Negima ! Mahora Legends !

Rejoignez le forum de Negima ! RPG et devenez un(e) puissant(e) magicien(ne) ou un(e) grand(e) guerrier (ère) ! Entre cours, histoires d'amour et duels de magies, entrez dans la légende !
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Acide ou Sucré ? [Pv : Saeru Satsubatsu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chisame Hasegawa

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 13/10/2012
Age : 18
Localisation : Devant son ordi
Année d'étude de votre perso( 5ème, etc ) : 3-A
Partenaire(s) : Mon ordi ! :P

MessageSujet: Acide ou Sucré ? [Pv : Saeru Satsubatsu]   Mer 28 Mai - 17:54

Encore une journée qui commence plus ou moins lentement. Dans cette même classe, avec ces même personnes semblables les unes aux autres. Chacun ou chacune suit son prochain, sans se soucier de ses propres pensées. Un genre de génération de mouton. Je les supporte peu. Pourquoi devrais-je gâcher mes connaissances avec ce type de personne ? Ce type de personne qui serait quasiment capable d'oublier mes propres interrogations à peine la question posée. Et je parle bien en tant qu'expériences personnelles. Si cette classe ne m'avait pas désespéré depuis le début. J'aurais très bien pu me familiariser avec quelques camarades plus ou moins agréables. Mais il faut dire que mes interactions avec d'autres personnes sont restreintes. Une sorte de dure réalité à mes yeux. Impossible de pouvoir tenir une conversation longuement avec une ou un inconnu/inconnue. A vrai dire, mon envie la plus précieuse est d'éviter tout type de personne capable de m'adresser ne serait-ce que la bonne journée. Seule une personne a réussi à faire exception à cette règle. Celle que je surnomme ma senpaï et qui, probablement, me manque (Des internautes m'ont dit qu'on appelait ce type de sentiments/ressenties de cette manière, je vais les croire. Chu ne pourrait les désobéir.) Cette seule personne m'a permis de remette en cause l’intelligence de l'humanité.

La sonnerie me sortit de ma torpeur. Je ne dormais pas tellement en cours, non, loin de là. Je ne suis pas ces collégien(nes) qui passent peu de temps à se reposer la nuit, trouvant une autre occupation beaucoup plus importante en sortant de cet établissement, et qui, inévitablement, dorment peu à cause de cette occupation bien plus précieuse. [...] Mon cas ressemble plus ou moins à celui que je viens de citer mais je ne peux m'empêcher de dire que je ne dors pas en plein milieu de ce cours barbant. Un bête résumé sur les sites internet peuvent parfois faire l'affaire par rapport à un long cours barbant et soporifique de certains professeurs. Je pris le quelque peu d'affaire que j'avais disposé sur ma table pour les remettre tranquillement dans mon sac scolaire. Une main délicate dans mes cheveux, les remettant relativement en place après cette heure assommante. Je remontai par la même occasion mes lunettes qui commençaient à vouloir chuter de mon nez. Que de souvenirs ces lunettes.. Depuis le temps que je les garde précieusement à mes côtés. Personne ne m'a vu sans celle-ci, sauf sous la personnalité de Chu. Mais personne n'arrive; et heureusement d'ailleurs, à faire la comparaison entre Chu. Cette idol du net qui fait des ravages. Et Chisame Hasegawa, cette collégienne d'une quinzaine d'années, geek et asocial, sans charme particulier. 

La sonnerie annonçait la fin des cours de la matinée. Une bonne chose de faire à vrai dire, cela commençait à devenir de plus en plus longs ces journées. Je suis bien heureuse que ce genre de pause existe, notamment pour se ressourcer. Juste le temps de déguster quelques instants, la cantine aux goûts amers. Un livre à la main portant sur l'univers électronique et technologique qui nous entoure, je me dirais tranquillement en direction de cet endroit où apparemment, tous les collégiens se retrouvent. J'espère bien pouvoir trouver une table à l'écart, où je pourrais soit lire de manière libre soit pouvoir sortir mon ordinateur qui demande de l'affection depuis mon sac de cours. Il m'appelle, m’ensorcelle et me hante.. Mais je ne me débats pas, il a besoin de moi, j'ai besoin de lui. Une sorte d'amour irréel. Cela peut paraître étrange, mais je ne m'inquiète pas pour mon niveau mental. Mes camarades de classe me trouvent seulement distantes mais attachantes. Je ne vois pas tellement en quoi, mais je sais que si je leur demande quelques explications. Cela peut prendre plusieurs heures de débats mouvementés. Et l'envie n'y est pas.

A peine mon premier pas posé à l'intérieur du self, que la chaleur environnante m'envahit tout entière. Cette chaleur que les élèves dégagent tout en parlant, discutant, bougeant, mangeant, s'amusant, s’exclamant, riant à pleine voix. Une chaleur qui t'enivre mais celle-ci me donne particulièrement envie de vomir au plus au point. Je pris les quelques aliments qui semblaient à ma disposition et qui, évidement, ne me feront pas prendre du poids. En effet, je dois garder ma ligne pour ne pas que Chu doive subir trop l'utilisation des logiciels de retouche. Je me sens déjà assez honteuse de ne pas avoir un corps comme Chu, comme celle sur ses photos. Mais à vrai dire, personne n'est parfait. Je dois bien me contenter de cette simple pensée. Mon plateau dans mes mains, mon sac solidement sur mes épaules, je repérais une table au loin. Conformément à mes attentes, seule, à l'écart, sans personne, moins de bruits, moins de chaleurs. Limite une petite douceur dans ce monde étouffant. J'ai du avoir une illusion quelques instants. J'ai du être tellement heureuse de trouver ce genre de table vide que j'ai oublié qu'une faible possibilité pouvait être qu'une personne voulait ce même genre de table. J'avais déjà posé mon plateau, je ne pouvais pas faire marche arrière.

Tu.. Tu vas rester sur cette table encore longtemps ? [...] Ou je peux m'installer sur la même table que la tienne ? Je te laisse pas trop le choix en fait. Je m'installe.

Je me trouve parfois ridicule à parler de cette manière. Les jeunes ne parlent pas de cette manière, je suis l'une des rares élèves de cette école à parler encore de manière distincte et plutôt noble. Pourquoi je devrais m'abaisser à certaines niveaux de stupidités extrêmes pour cela avoir une compagnie humaine ? Je préfère me contenter de mes internautes, ceux qui me suivent tranquillement et passionnément. Ceux qui m'aiment pour ce que je suis. Car je suis autant Chisame Hasegawa que Chu l'Idol. Les deux ne sont que moi, une personne unique. Mais ça, ce n'est que mon intérieur qui le dit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saeru Satsubatsu

avatar

Messages : 212
Date d'inscription : 11/10/2013
Age : 22
Localisation : Quelque part dans un endroit entre ici et labas (jura)
Année d'étude de votre perso( 5ème, etc ) : 4ème (bac+ 666 *-*)
Partenaire(s) : ça ce mange ?

MessageSujet: Re: Acide ou Sucré ? [Pv : Saeru Satsubatsu]   Jeu 29 Mai - 0:50

Une nouvelle journée qui commence pour moi à mahora. Ça ne fait pas longtemps que j'y suis mais, je m'y sans bien. A bien y réfléchir, je pense qu'il faut avoir passé un peu de temps quelque part avant de s'en lasser. Le train est arrivé, en retard comme a sont habitude. Ce n'est pas le moment de plongé dans ses pensées... ni vraiment l'endroit avec le flux d'étudiant qui vas déferlé à l'ouverture des portes. Ça s'ouvre ! Par chance j'ai réussi à me glisser au fond du wagon, je ne vais donc pas me faire bousculer. Malgré ma petite mésaventure et ma rencontre avec le sol la première fois je finis par trouver ça amusant. Je ferai bien de courir moi aussi pour ne pas être en retard ! Je m'élance donc, le sac par-dessus l'épaule, en esquivant les quelques élèves qui se trouvent devant moi. Etant sportif malgré ma petite carrure, je ne m'inquiète pas trop d'être essoufflé en arrivant dans l'établissement. Après cette petite course matinal, j'arrive enfin devant ma classe. Je suis un des premiers, je me dirige vers une place un peu isolé au fond de la classe. Ce n'est pas que je sois timide ou que je sois un mauvais élèves mais, je préfère ne pas trop me mêler aux autres pour éviter que ce qui sommeille en moi ne ce réveil... Peu de temps après les autres élèves arrives ainsi que le professeur. Les heures de cours passèrent assez rapidement. Ces heures de cours m'ont ouvert l'appétit ! Je rentre donc dans le self, prend un plateau et me sert les plats qui me font envies. Ayant une morphologie qui brûle vite, je peux me le permettre. Comme à mon habitue, je me mets à la cherche d'une table isolée. Je remarque une table où il n'y a personne, un peu éloigné des autres. Je décide donc de 'y installer. Je commence à manger puis j'aperçois une fille qui se tient debout devant moi.

"Tu.. Tu vas rester sur cette table encore longtemps ? [...] Ou je peux m'installer sur la même table que la tienne ? Je te laisse pas trop le choix en fait. Je m'installe."
Je reste la bouche ouverte l'espace d'une seconde, étonné par ces paroles franche et direct. C'est la première fois que j'entends quelqu'un de mon âge parler de manière aussi distincte. Je me décide à répondre, faute de quoi je paraîtrais idiot avec la tête que je viens d'afficher.

"Bien sûr, tu ne me déranges pas" dit-je tout en esquissant un sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chisame Hasegawa

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 13/10/2012
Age : 18
Localisation : Devant son ordi
Année d'étude de votre perso( 5ème, etc ) : 3-A
Partenaire(s) : Mon ordi ! :P

MessageSujet: Re: Acide ou Sucré ? [Pv : Saeru Satsubatsu]   Sam 31 Mai - 23:39

La figure d'un abruti surpris en plein délit. C'était l'expression que ce jeune garçon affichait plus ou moins. Ses yeux écarquillés de voir une tête étrangère parlait aussi distinctement surtout en le désignant, de voir probablement qu'une demoiselle prenne place sur la même table que lui. Un honneur non ? Je vais sûrement assez loin dans mon jugement. Sa bouche à moitié ouverte, montrant son étonnement de me voir arrivée de manière si naturelle mais discrète par la même occasion. Une belle figure d'abruti, c'était tout ce que mes pensées me dictaient au milieu de ce moment qui pourrait paraître plus ou moins gênant aux yeux de cet individu. Mais qu'est-ce que cela peut me faire de le savoir si timide ou bien gêné de ma présence. Je ne vais pas me priver d'une table isolée pour cause d'un jeune inconscient m'est pris de cours. Je lui en voulais, en quelques sortes, d'avoir rompu cet espace de confort que je m'étais créée sur cette place. Il me l'avait volé en mangeant ces saletés qui le bourreraient de graisse. En avait-il réellement besoin ? Bien que portante des lunettes correctrices, sans oublier que cette personne était assise en face de moi, je pouvais remarquer qu'il avait une faible corpulence, pas de quoi ingurgiter autant de graisse pour ce seul repas.

Il me dégoûtait presque avec ces manières de manger, sa bouille d'ange.. Serait-il plus jeune que moi-même ou bien un peu plus âgé, voir la même année que la mienne. Je n'en sais strictement rien à la fin. Je n'ai pas tellement envie de parler avec une personne comme lui. Une personne capable de manger comme bon lui semble, ne pas faire attention à toutes ces petites choses qui pourraient rendre une personne moins belle et formée qu'elle ne l'était. Cela me dégoûtait. J'aurais bien voulu le réprimander ou n'importe quoi d'autres. Tant que j'aurais pu lui faire une remarque sur sa manière d'être.. Pourquoi cela me rend-t-il hors de moi. Ce n'est pas dans ma nature de réagir d'une manière aussi forcée. Probablement parce que je me dois de faire attention à chaque aliment ingurgité, et que ce jeune homme en face n'en avait pas besoin de faire de telles manières que moi. Cela me désespérais en même temps. Chu ne peut se permettre de faire encore plus d'écart qu'elle n'en a fait avant d'arriver au collège Mahora. IL en va de soit. Sinon les logiciels de retouchages ne se passeront plus de ma personne. Et j'espère bien réduire ce nombre à néant dans peu de temps. Je veux me sentir bien mieux que maintenant. On verra bien si mes efforts seront récompensés un jour ou l'autre. Chu serait appréciée de plus en plus.. Alala, ce rêve..

Cette personne en face de moi était à vrai dire, pas si mal du tout. Avec ses cheveux d'un bleu clair, cela donne un charme assez particulier. Sa bouille d'ange accentuée avec ses yeux bleus. Quelque chose de commun avec une autre chose peu commune. Un peu énigmatique tout ça. Il m'intrigue, avec son sourire niais là.. Pourquoi m'afficher un tel sourire avec mes paroles tact. Je ne le comprends pas, et il me fait sortir de mon état habituel. Comment y arrive-t-il ? En plus de m'intriguer fortement, je commençais tout simplement à le fixer du regard, pour quelle raison. Je ne le sais pas tellement. Je voulais comprendre pourquoi il paraissait si gentil , et surtout avec moi. Je ne veux pas la sympathie d'une personne aussi pathétique que celle en face de moi. Mais mon comportement semblait trompé sur ma vision des choses. Je l'observais sans relâchement, sans être discrète ou quoi que ce soit d'autres. Cela devait probablement le perturber. Ce n'est que quelques minutes plus tard, sans lever les yeux des siens. Que je compris ma stupidité, mon acte déplacé. Ses paroles, je ne les avais tout simplement pas écouter. Seul le mouvement de ses lèvres, c'était tout ce que j'avais remarqué. Ses lèvres s’entrouvrirent et se refermèrent, sous forme d'une mélodie inconnue et silencieuse. Je divague à peine là. Mes joues me trahirent dans cette observation. Je virais rapidement au rouge, enlevant mes lunettes et plongea presque ma tête dans mon ordinateur que je sortis en un éclair.

« J'ai.. J'ai quelque chose sur le visage pour que tu m'observes de la sorte ? Mon visage n'est pas assez bien pour te satisfaire durant ton repas ? »

Ne me trompais-je pas plutôt de personne ? C'était plutôt moi qui l'observait à n'en plus finir. Pour je ne sais quelle raison, je n'eus pas le courage de remettre immédiatement mes lunettes. Je les posais délicatement sur mon plateau. Floutant inévitablement ce jeune homme en face de moi. Mais ma vue restait tout de même assez bonne pour que j'observe mon ordinateur sans plisser les yeux. Je fis balader mes doigts sur le plastique reliant le clavier à l'ordinateur. J'essayais d'oublier ce visage de mon esprit, mais aussi d'oublier mon état de gêne permanente. Je devais oublier tout ceci, le rouge n'était pas tellement une couleur qui convenait à Chisame Hasegawa. A Chu, c'était bien plus simple. Toutes les couleurs lui allaient, même la couleur provocatrice du rouge. Le rougissement était quelque chose de naturel et parfois tellement mignon. Je dois arrêter cela tout de suite..

*D'une faible voix* « Il doit me prendre pour une folle maintenant, je lui reproche quelque chose que je fais moi.. De plus, une demoiselle qui se trouve avec un ordinateur portable n'est pas commun.. Je vais passer pour je ne sais quoi et il va encore finir par partir, terrifié de ce que je suis. Une abrutie, rien de plus. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saeru Satsubatsu

avatar

Messages : 212
Date d'inscription : 11/10/2013
Age : 22
Localisation : Quelque part dans un endroit entre ici et labas (jura)
Année d'étude de votre perso( 5ème, etc ) : 4ème (bac+ 666 *-*)
Partenaire(s) : ça ce mange ?

MessageSujet: Re: Acide ou Sucré ? [Pv : Saeru Satsubatsu]   Lun 2 Juin - 1:03

J'ai l'impression qu'elle n'a pas fait attention à ce que je viens de dire. Ou alors, elle l'a compris mais ça ne lui a pas plut, à la façon dont elle me regarde. Elle continue à me fixer de son regard perçant, même à travers ses lunettes il me transperçait tel une lame de scalpel. Comme si elle essayait de m'examiner au plus profond de ma personne. S'en est presque inquiétant... Malgré la désagréable sensation qu'ils me provoquent je reste comme obnubilé par ses yeux. Soudain elle se mit a rougir. Ce qui me fit sortir de ma stupeur. Pourquoi elle se met a rougir maintenant ? C'est moi qui devrais rougir. Peut être viens elle de se rendre compte de ce qu'elle vient de faire ? Elle enlève rapidement ses lunettes et sortit un... ordinateur portable !

« J'ai.. J'ai quelque chose sur le visage pour que tu m'observes de la sorte ? Mon visage n'est pas assez bien pour te satisfaire durant ton repas ? »

Qu... quoi ?! Elle m'observe depuis tout à l'heure et c'est elle qui demande ça ?! A ce moment- là je sens comme une pulsion dans ma tête. Je passe une main sur mon visage et essai de me clamer. Pourquoi je m'emporte pour si peut moi ? Peut être qu'elle a simplement dit ça pour essayer d'excuser son comportement étrange. Elle a sorti cet ordinateur pour se regarder dedans ? Ou peut être qu'elle cherche à cacher son état de gène. Elle pose ses lunettes sur son plateau, de ce fait, j'arrive à apercevoir son visage par-dessus son écran. Je ne peux empêcher un petit rire à la vue de son visage gêné. Elle est étrange mais, plutôt mignonne. Je l'entends marmonner quelque chose. Je n'arrive pas bien à comprendre ce qu'elle dit, on dirait qu'elle se réprimande elle-même. Je peux pas la laissé comme ça, je dois dire quelque chose...

«Non, ton visage est très mignon»

Pauvre crétin ! Pourquoi t'a dit ça ?! ça risque de la gêner encore plus... Vite, changer de sujet !

«Euh, tu devrais manger avens que ça ne refroidisse» Dit-je tout en m'efforçant de faire un sourire rassurant.


Dernière édition par Saeru Satsubatsu le Sam 7 Juin - 16:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chisame Hasegawa

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 13/10/2012
Age : 18
Localisation : Devant son ordi
Année d'étude de votre perso( 5ème, etc ) : 3-A
Partenaire(s) : Mon ordi ! :P

MessageSujet: Re: Acide ou Sucré ? [Pv : Saeru Satsubatsu]   Sam 7 Juin - 12:55

Mes paroles étaient sorties seules de ma bouche. Je n'arrivais pas tellement à comprendre pourquoi cela m'arrivait de la sorte. Pourquoi avais-je parlé de cette manière, sur ce ton, en débattant de telles absurdités pareils ? Cela ne me ressemble que très peu. D'ordinaire, j'aurais tout simplement ignorer ce genre de caractère sans y prêter une attention particulière. Mais il semblerait que ce personnage semble fausser tous les calculs que je pouvais m'établir. Comme si la solution à ce problème était si profond que même mes capacités intellectuelles ou celles informatiques ne pouvaient le résoudre, à mon plus grand malheur. Pourquoi avait-il fallu que ce type de personnage soit confronté à mes capacités restreintes dans la vie réelle. Je n'arrivais pas à comprendre la solution à ce casse-tête et je pense, que même les données informatiques ne pourraient pas m'aider dans la résolution de ce problème des plus complexes. Tout cela m'exaspère.. Ne rien comprendre ne correspond absolument pas à la réputation de « geek » que je me suis formée au fil des années passée à cet établissement. Par habitude, j'aurais compris plus ou moins ce que cette personne attendait de moi, ou inversement. J'aurais tout de suite compris ce que je devrais dire ou ne pas dire. Mais là.. Je ne sais plus quoi faire. Mes joues étaient toujours empourprées face à cette observation trop intense que je venais de réaliser. Que je peux être idiote quand je m'y mets.

Il plaça une main contre son visage. Il semblerait que je l'énerve un tant soit peu avec mon comportement des plus étranges. A vrai dire, c'est plus ou moins normal. Une personne qui vous fixe de cette manière n'est pas des plus commune. Je peux facilement comprendre qu'il n'apprécie pas tellement ce genre de comportement. A part, si celui-ci est plutôt populaire auprès de demoiselles toutes en manque d'affections puériles et absurdes. Et ses paroles... Bon sang. Il semblerait que j'ai perdu ce personnage depuis longtemps. Ou je ne sais quoi d'autre dans le même genre. Je ne sais plus tellement quoi penser. J'ai installé une ambiance assez spéciale sur cette table. Aurais-je du me taire depuis le début et ne pas interagir avec une autre personne du monde réelle ? Je ne sais que trop penser en ce moment. Faire ou ne pas faire. C'est si compliqué de savoir ce genre de chose. Pourquoi ne sommes dans un jeu, ce serait relativement plus simple pour moi de discuter et d'échanger des informations utiles ou non, dans ce style d'univers. Alors que le monde réel, qu'est-ce qu'il peut être complexe à entreprendre. Juste me réfugier dans cet univers virtuel sur ma nouvelle couverture de Chu. Tout ceci est bien mieux que d'aller en cours tous les jours, parler à des personnes peu intéressantes et par la même occasion intelligentes, d'avoir un quotidien qui ne bouge pas. Une vraie torture par moment.

« Manger ? A quoi bon ? M'engraisser pour ne ressembler à plus grand chose. Je préfère encore que tu prennes ma part que d'ingurgiter ce type de nourriture immangeable. »

Des fois, je me dis que je parle un peu trop. Je devrais relativement me taire, beaucoup plus souvent. Mon visage est mignon.. Ne vient-il pas de me faire un compliment au quel je suis restée totalement impassible ? Je crois bien que c'est le cas. A vrai dire, ce genre de compliment, Chu en reçoit sûrement des centaines par jours. Alors un de plus ou un de moins ne me fera pas un effet extraordinaire. Quoique, je suis sous l'apparence de Chisame Hasegawa, donc ça m'étonne quand même un tout petit peu. Qu'une personne réelle trouve une autre personne reclus de la société mignonne et un peu exagérée. Mais si cela rend la journée plus merveilleuse à ce jeune homme, pourquoi pas. Je ne peux pas m’empêcher de faire le bonheur des autres avec mes photos cosplayés de Chu. Il me souriait.. Enfin, il semblerait qu'il essayait de me sourire à moi. Un peu étrange non ? Je ne suis pas forcément agréable envers lui, mais il s’efforce de garder une bonne ambiance pour que son repas n'altère pas sur sa journée tout entière. Un élan de courage en quelque sorte. Mais si cela lui plaît d'enchaîner efforts sur efforts, c'est son propre problème et non le mien. Je ne dirais rien sur ses actes et ses actions. Je ne suis pas tellement la pour ça à vrai dire. Mes doigts pianotaient quelques instants mon clavier afin de vérifier le nombre de vue et autres statistiques sur mon blog pour savoir où se positionne Chu.. Encore première, comme je m'en doutais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saeru Satsubatsu

avatar

Messages : 212
Date d'inscription : 11/10/2013
Age : 22
Localisation : Quelque part dans un endroit entre ici et labas (jura)
Année d'étude de votre perso( 5ème, etc ) : 4ème (bac+ 666 *-*)
Partenaire(s) : ça ce mange ?

MessageSujet: Re: Acide ou Sucré ? [Pv : Saeru Satsubatsu]   Dim 8 Juin - 16:55

Ça réponse ne tarde pas.

« Manger ? A quoi bon ? M'engraisser pour ne ressembler à plus grand chose. Je préfère encore que tu prennes ma part que d'ingurgiter ce type de nourriture immangeable. »

De tout évidence elle a l'air très attaché à son apparence. Habituellement ce genre de personne ont un style vestimentaire démarquer mais elle, elle porte son uniforme de la façon la plus sobre qui soit, c'est étrange. Elle devrais aussi savoir que de sauté des repas est loin d'être une bonne solution pour garder la ligne. J'entends quelque instant le bruit des touches. Vraisemblablement elle a décidé de ne pas manger. Ou de m'ignorer... Quoique si elle m'ignore elle ne m'aurait pas répondu.

« Tu sais, sauté des repas ce n'est pas très bon pour le corps. Tu risques d'avoir faim pendant les cours et un grognement d'estomac ce n'est très élégant. »

J'espère que ma tentative d'humour ne vas pas la vexer...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Acide ou Sucré ? [Pv : Saeru Satsubatsu]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Acide ou Sucré ? [Pv : Saeru Satsubatsu]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» eau de mer sucré
» De derrière le reflet [Royaume Acide ~ quête solo ]
» Sang acide et réaction en chaîne
» Amour sucré, l'amour qui est poudré (et pas avec du sucre)
» Sucré, Salé! [Pv Marshmallow]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Negima ! Mahora Legends ! :: Le Rôle Play :: Le collège :: Cantine-
Sauter vers: