriver une fille assez bizarre d'après les ragot de la classe .
Au pire on sera 2 car quand même plus bizarre que d'avoir des pouvoirs et d'avoir comme prof de magie un esprit du nom de Nagi je demander a voir .
Quand la sonneries retentit je me précipita dehors etje faillit renversait une fille ; un sac par terre, cette fille en question était fine et avec un visage fin et pale ,des cheveux entre le roux et l'argent se qui lui faisait une couleurs unique
ces yeux bleus avait un reflet violacer .
Elle devait être la nouvelle don le prof nous a parler elle na pas l'aire bizarre .
Je dirait même qu'elle a l'aire un peu trop fragile comme une poupée de porcelaine mais dans son regard je vois de la crainte....de la peur....et surtout de la maladroiteri .
Je l'aider a se relever quand une personne cria mon prénom je me retourna et vit Sako une des rare personne a bien m'aimer elle arriva et me dit :

-Tu étais passer ou Niga je tes chercher partout tu ne vas pas retourner sur le toit du collège.

Je lui répondit avec un sourire :

-Comme a chaque vous que je suis libre Sako

Puis on se tourna toute les deux vers la nouvelle quand Sako lâcha :

-Bon je doit y aller a plus


Je me retourna vers la nouvelle et lui demanda gentiment et souriante :

-Quelle est ton nom ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forgottenworlds.xooit.fr/index.php
Alexander Chaos Carstein
Administrateur/trice
avatar

Messages : 138
Date d'inscription : 06/02/2011
Age : 23
Localisation : perdu dans ma folie...
Année d'étude de votre perso( 5ème, etc ) : professeur
Partenaire(s) : aucun

MessageSujet: Re: Nouvelle arrivante.   Dim 27 Fév - 17:58

La sonnerie retentit, et je poussai un soupir de soulagement, en parfait accord avec mes élèves. La classe dans laquelle nous nous trouvions était exposé au soleil brûlant de ce matin d'été, et une chaleur suffoquante régnait dans la pièce. La sonnerie indiquait l'heure de la délivrance, pour nous tous. Les élèves quittèrent la classe dans le brouhaha habituel, et je les suivis avec empressement, m'arrêtant seulement pour fermer la porte derrière moi. Bon sang, ce que c'est long une heure de cours quand vous êtes assis dans un four ! Mon éternelle canne épée en main, je descendis tranquillement les escaliers vers la récréation, afin de profiter pleinement du moindre souffle de vent. Lissant mes cheveux en arrière, j'observai vaguement la foule qui m'entourait. Une foule d'élèves riant aux éclats, certains magiciens aux sombres pouvoirs, d'autres enfants tout à fait normaux. Une chose était sur, qu'ils soient magiciens ou non, ils avaient tous pris l'habitude de hurler sans raison ! M'éloignant avec empressement de ce vacarme insupportable, je dirigeais distraitement mes pas vers une élève que je connaissais. Niga, la jeune fille que j'avais rencontré à la piscine, était en grande discussion avec une élève qui m'était inconnue. Une nouvelle sans doute, vue son air perplexe. J'étais bien placé pour savoir qu'atterrir au beau milieu d'un endroit inconnue pouvait être troublant, et tourner rapidement au cauchemar. Si je pouvais lui épargner cette épreuve pénible, je n'allais pas m'en priver.
Je me dirigeais lentement vers les deux élèves, observant leur comportement. Niga semblait apprécier la nouvelle, alors que cette dernière parvenait à sourire légèrement. Bien, Niga était en train d'intégrer cette inconnue à la classe, je ne pouvais que la féliciter pour cela. Finalement, je parvins à leur hauteur, et saluai les deux jeunes personnes d'une inclinaison du buste, geste qui m'était devenu familier au fil du temps. Tentant de prendre une expression rassurante, ce qui était loin d'être gagné, j'abordai avec douceur cette nouvelle élève :

- Bonjour jeune fille, je vois que vous êtes nouvelle dans cet établissement. Vous êtes bien Mikoto, c'est cela ? J'ai été prévenue de votre arrivée, je serais votre professeur principal.

Désireux de ne pas trop la brusquer, je laissai passer quelques secondes avant de reprendre :

- Niga ici présente n'est pas dans votre classe, mais j'espère que vous vous entendrez bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miu Ishikawa
Administratrice armée
Administratrice armée
avatar

Messages : 128
Date d'inscription : 17/01/2011
Age : 23
Localisation : avec mon katana o/
Année d'étude de votre perso( 5ème, etc ) : 2nde
Partenaire(s) : Nope =p

MessageSujet: Re: Nouvelle arrivante.   Dim 27 Fév - 18:17

[Excusez-moi j'ai eu une coupure de courant hier soir et mes 200 lignes sont parties en fumée donc je fais une imrovisation avec mes souvenirs c'est pourquoi c'est pas du grand art ^^]

Pour mon premier jour, un seul mot me venait à l'esprit et ce n'était qu'un Youpi ironique. Déjà, la météo avait -une fois de plus- mentie, il était censé faire un soleil estival et on se retrouvais avec des nuages menaçants d'automne. J'avais longuement regardé les nuages attendant un signe, quelle idiote, comme si les nuages allaient me crier : "Aujourd'hui on a envie de faire pluie-pluie". Ben tiens et moi j'y avais cru un instant mais quel boulet ! Pour tout dire je n'avais qu'une seule envie : retourner au lit mais je m'était habillée de mon uniforme orange et pourpre -dont le ruban ne tenait pas en place-, j'avais déjeuné, j'avais endossée mon sac en bandoulière beige et chocolat et j'étais maintenant dans la rue. C'était un peu râpé pour mon lit douillet. Sur le chemin, quelques souvenirs rejaillirent tandis que je regardais les voitures défiler dans la pente. Je n'aurais sûrement plus besoin de faire une courbette devant les autres élèves, je n'aurais plus à assister au discours de l'Empereur de l'Académie Impériale. Mais il était certes beau comme un dieu mais il était pris par la platine et tout les autres de l'Académie étaient pareils, quelle plaie. Quoi ? Ben oui, je suis quand même dans la fleur de l'âge : Romance et Douceur. Tu parle ! Je m'en foutais un peu de tout ça mais c'était ma mère adoptive qui voulait qu je puisse avoir un confident. Personnellement je n'en avais qu'une seul mon journal intime. Le chemin me parut interminable jusqu'à ma nouvelle école, j'avais beau marcher, encore et encore je n'en voyais pas l'entrée. Pas étonnant, puisque -pour m'être renseignée- c'était une école de magiciens où l'on cachait justement cette chose. Un tour de magie pour me faire chier et j'allais tout envoyer valser.

J'arrivais enfin devant le grand portail par lequel on pénétrais dans l'Académie. J'entrais et en face de moi se tenait une grande allée bordée d'arbre multiples et variés d'où je repérais quelques cerisiers déjà en fleurs. J'avançais ver le grand bâtiment de briques mais là encore il me paraissait si loin. Une légère brise vint soulever mes cheveux et cueillir certains pétales qui virevoltèrent et se déposèrent sur le goudron. Je soupirais, j'aurais dû me lever bien plus tôt si le chemin était aussi interminable. Je grimpais les grands escaliers de pierre deux à deux puis m'arrêtais devant deux colonnes de briques carmins qui séparaient l'entrée en trois. J'entrais doucement dans celle du milieu et grimpais de nouveaux escaliers. J'accélérais le pas et la sonnerie retentit, s'ensuivit un boucan d'enfer et une scène que j'aurais qualifié de banal dans mes bons jours, là elle me paraissait juste bassinante. A la sonnerie, la foule en délire déboule de la salle -et oui, lorsque l'on est élève on suffoque vite quand on reste dans la salle après la sonnerie- et renverse une jeune fille qui n'avait rien demandé à personne, une nouvelle sûrement pour ne pas connaître ces ficelles du métier «d'esquiveur» professionnel. Les élèves déboulent tous d'un brouhaha sans queue ni tête et se bousculent pour arriver les premiers dehors. Un prof arrive et commence à déblatérer des conneries de prof aux deux élèves : quelle scène barbante. Puis le prof dit -enfin peut-être- quelque chose d'intéressant :


-Bonjour jeune fille, je vois que vous êtes nouvelle dans cet établissement. Vous êtes bien Mikoto, c'est cela ? J'ai été prévenue de votre arrivée, je serais votre professeur principal. Court Silence, les profs aiment mettre du suspense là où il n'en faut pas. Niga ici présente n'est pas dans votre classe, mais j'espère que vous vous entendrez bien.

Pour ne pas me faire remarquer de ce petit trio infernal, je me plaquais contre le mur et avançais en glissant comme une anguille. Un pas, puis deux et je me mit encore à accélérer. Soudain une nouvelle vague de petits moutons en orange et pourpre déboula dans mon champ de vision. Un des petits garçons joua des coudes et l'un deux arriva dans mon estomac. Surprise, mon inspiration fut coupée dans son élan et mon souffle se bloqua un instant dans ma poitrine et je m'affaissais sur les genoux. Si je le rattrapais cet imbécile, il allait passer un sale quart d'heure. J'aurais pu le poursuivre en le menaçant avec mon sac ou le lui foutre dans le ventre en répliquant mais le matin j'étais un peu dans les vapes. Et pour l'instant j'avais d'autres chats à fouetter, trois pour être plus précise, un prof aux allures pour les moins bizarres et qui devait faire des blagues... ben des blagues de prof quoi -celles où ils rigolent tous seuls tellement c'est comique et après bien sûr, les élèves rient soit en se forçant, soit ils se bidonnent car le rire du prof est excellent-. Je me relevais me tenant le ventre. J'étais peut-être une bonne délinquante mais espionnes ou agent de la CIA, fallait pas rêver ! Pour ne pas perdre la face mon premier jour, je passais mes mains sur mon visage pour essuyer la transpiration et relever mes cheveux en arrière. Puis je levais la tête en regardant tour à tour le trio :

-Bonjour, articulais entre deux respirations saccadées.

Il me le payerait ce môme, je l'attrape, je l'étripe ou je lui fout une bonne claque, en tout cas je ferais avec tous ce que j'ai, mon katana et mon bâton étant restés sur mon lit. Je m'avançais, fière et hautaine vers le milieu du couloir où se tenait les trois autres personnes.

_________________



/! Présente seulement les week-end ♪
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nouvelle arrivante.   Lun 28 Fév - 15:35

-Tu étais passer ou Niga, je te cherchais partout ! tu ne vas pas retourner sur le toit du collège ? fis une voix alors qu'une fille s'avançait vers moi, interessée.


-Comme a chaque vous que je suis libre Sako ! lui répondit elle en souriant.

Les deux filles passèrent devant moi, me détaillant des pieds à la tête. Genée, je rougis de plus belle en regardant le sol.

-Bon je doit y aller a plus ! fit la deuxième fille en s'éloignant.

Priant pour que son amie la suive ou ai la même idée, je ne levais pas les yeux, attentant que le déluge de hurlements passe.

-Quelle est ton nom ?

Bon, apparement, elle n'avait pas envie de sortir. Je relevais la tête en essayant de lui sourire. Elle n'avait pas l'air méchante et avait un ton et une attitude sympatique, bien qu'elle semblait plus jeune que moi.

- Bonjour....je...moi c'est Mikoto Mori. Enfin, appelles moi Mikoto.

Bravo, la reine des gourdes venait d'entrer en piste ! bien sur qu'elle allait m'appeler Mikoto, pas Louise ! me mordant les lèvres, j'essayais d'anticiper sa réaction. Peut être un rire moqueur ?

C'est alors qu'une voix grave et élegante me figea sur place.

- Bonjour jeune fille, je vois que vous êtes nouvelle dans cet établissement.

Je me retournais vers le jeune homme qui avait parlé. Et restais la bouche ouverte.
Il dégageait une très forte autorité, ainsi qu'une sagesse indéniable. Elegant et séduisant, appuyé avec nonchalence sur une canne, il ne semblait pourtant pas plus vieux que moi.
Etait il seulement majeur ?

- Vous êtes bien Mikoto, c'est cela ? J'ai été prévenue de votre arrivée, je serais votre professeur principal.

J'ouvris la bouche (enfin encore plus) essayant de lui répondre quelque chose qui ne me ferait ni passer pour une attardée, ni pour une folle. Aucun son n'en sortit, et il fut obligé de poursuivre, non sans m'avoir incendié de son regard srutateur. Je sentis le feu me monter au joues aussi surement que si cela avait été une plongée dans de l'eau bouillante, et je rebaissais les yeux fissa.

- Niga ici présente n'est pas dans votre classe, mais j'espère que vous vous entendrez bien.Continuât il en me souriant.

J'en étais venue à oublier la présence de la jeune fille !
Je me retournais vivement vers elle avec gêne, trébuchant au passage sur mon sac.
J'essayais de me ratrapper à la chaise, sans succès.
Alors que j'allais m'effondrer à terre devant mon nouveau prof principal et une fille qui ne demandait qu'à mieux me connaitre, une arrivante fut plus rapide que moi.
Elle me....me vola mon bout de carrelage en s'y étalant avant moi, l'air essouflée.

- Bonjour ! fit elle entre deux respirations s'accadées.

J'essayais de concerver un semblant d'équilibre, mais ce fut raté.
Poussant un petit cri, je tombais en avant, morte de honte.
Et on applaudie très fort Mikoto Mori !
Revenir en haut Aller en bas
Niga/Akiro

avatar

Messages : 199
Date d'inscription : 24/02/2011
Age : 21
Localisation : Tout en haut de l'arbre monde
Année d'étude de votre perso( 5ème, etc ) : Niga,4eme Akiro,Professeur art plastique et club de l'art,Luna (pas encore)
Partenaire(s) : petit magicienne libre

MessageSujet: Re: Nouvelle arrivante.   Lun 28 Fév - 17:34

Mikoto était tomber je l'aider a se relever et vit une autre fille arriver c'etait Miu une autre fille qui devait être dans sa classe qui tomba elle aussi les deux fille était Par terre je ne put étouffer mon rire .
J'allais aider les fille a se relever quand je me pris le pied dans un sac et je tomba aussi cette fois si on était trop par-terre se qui était assez drole on se releva et je me tourna vers Miu je lui dit avec un petit sourire :

-Miu voici Mikoto c'est la nouvelle que les prof nous on parler .

Miu me regarda bizarrement et inspecta la nouvelle de haut en bas puis le prof et enfin moi se qui me surpris .

Quand mon livre commença a bouger je vis la nouvelle qui le regarda elle n'était pas surpris je me retourna et me pressa de crier .

-Je dois y aller c'est urgent
Je revint une dizaine de minute plus tard et rejoignit le petit groupe .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forgottenworlds.xooit.fr/index.php
Alexander Chaos Carstein
Administrateur/trice
avatar

Messages : 138
Date d'inscription : 06/02/2011
Age : 23
Localisation : perdu dans ma folie...
Année d'étude de votre perso( 5ème, etc ) : professeur
Partenaire(s) : aucun

MessageSujet: Re: Nouvelle arrivante.   Dim 13 Mar - 19:10

La scène qui s'ensuivit fut pour le moins... comique ! La nouvelle arrivante me fixa bizarrement, se demandant visiblement si j'étais prof ou élève. Héhé, j'ai 20 ans quand même, je suis largement adulte ! Ensuite, une fille passablement énervée débarqua dans le hall, et manqua de s'étaler de tous son long. Pour finir, Mikoto ... s'étala pour de bon sur le carrelage, et je ne pus retenir un rire moqueur. Le concierge avait dû avoir la main leste niveau produit nettoyant. Cependant, si mon ricanement était spontané, la dizaine de crétins boutonneux qui stationnaient dans le couloir se mit à rire méchamment, en pointant du doigt les deux filles étalées par terre. Ça je ne pouvais le tolérer... je détestais la méchanceté gratuite plus que tout, et ces ados étaient de parfaits exemplaires des petits c** que je rêvais d'enfermer.

- Dégagez de ce couloir bande d'inutiles ! Si je vous revois sur mon chemin, vous vous en souviendrez, croyez moi !

Me connaissant de réputation, les gosses prirent leurs jambes à leur cou, avec un regard terrifié. Wow, j'étais si impressionnant que ça ? Le silence s'était fait dans le couloir, qui se vida progressivement. Bien, au moins nous serions parfaitement tranquilles pour faire connaissance. reportant mon attention sur les deux élèves, je les relevai toutes les deux, m'assurant qu'elles n'avaient rien.

- Excusez ces imbéciles, ce n'est pas leur faute. Ce sont des mecs, après tout ! Si vous avez besoin de quelque chose, demandez moi. Sinon, je vais vous laisser faire connaissance avec vos camarades. Avec un dernier regard encourageant pour la nouvelle, je commençai à m'éloigner du groupe. Puis, brusquement saisi par un élan de gentillesse, je revins sur mes pas et chuchotai à l'oreille de Mikoto :

- J'ai été jeune moi aussi, et je sais combien il est dur de débarquer dans un endroit inconnu. Ne vous inquiétez pas, vous aurez bientôt une amie ou deux, et tout vous semblera plus facile. Faite moi confiance.

Saluant les élèves d'un signe de tête, je me mis à parcourir la cour lentement. Mais si mon esprit pensait à mille chose, mon regard restait rivé sur Mikoto Mori.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miu Ishikawa
Administratrice armée
Administratrice armée
avatar

Messages : 128
Date d'inscription : 17/01/2011
Age : 23
Localisation : avec mon katana o/
Année d'étude de votre perso( 5ème, etc ) : 2nde
Partenaire(s) : Nope =p

MessageSujet: Re: Nouvelle arrivante.   Dim 13 Mar - 20:26

Après quelques secondes, la nouvelle débarqua sur mon coin de sol en poussant un petit cri. C'était trognon à croquer mais fallait pas me prendre pour la gentille nouvelle qui aide tout le monde ! Certains des collégiens s'arrêtèrent et se mirent à rire comme des idiots, avant que je ne puisse leur renvoyer un "fermez-la" bien mérité, le prof s'en chargea :

- Dégagez de ce couloir bande d'inutiles ! Si je vous revois sur mon chemin, vous vous en souviendrez, croyez moi !

Ce fut à mon tour de ricaner, je me relevais et fusillais les gamins du regard en tapotant ma poche remplie de mon couteau suisse et de mon opinel. Je sortis l'opinel et fit tourner le rond du porte clé autour de mon doigt. En le voyant, plusieurs me montrèrent du doigt avec horreur et d'autres me défièrent du regard. Défi qui ne dura que trop peu de temps, les gamins ont toujours un peu peur des objets coupants, je les comprends, dans mes mains, un simple stylo devenait une arme. Le prof nous releva et je me fit aussi lourde que possible, simple question de gamine colérique. Il nous inspecta du regard et je faillis le remballer mais bon son intention n'était pas mauvaise à la base, j'osais au moint l'espérer. D'un même mouvement de tête, je toisais Mikoto, la nouvelle, le prof aux allures bizarres qui d'après Niga était un prof qui maniait les armes, pas si bizarre que ça puis je m'atardais sur Niga, petite, un peu naïve encore mais bien tête en l'air pour ce qu'elle avait à penser ! Je sais que je suis pessimiste mais là je sentais que cette année nous allions faire un véritable carnage dans la Classe.

-Excusez ces imbéciles, ce n'est pas leur faute. Ce sont des mecs, après tout ! Si vous avez besoin de quelque chose, demandez moi. Sinon, je vais vous laisser faire connaissance avec vos camarades.

Ah ça oui, je connaissais les mecs, rien dans le cerveau, tout dans le... non en fait rien nul part. C'était des extraterrestres vides de tout, aucun neurone, aucun instinct, seul ceux primitifs réservés aux singes. De vraies plaies ! Je dis ça mais certaines filles de sont pas mieux, quand elles sont blondes qu'elles ne pensent qu'à sortir avec un mec et draguer on à une image du cerveau. Non, c'est vrai, je n'ai rien contre les blondes, il y a aussi des brunes qui jouent aux plus pouffiasses. Bref pour faire clair, j'étais aussi antipathique qu'une lion qu'on réveille de se longue sieste de 23h/24. Je n'ai rien contre les mecs en eux mêmes, je les plains même de n'avoir rien dans leurs pauvre cervelle. Le prof se mit à partir et revint sur ses pas et chuchota quelque chose à la nouvelle. Puis d'un signe de tête se retira dans une longue surveillance barbante des gamins dans le cour. M'approchant de la nouvelle, j'éxecutais une courbette rapide comme mes parents adoptifs m'avaient appris au Japon et lui sourit :

-Salut, Ishikawa Miu en A comme toi, on va sûrement voir notre prof principale sous peu, lui dis-je beaucoup plus amicale qu'à l'accoutumée.

Remettant mon sac sur mon épaule, je la dévisageais.

_________________



/! Présente seulement les week-end ♪
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nouvelle arrivante.   Jeu 31 Mar - 19:45

[ vraiment désolée pour le retard !]

Ma chute fut accueillit par des éclats de rire jaillissant de toute part. Et moi qui croyait avoir déjà atteint un point de honte extrême ! Raté ! apparemment on pouvait encore aller bien plus loin.

Une main secourable se tendis vers moi et je la saisis pour me relever, par automatisme.
Bon, quand je réalisais que c'était celle de mon professeur, je eu...cramais sur place (vu que j'étais déjà d'un rouge soutenu, je ne pouvais pas vraiment aller plus loin).

-Excusez ces imbéciles, ce n'est pas leur faute. Ce sont des mecs, après tout ! Si vous avez besoin de quelque chose, demandez moi. Sinon, je vais vous laisser faire connaissance avec vos camarades.

Hum...oui, quoi de mieux que le sol glissant de ce hall pour faire connaissance ? Mais je ne pouvais pas en vouloir à ce jeune ho...à ce professeur. Après tout, il ne connaissais rien de ma situation, ni du malaise que je ressentais depuis que j'étais arrivée. Les regards des « inutiles » changèrent de direction, et les élèves quittèrent la pièce. Oaw, ce prof avait vraiment un-quelque-chose d'intimidant, que j'appréciais malgré moi ( qui l'aurais cru ! ) pour tous les faire fuir comme ça.

Il souris et tourna des talons.
Il n'avait pas encore fait trois mètres que je me sentais déjà seule, comme nue. Mais qu'est ce qu'il me prenait ? Il ne fallait pas que je m'accroche ainsi à cet homme, sinon je n'allais jamais y arriver ! Pourquoi ne m'intéresserais-je pas à cette charmante fille, qui était tombée aussi ? Elle semblait aussi douée que moi (enfin si c'était possible). J'essayais de lui offrir un petit sourire. Ce ne fut pas une réussite, car, je n'arrivais qu'à faire une petite grimace. Je ne su pas si le professeur la vit, car il rappliqua et me chuchota à l'oreille.

J'ai été jeune moi aussi, et je sais combien il est dur de débarquer dans un endroit inconnu. Ne vous inquiétez pas, vous aurez bientôt une amie ou deux, et tout vous semblera plus facile. Faite moi confiance.

Je piquais un fard et baissais la tête pour mettre fin à cette proximité gênante. Quand il s'éloigna pour de bon, je ne pu cependant pas m'empêcher de le suivre des yeux, tel une adolescente en fleur regardant un poster de Justin Bieber ( excusez la comparaison).

-Salut, Ishikawa Miu en A comme toi, on va sûrement voir notre prof principale sous peu. Fit soudain la jeune fille derrière moi en faisant un petit salut.

Je lui retournais son geste, et pris un peu confiance en moi. Ne savant plus si je m'étais présentée à elle, je répétais :

Mikoto. Enchantée de te connaître, Miu.
Mais c'est que je commençais à devenir sociable !
J'arrivais même à lui sourire, pour de bon cette fois. Allez, soyons fou, j'allais faire confiance au professeur. J'allais y arriver.

Je suis impatiente de voir à quoi il va ressembler, ce prof principal. Continuais-je.
Soudain, me faisant faire un bon, la sonnerie retentit.
Les cours commençaient.
Revenir en haut Aller en bas
Arren Sora
Fondateur
Fondateur
avatar

Messages : 491
Date d'inscription : 16/01/2011
Age : 20
Localisation : La tête dans un manga, la plupart du temps
Année d'étude de votre perso( 5ème, etc ) : 4ème
Partenaire(s) : Je suis en plein recrutement, même si ça va être dur si j'espère passer un Pactio...

MessageSujet: Re: Nouvelle arrivante.   Mer 27 Avr - 17:31

[ Niga, c'est à toi de répondre... ]

_________________

Feu et glace, ombre et lumière, chaos et ordre, guerre et paix, souffrance et bonheur, mort et vie, tout est lié.
Je ne connais pas ma destiné, mais j'avance, car tel est mon but.



Lisez cinq Love Hina ou Negima! par jour pour gardez une santé saine !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://negima-mahora-legend.forums-actifs.net
Niga/Akiro

avatar

Messages : 199
Date d'inscription : 24/02/2011
Age : 21
Localisation : Tout en haut de l'arbre monde
Année d'étude de votre perso( 5ème, etc ) : Niga,4eme Akiro,Professeur art plastique et club de l'art,Luna (pas encore)
Partenaire(s) : petit magicienne libre

MessageSujet: Re: Nouvelle arrivante.   Mer 27 Avr - 18:35

[désoler]
Des crétins rigole quand nous sommes tomber j'allait les envoyer un insulte que même le plus insulteur n'aurai oser dire quand le prof me devança :

-Dégagez de ce couloir bande d'inutiles ! Si je vous revois sur mon chemin, vous vous en souviendrez, croyez moi !

WOW !! les gamins se sont carapater comme une mouche devant une tapette sa se trouve se sont des tap** je ne put étouffer un petit rires quand il se retourna vers nous et nous dit:

-Excusez ces imbéciles, ce n'est pas leur faute. Ce sont des mecs, après tout ! Si vous avez besoin de quelque chose, demandez moi. Sinon, je vais vous laisser faire connaissance avec vos camarades.

Alors la je me retenez vraiment et lui il était quoi une fille !! il tourna talons et partit .Puis Miu osa prendre la parole et dit:

-Salut, Ishikawa Miu en A comme toi, on va sûrement voir notre prof principale sous peu,

Ce que je trouver bizarre c'est que Mikoto ne lâchez pas le prof des yeux lâchez tout se n'était pas si grave puis Mikoto tourna la tête vers nous avent de dire a Miu

-Mikoto. Enchantée de te connaître, Miu.
j'allait répondre quand la sonnerie retentit ,les filles n'avait pas l'air très enthousiasme je partit avent de lâcher un :


-Bonne chance Mikoto tu me racontera ton premier cours

Puis chacun partit rejoindre sa classe respectif .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forgottenworlds.xooit.fr/index.php
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nouvelle arrivante.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nouvelle arrivante.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouvelle arrivante
» Une nouvelle arrivante. [Ashley/Angel]
» Petite nouvelle du Renard
» Le kidnapping comme nouvelle forme de déstabilisation
» NOUVELLE INTERVENTION MEURTRIERE DE LA MINUSTAH/FLASH

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Negima ! Mahora Legends ! :: Rp-
Sauter vers: