Negima ! Mahora Legends !

Rejoignez le forum de Negima ! RPG et devenez un(e) puissant(e) magicien(ne) ou un(e) grand(e) guerrier (ère) ! Entre cours, histoires d'amour et duels de magies, entrez dans la légende !
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Rencontre d'une prof classe avec des élèves classes.[libre]

Aller en bas 
AuteurMessage
Mitsuki Kamiya

avatar

Messages : 95
Date d'inscription : 06/02/2011
Age : 23
Localisation : Dans ma salle de classe
Année d'étude de votre perso( 5ème, etc ) : Professeur en lycée

MessageSujet: Rencontre d'une prof classe avec des élèves classes.[libre]   Sam 12 Mar - 15:44

Je venais d'intégrer Mahora en tant que professeur. J'allais donner mon premier cours mais j'étais très bien organisée, je ne savais pas quoi faire sport ou chant. Je marchais en réfléchissant, je ne faisais attention à rien si bien que je percutais plusieurs élèves dans le couloirs, je m'excusais confuse. Pour mon premier jour de cours je ne faisais que des bêtises. J'avisais les toilettes des femmes et me réfugiais dedans. Je me passais de l'eau glacée sur le visage et me regardais dans le miroir. Le choc! j'étais aussi blanche qu'un linge, étant originaire du Sud de la France j'avais le teint naturellement hâlé mais dans l'état dans lequel j'étais, je ne me reconnaissais même pas. J’angoissais à l’idée de donner un simple cours alors que j’avais affronté des individus armés jusqu’aux dents qui me menacés avec un mini-Uzi. Je ressentie une certaine nostalgie en repensant à mon service dans le GIGN, j’avais étais une excellente tireuse et pour ne pas perdre la main je m’étais inscrite dans un stand de tirs où je m’entrainais à flinguer tout les week-end.
Je mis la main dans mon sac pour en sortir mon Browning Hi-Power 9mm. Je me baladais toujours avec mon flingue sur moi, sentir son poids et la froideur du métal dans ma main m’apaisé et m’aidé à réfléchir.
Je me recoiffais, vérifia ma tenue et sortie des toilettes. En me dirigeant vers ma nouvelle salle de classe, des jeunes hommes qui attendaient dans le couloir me sifflèrent, ils ne devaient probablement pas être au courant que j’étais une prof’, les ignorants je continuais mon chemin vers la salle.
En pénétrant dans la classe tout les élèves présents tournèrent leurs regards vers moi. Je les regardais en retour et leur souris gentiment. Je me dirigea vers mon bureau et y déposa mes affaires. Je mis mes fines lunettes sur mesure qui ne me servaient absolument à rien puisque je n’avais aucun problème de vue mais qui faisaient plus sérieuse. Je m’assis sur le bord de mon bureau et déclara avec bonne humeur :

-Ohayou mina, je suis votre nouvelle professeur de sport et de chant. Je m’appelle Mitsuki Kamiya. Pour le début de l’année se sera Kamiya-sensei pour tout le monde on verra par la suite pour m’appeler par mon prénom. Je suis ravie de faire votre connaissance, vous allez vous présenter chacun votre tour pour que je puisse mieux vous intégrer.

J’avais réussi à parler clairement sans que ma langue fourche. Je me sentais étonnamment calme et sereine et étais parfaitement à l’aise en face de mes nouveaux élèves.


Dernière édition par Mitsuki Kamiya le Jeu 6 Sep - 0:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexander Chaos Carstein
Administrateur/trice
avatar

Messages : 138
Date d'inscription : 06/02/2011
Age : 23
Localisation : perdu dans ma folie...
Année d'étude de votre perso( 5ème, etc ) : professeur
Partenaire(s) : aucun

MessageSujet: Re: Rencontre d'une prof classe avec des élèves classes.[libre]   Dim 13 Mar - 2:46

*Et merdeuuuuuhhh !!!!!!*

Le surveillant me jeta un regard narquois, et me tendit ostensiblement le billet. Dans ses yeux vicieux, je pouvais lire tout le sadisme du monde.

- Si si monsieur Carstein, je suis sérieux. Vous devez apporter ce billet d'absence à votre nouvelle collègue, et vérifier que tout va bien. Ce n'est pas bien difficile, et puis, peut être que vous vous arrangerez bien...
- C'est ça, vous espérez me marier ? J'ai passé l'âge de conter fleurette aux jolies filles !

Le pion éclata de rire devant ma mine dépitée, et répliqua :

- Vous n'avez que 20 ans, monsieur !
- Justement... j'ai passé l'âge.


Sans un regard pour le fonctionnaire narquois, je tournai les talons et entamai le trajet vers la classe de la "nouvelle". Pfft, moins sociable que moi, ça n'existait pas, alors pourquoi me chargeait on d'accueillir les nouveaux arrivants ? La barbe à la fin, j'avais autre chose à faire de mes journées ! Jurant, je gravis la cage d'escalier à toute vitesse, avalant les marches quatre par quatre. Autant en finir de suite vu qu'il n'y avait pas moyen d'y couper... J'arrivai finalement devant la salle indiquée, et je marquai une pause. Tel que je le connaissais, le Principal m'avait préparé un coup fumeux, j'en étais certain. A moi de me débrouiller pour en réchapper une fois encore. Saisissant ma canne, j'en heurtai le pommeau contre la porte. Le brouhaha laissa place au silence le plus complet, et j'entrai rapidement dans la salle, mâchoires serrées.
Ma collègue était ... magnifique. Y avait pas d'autres mots. Une chevelure de feu, des yeux troublants à souhaits, des formes plus que ... * Stop Alex, ferme là ! Tu vas faire une connerie. *
Tentant de ne pas la regarder directement et de ne pas baver sur place, je lui tendis lentement le billet. J'avais la désagréable sensation d'oublier quelque chose... ah oui ! ouvrir la bouche et dire quelque chose d'intelligent !

- Bonjour mademoiselle... l'autre abruti m'a chargé de vous donner ça... et de m'assurer que tout allait bien. Si vous avez le moindre problème, contactez moi, apparemment je dois vous servir d'ange gardien...

Je ne sais pas si c'était mon stress, l'éclairage, ou encore mon herbe qui me montait à la tête, mais... j'avais comme qui dirait l'impression que la belle prof se foutait de ma gueule ! Pressé d'en finir au plus vite, je lui filai le trousseau de clef qui lui permettrait d'accéder à toute les salles, puis m'apprêtait à quitter cette salle sépulcrale, quand un ricanement étouffé jaillit de ma droite. L'un des élèves se moquait de moi ! Fusillant l'impertinent du regard, j'ajoutai d'une voix doucereuse :

- Je vous attend sur le terrain d'entraînement dans une heure. Au programme : tactique de combats des SAS britanniques, suivie d'un cour sur le maniement du katana ! Ne manquez pas ce rendez vous, vous le regretteriez...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Niga/Akiro

avatar

Messages : 199
Date d'inscription : 24/02/2011
Age : 21
Localisation : Tout en haut de l'arbre monde
Année d'étude de votre perso( 5ème, etc ) : Niga,4eme Akiro,Professeur art plastique et club de l'art,Luna (pas encore)
Partenaire(s) : petit magicienne libre

MessageSujet: Re: Rencontre d'une prof classe avec des élèves classes.[libre]   Sam 26 Mar - 15:56

[ Akiro]
Pffff, nouveaux prof ,nouveaux prof depuis tout t'a heure je n'entend que sa,sa commence sérieusement a m'énerver ....en plus ce lycée et immense comment trouver la salle 221 la dedans .
Bon voyons le bons coter des chose je demanderait a un autre prof ... enfin si j'en trouve un .
Je partit du bureaux qu'on m'avait attribuer et engagea le couloirs une porte je regarda le numéro...121 pas cette salle ,un élevé passa par la et je lui demanda :

-excuse moi je suis le nouveaux professeure d'art plastique tu pourrait m'indiquer ou est la salle 221 sil-te-plait

Il me regarda avant de m'expliquer :

-Oui messieur alors faut aller a l'étage au dessus ,âpres c'est la troisième porte a droit

Je nota sa dans un coin de ma mémoire avant de le remercier .
Je monta au deuxième étage et pris la troisième porte deux professeur y étais déjà je les regarda appuyer contre le mur , une jolie jeune femme belle chevelure rousse ...assez grande...se qui m'attira c'était ses yeux des yeux aux mélange rouge et de myosotis une belle jeune femme qui devais avoirs dans les vingt ans .
A coter d'elle un homme grand mince ...cheveux brun et des yeux bleu pale assez strict, la jeune femme pris parole:

-je suis votre nouvelle professeur de sport et de
chant. Je m’appelle Mitsuki Kamiya. Pour le début de l’année se sera
Kamiya-sensei pour tout le monde on verra par la suite pour m’appeler
par mon prénom. Je suis ravie de faire votre connaissance, vous allez
vous présenter chacun votre tour pour que je puisse mieux vous intégrer.


Alors comme sa elle aussi étais nouvelle ...intéressant l'homme a coter d'elle allait lui tendit un billet et lui dit :

- Bonjour mademoiselle... l'autre abruti m'a chargé de vous donner ça...
et de m'assurer que tout allait bien. Si vous avez le moindre problème,
contactez moi, apparemment je dois vous servir d'ange gardien...

j'avais envie de lui lançait un "oui un ange gardiens louper " je me retenez de rire au éclat quand l'homme allait partir un élevé gloussa il se retourna et lui lanças:


-
Je vous attend sur le terrain d'entraînement dans une heure. Au
programme : tactique de combats des SAS britanniques, suivie d'un cour
sur le maniement du katana ! Ne manquez pas ce rendez vous, vous le
regretteriez...


Pas très sympa je me releva et m'aventura dans la salle je me dirigea vers les prof vu l'expression de leurs visage on aurait dit qu'il venet de voir un fantôme ...quoi, que je les comprend un nouveaux prof au cheveux et aux yeux violet sa se remarque . je regarda la classe avant de me retourner vers les prof et de leurs lançait:

-Bonjours je suis le nouveaux professeur d'art plastique je tien aussi le club d'art on m'a dit de venir ici pour faire connaissance avec mes collègue .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forgottenworlds.xooit.fr/index.php
Mitsuki Kamiya

avatar

Messages : 95
Date d'inscription : 06/02/2011
Age : 23
Localisation : Dans ma salle de classe
Année d'étude de votre perso( 5ème, etc ) : Professeur en lycée

MessageSujet: Re: Rencontre d'une prof classe avec des élèves classes.[libre]   Jeu 31 Mar - 22:32

[Je laisse la place à mes élèves qui apparemment ne veulent pas me rencontrer ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ageha Harsh
Administratrice Rebelle
Administratrice Rebelle
avatar

Messages : 392
Date d'inscription : 06/03/2011
Age : 22
Localisation : Dieu seul le sait.
Année d'étude de votre perso( 5ème, etc ) : 2nde
Partenaire(s) : s'en fout.

MessageSujet: Re: Rencontre d'une prof classe avec des élèves classes.[libre]   Mar 5 Avr - 18:46

Ageha était entré en cours en traînant des pieds, complètement démoralisée à l'idée de passer encore aller... trois heures avant la pause déjeuner? La barbe! Elle avait posé ses affaires sur son bureau, n'avait même pas ouvert son cartable... Elle avait juste attrapé sous son casier une feuille à dessin et dessinait avec application une fille derrière les barreaux d'une prison appellée "Mahora".

Quand elle releva le nez, ce fut pour voire une femme aux formes ultra-génereuses faire un graaaaannd sourire à un pauvre gars en train de baver. Tient, c'était déjà plus interressant. Elle avait déjà apperçut de temps en temps le mec en question sur le campus, mais ne savait même pas son nom. Quand à la prof... Elle la connaissait déjà un peu... Ageha se cacha derrière son sac. Oh-là-là! Quelle poisse! Il fallait justement qu'elle tombe sur ELLE!

Un autre prof (décidement) ouvrit la porte et offrit une bienheureuse diversion. celui-là avait l'air un peu paumé. On était dans une salle de cours, pas dans le coin fumeur des professeurs! Ageha eu pitié de sa nouvelle prof, aucun élève ne semblait vouloir se présenter, alors elle leva la main pour le faire.

-Bonjour, je m'appelle... (elle hésita un instant: lequel de ses trois prénoms donner? Ageha, le papillon? Suzumu, le grillon? Raku, son surnom?) ...je m'appelle Ageha Harsh. J'ai eu 15 ans en février ; j'aime le dessin, la musique en géneral, les combats d'épée, et je n'aime pas travailler car je suis une grosse flemarde. Plus tard, je voudrais être la scénariste de mes propres mangas.

_________________


Spoiler:
 

http://www.webnietzsche.fr/souffrir.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lgdc-trash.xooit.fr
Sayuri Williams
Charmante schizo borgne ~
avatar

Messages : 128
Date d'inscription : 12/02/2011
Age : 24
Année d'étude de votre perso( 5ème, etc ) : 1ere. Classe 1 - Lycée
Partenaire(s) : Arren Sora, je serai ton bouclier, ton armure, tes poings. Pactio !

MessageSujet: Re: Rencontre d'une prof classe avec des élèves classes.[libre]   Lun 11 Avr - 9:38

[Désolée pour le retard, Sayu à la rescousse !]

Ah, la douceur du premier jour de cours avec son professeur principal.

Je crois que de toute l'année de ma scolarité, c'était le seul jour où je me tenais à peu près à carreaux. J'étais de très mauvais caractère, mais il ne fallait pas exagérer; il m'arrivait parfois d'être respectueuse, du moins un minimum.. Enfin, comme chaque foutue rentrée que j'avais passé à Mahora, je me levais avant toutes les autres filles des dortoirs histoire d'être seule lorsque je me douchais, me préparais, et partait, parce qu'éviter les gloussements matinaux des filles était la seule manière de préserver une humeur à peu près correcte. Aussi, c'est seule que je quittais les dortoirs, rollers aux pieds, et je m'élançais dans l'avenue principale qui menait directement à Mahora. Avec un petit sourire en coin, j'appréciais le vent frais de la nuit qui commençait à peine à s'en aller, et je me délectais de ce silence parfait..
Mon plaisir ne dura pas longtemps, puisque quelques instants plus tard j'étais arrivée devant les portes de l'établissement. Je poussais un long soupir, et me dirrigeais vers les vestiaires où je flanquais négligeamment ma paire de rollers dans un casier que je cadenassais. Ah bon sang, ce que je ne pouvais pas aimer l'uniforme mignon et joyeux qu'on devait arborer.. jupe courte plissée, petite chemise avec chemisier bordeau, et pour couronner le tout une cravate assortie à l'ensemble.. argh.. si j'avais été libre de me fringuer comme je le voulais, j'aurais pas l'air aussi innocente.. je desserais ma cravate et lâchais un bouton de ma chemise, comme si j'avais besoin de respirer tout-à-coup. J'esquissais un sourire en me voyant rapidement dans une glace, là j'avais l'air un peu plus négligée, je me reconnaissais déjà un peu mieux. Sacoche à l'épaule, je claquais la porte des vestiaires et rejoignais rapidement la salle où j'avais mon premier cours.

J'y entrais tranquillement, tout en jettant un regard glacial aux élèves déjà présents dans la salle, qui s'étaient retournés vivement pour voir qui était rentré, la plupart excités de savoir qui se trouverait dans leur classe. Les sourires de ceux qui me connaissaient s'évanouirent rapidement, et ils se contentaient de se retourner pour glisser un murmure à leur voisin. Parfait, dès le début, tout le monde me détesterait rien qu'en se basant sur ma charmante réputation. J'étais une âme solitaire, et je n'étais décidément pas faite pour la vie en troupeau.. heu pardon, en classe.. c'est pourquoi je pris bien soin de m'asseoir tout au fond de la classe, là où je serai peinarde. Peu de temps après, une belle jeune femme entra dans la salle, sourire aux lèvres. Tiens tiens, charmante la nouvelle prof. Y en a dans la classe qui allaient passer leurs cours à baver..

-Ohayou mina, je suis votre nouvelle professeur de sport et de chant. Je m’appelle Mitsuki Kamiya. Pour le début de l’année se sera Kamiya-sensei pour tout le monde on verra par la suite pour m’appeler par mon prénom. Je suis ravie de faire votre connaissance, vous allez vous présenter chacun votre tour pour que je puisse mieux vous intégrer.


La première victime du charme de la jeune femme ne se fit pas prier. Quelqu'un fit irruption dans la salle avant que quelconque élève n'ait pu se présenter. Il avait l'air jeune, et pourtant était professeur. Il ne suffit que quelques bafouilles pronnoncées pour remarquer que notre chère Kamiya-sensei lui faisait de l'effet. Je levais mon unique oeil vers le plafond. Pathétique. Mais amusant tout de même. Un abruti d'un des derniers rangs ne put s'empêcher de ricanner alors que l'intéressé s'apprêtait à sortir. La riposte fut rapide.

- Je vous attend sur le terrain d'entraînement dans une heure. Au programme : tactique de combats des SAS britanniques, suivie d'un cour sur le maniement du katana ! Ne manquez pas ce rendez vous, vous le regretteriez...

Voilà un cours où je ne manquerai sans doute pas rendez-vous.. Un troisième professeur était en train de se présenter à ceux qui étaient déjà présents. Je lâchais un soupir et basculait sur les deux pieds arrière de ma chaise, bras croisés, et regardais au plafond d'un air distrait. La situation dans la classe commençait à devenir ennuyante.. si certains élèves semblaient décontenancés du fait qu'autant de professeurs aient décidé de s'incruster dans la première heure de cours de notre pauvre professeur principal qui n'avait aucune réponse de ses élèves. Si je ne me foutais pas complètement de ce qui pouvait se passer dans la classe, elle aurait pu me faire pitié.. Une main se leva.

- Bonjour, je m'appelle...je m'appelle Ageha Harsh. J'ai eu 15 ans en février ; j'aime le dessin, la musique en géneral, les combats d'épée, et je n'aime pas travailler car je suis une grosse flemarde. Plus tard, je voudrais être la scénariste de mes propres mangas.

Ah, quelqu'un de charitable qui avait décidé de sortir Kamiya-sensei de son pétrin. Je ne pus m'empêcher d'afficher un sourire en coin lorsqu'elle annonca sa flemmardise avec une franchise désarmante, ce qui eut le mérite de tirer quelques rires dans la salle. Deux points communs avec moi. De un je n'étais en rien travailleuse, de deux je disais un peu trop franchement ce que je pensais.
Sauf que pour que je l'ouvre dans la classe, il fallait me secouer, parce que je n'allais pas prendre l'initiative de me présenter.

_________________
Kiss me Sweet
I'm sleeping in Sorrow
All alone, in Ice and Snow
In my Dreams, i'm Calling your Name
You are my Love..
PACTIO CARD (spoiler) ♥️
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mitsuki Kamiya

avatar

Messages : 95
Date d'inscription : 06/02/2011
Age : 23
Localisation : Dans ma salle de classe
Année d'étude de votre perso( 5ème, etc ) : Professeur en lycée

MessageSujet: Re: Rencontre d'une prof classe avec des élèves classes.[libre]   Lun 11 Avr - 22:26

Je regardais patiemment mes charmants élèves en affichant un sourire affable. J’essayais de cacher ma nervosité grandissante, normal ça faisait quand même cinq minutes que je m’étais présentée et un silence magistral avait suivi mes paroles, je commençais à désespérer lorsqu’un homme rentra en coup de vent dans la classe.

- Bonjour mademoiselle... l'autre abruti m'a chargé de vous donner ça... et de m'assurer que tout allait bien. Si vous avez le moindre problème, contactez moi, apparemment je dois vous servir d'ange gardien...

Il était mignon, grand avec de long cheveux noir et avait un tatouage sur la joue . Je le fixais intensément avec un petit sourire amusé. Oh mais s’est qu’il rougissait le nouveau venu… Très bien j’allais bien m’amuser à le torturer (oh la sadique). Le pauvre il devait croire que je me payais sa tête pour le rassurer je lui répondis :

-Enchantée, je suis Mitsuki. Merci pour votre aide mais c’est étrange qu’un homme plus jeune que moi me serve d’ange gardien. Merci quand même.

Il continua de me regarder puis semblant sortir d’un profond songe il se dirigea vers la sortie d’un pas très saccadé et extrêmement rapide. Un de mes élèves ricana devant la maladresse du brun qui aboya :

- Je vous attend sur le terrain d'entraînement dans une heure. Au programme : tactique de combats des SAS britanniques, suivie d'un cour sur le maniement du katana ! Ne manquez pas ce rendez vous, vous le regretteriez...

Hum sympathique… J’allais vraiment m’amuser avec ce prof. J’étais prête à renouveler ma demande lorsqu’un autre homme (très mignon d’ailleurs), qui semblait être présent depuis le début, pénétra dans la pièce. Il était très mignon avec ses cheveux d’un pourpre envoutant qui lui tombaient devant des yeux de la même couleur que ses cheveux. Il s’avanca au niveau de mon bureau ,sur lequel j’étais toujours perché, et déclara :

-Bonjour je suis le nouveau professeur d'art plastique je tiens aussi le club d'art on m'a dit de venir ici pour faire connaissance avec mes collègues.

Super ! c’est quoi ce délire avec tout les profs qui débarque dans MA classe pendant MON premier cours. Je commençais à bouillonner intérieurement, mais ne laissait rien transparaitre sur mon visage pourtant j’avais une envie de les foutres dehors a coup de Browning.

-Très bien je suis enchanté moi c’est Mitsuki et c’est la fête. Maintenant chers collègues si vous voulez bien vous mettre dans un coin pour que je puisse faire mon cours tranquille parce que au cas où vous ne l’auriez pas remarqué il y a une jolie jeune fille qui lève la main depuis cinq minutes et elle doit avoir des crampes alors décampé ou fermé la ! Merci.

Ouf ça fait du bien de crier un peu. Mes élèves étaient morts de rire et je ne pus m’empêcher d’esquisser un sourire. J’interrogeais la jeune fille qui de leva.

-Bonjour, je m'appelle... je m'appelle Ageha Harsh. J'ai eu 15 ans en février ; j'aime le dessin, la musique en général, les combats d'épée, et je n'aime pas travailler car je suis une grosse flemmarde. Plus tard, je voudrais être la scénariste de mes propres mangas .

Très bien une flemmarde , ça tombait bien parce que j’en étais une aussi dans certains cas

-Bien enchantée Ageha , merci de t’être porté volontaire pour être la première à te présenter . Le fait que tu sois flemmarde ne me dérange pas le moins du monde. A qui d’autres ?

…Blanc…Silence total… Plus personne ne parle… Tout le monde se regarde …
Je repérais une jeune fille au fond de la classe, avec un bandeau sur l’œil gauche. Elle semblait s’ennuyer ferme mais en même temps un peu amusée par le ballet des professeurs. Tout les élèves la regardais bizarrement comme s’ils étaient effrayés de se retrouver dans la même classe qu’elle.

-Tiens jeune fille au fond, appelais-je, pourrais-tu montrer l’exemple à tes collègues qui semblent terrifiés d’être à proximité de toi ?


Dernière édition par Mitsuki Kamiya le Jeu 6 Sep - 0:22, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sayuri Williams
Charmante schizo borgne ~
avatar

Messages : 128
Date d'inscription : 12/02/2011
Age : 24
Année d'étude de votre perso( 5ème, etc ) : 1ere. Classe 1 - Lycée
Partenaire(s) : Arren Sora, je serai ton bouclier, ton armure, tes poings. Pactio !

MessageSujet: Re: Rencontre d'une prof classe avec des élèves classes.[libre]   Mer 13 Avr - 14:49

- Bien enchantée Ageha , merci de t’être portée volontaire pour être la première à te présenter . Le fait que tu sois flemmarde ne me dérange pas le moins du monde. A qui d’autre ?

Elle se démxrdait bien quand même pour une nouvelle dans le coin. Réagir aussi positivement à une franchise assez comique était aussi surprenant qu'agréable a assister. Ca va. C'était pas une de ces incorrigibles coincées du derrière qui aimaient tout ce qui était carré. Vu les courbes généreuses qui la dessinaient, ça ne devenait pas étonnant non plus. La fin de sa réponse laissa pour tant un joli blanc dans la salle. Silence total. S'il y avait une mouche dans la pièce, on l'aurait entendue voler.. Prévisible. Alors elle croyait vraiment qu'on allait se désigner nous même dans cette classe pour se présenter devant tout le monde hein.. ce n'était pas gagné, vu le silence qui reignait dans la salle. Me basculant toujours sur les pieds arrières de ma chaise je laissais à nouveau mon esprit et mon attention divaguer ailleurs. Il n'y avait plus rien d'intéressant à suivre, ma foi. On allait attendre un moment, si elle ne se décidait pas à..

-Tiens jeune fille au fond, pourrais-tu montrer l’exemple à tes collègues qui semblent terrifiés d’être à proximité de toi ?

Eh minceee. Repérée vite fait bien fait.. peut-être que la prochaine fois je devrais faire un peu plus mine de m'intéresser à ce qui se passait au devant. Que voulez-vous, ce n'était pas mon genre. La tournure de son interpellation me tira cependant un sourire narquois. Elle avait dû remarquer le dédain que la plupart de ce qui me connaissaient avaient dans le regard lorsque celui-ci était posé sur moi. Parfait.. elle disait tout haut ce que certains disaient tout bas.. ou n'osaient pas dire, tout simplement. Nonchalamment, je me levais.

- Je m'appelle Sayuri Williams, j'aurai dix-huit ans en août. Certains me connaissent déjà, en effet.. pour le temps que j'ai passé à Mahora..

Je jettais un regard plein de provocation et d'arrogance accompagné d'un sourire presque vorace aux élèves concernés.

- Je ne m'intéresse qu'aux matières sportives. Tout ce qui est intellectuel m'ennuie, tout ce qui est physique m'intéresse. Notamment le combat. Toute arme ou technique confondue. Et sinon..

Je reprenais place sur ma chaise, et esquissais un sourire en coin, mon unique oeil d'un bleu glacial iréel fixant mon professeur.

- .. Je n'ai aucun projet futur particulier. Pour le moment.

Voilà, je m'étais présentée, j'avais fait ma B.A., et avait été franche en tout point. Ils devaient se contenter de ça; ils n'avaient sans doute pas besoin de savoir tous les détails croustillants de ma vie de borgne instable psychologiquement. Ah, ce dernier trait de caractère non plus, valait mieux pas qu'ils soient au courant. Maintenant, je pouvais rester assise tranquillement sur ma chaise à écouter les autres raconter leur vie à leur tour.

_________________
Kiss me Sweet
I'm sleeping in Sorrow
All alone, in Ice and Snow
In my Dreams, i'm Calling your Name
You are my Love..
PACTIO CARD (spoiler) ♥️
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexander Chaos Carstein
Administrateur/trice
avatar

Messages : 138
Date d'inscription : 06/02/2011
Age : 23
Localisation : perdu dans ma folie...
Année d'étude de votre perso( 5ème, etc ) : professeur
Partenaire(s) : aucun

MessageSujet: Re: Rencontre d'une prof classe avec des élèves classes.[libre]   Mer 13 Avr - 18:24

-Enchantée, je suis Mitsuki. Merci pour votre aide mais c’est étrange qu’un homme plus jeune que moi me serve d’ange gardien. Merci quand même.

Quoi ? Nom de Dieu, la sa**** ! Serrant les poings et les dents, je ne proférai aucun son, me contentant de foudroyer ma collègue du regard, avant de quitter la classe d'un pas plus que rapide. En sortant, je croisai un adulte aux cheveu violets, sans doute le nouveau professeur d'art. Je me bornai à la saluer d'un signe de tête, avant de m'asseoir dans la cage d'escalier. Bon sang, en trois mots elle m'avait foutu en rogne ! Passablement furax, je sortis une cigarette de ma poche et l'allumai rapidement, espérant me calmer à l'herbe. Première bouffée, aaah, ça fait du bien, deuxième bouffée, je me sens plus calme, troisième bouffée, j'ai l'impression que ma vue se trouble. Ooh, stop Alex, stop... ce n'est pas ton mélange habituel ça... Effectivement, je m'aperçois trop tard que je me suis planté de sachet. A la place du tabac, c'est un morceau de coton que je suis en train de fumer. Merde... Dégouté, je jetai la clope par une fenêtre, tentant de garder mon repas dans l'estomac.
Alors que je me sens verdir, je revois le sourire ironique de ma nouvelle collègue. Un joli sourire, plein de fossette, avec deux lèvres pulpeuses qui ne demandent qu'à...

- Salut Chaos, tout va bien ?
- Ah ! Euh... oui... oui... tout va bien, ouaip, tout est... parfait !
- Hum, tu pensais à quoi, avec ce sourire béat sur la bouche ?
- Oh, euh, à mon augmentation !

Le surveillant me fixa, amusé, avant de quitter le couloir en secouant la tête. Raah, je débloque... j'ai toujours pensé que j'étais pas net, mes suppositions se voient confirmées. Soupirant, je reviens dans la salle de classe, où enseigne la belle prof Mitsuki. Un sourire narquois sur les lèvres, je lui demande tranquillement :

- Excusez moi de vous déranger, mais êtes vous libre ce soir ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miu Ishikawa
Administratrice armée
Administratrice armée
avatar

Messages : 128
Date d'inscription : 17/01/2011
Age : 22
Localisation : avec mon katana o/
Année d'étude de votre perso( 5ème, etc ) : 2nde
Partenaire(s) : Nope =p

MessageSujet: Re: Rencontre d'une prof classe avec des élèves classes.[libre]   Mer 13 Avr - 19:02

[Désolé de répondre si tard, et je n'ai pas eu d'inspi donc mon texte est pas génial.]

Quel bonheur, ce premier cours avec le prof principal ! On ne pouvait pas rêver mieux. C'était comme ça que je m'étais levée -du pied gauche- comme d'habitude. Le jour de la rentrée était souvent le seul où la classe, qui ne se connait pas encore, ne bavarde pas tout au long du cours. Après avoir pris mon petit déjeuner léger qui se composait d'un chocolat chaud avec des tartines de confiture, des œufs au plat avec une tranche de bacon et d'une grand verre de jus de fruits; j'étais remontée à l'étage pour me préparer. Brossage de dents et un brin de toilette rapide et j'avais une mine potable pour la journée, manquait plus que la coiffure qui demeurait la plus difficile. J'entrepris tout de même de me les brosser un peu, sinon ma mère adoptive me ferais la leçon toute la matinée et continuerais ce soir. Je tirais nerveusement sur les nœuds qui s'étaient formés aux pointes et finissais par nouer un ruban autour en queue de cheval. Je reculais un peu dans la salle de bain et regardais la dégaine que j'avais : si je n'avais pas mon pyjama gris, c'était pas trop mal. Je partais dans ma chambre en quête du nouvel uniforme que j'avais reçu pendant les grandes vacances. Ma chambre ressemblait à Tchernobyl, on ne trouvait rien dedans, mon sabre sur le bureau, la cravate rouge sur une chaise, la chemise sur son cintre -bizarrement-, le veste et la jupe jetées sur la bibliothèque et pour les chaussettes, c'étaient les seules qui étaient rangées à leur place. Ma mère adoptive m'avait souvent dit de ranger ma chambre, et je l'avais fait sur le coup mais maintenant, à quoi ça sert ? Personne n'y entre à part moi dans cette pièce. Après m'être habillée, je descendis les marches en trombe avec mon sac en main, je mis mes chaussures qui se trouvaient à l'entrée de la villa et sortait en criant que je m'en allais. La rue matinale était silencieuse, rien ne venait troubler le calme qui régnait. Quelques insectes butinaient les fleurs qui s'ouvraient à peine mais à part ça il n'y avait pas âme qui vive. Ce n'était pas encore l'été mais bientôt et pourtant, il faisait toujours aussi froid le matin, de plus le vent s'était levé cette nuit et il persistait ce matin. En remontant la grande avenue, j'aperçus quelques voitures qui passaient sur la route, des élèves qui se rendaient aussi dans mon nouvel établissement. En arrivant devant le portail, je fus plus que déçu, allée de cerisiers banales pour les écoles japonaises, bâtiments en briques rouges tout aussi banal, rien de vraiment extraordinaire. Bon certes, je n'allais pas demander l'école 3 étoiles où il faut payer une fortune pour entrer dans l'école, au moins à Mahora, je pourrais être qui je suis vraiment. Je passais le portail et continua à marcher jusqu'au bâtiment. J'ouvris mon sac pour regarder le numéro de mon casier, puis chercher le dit numéro, je ne mis pas beaucoup de temps à le trouver, je déposais mon katana, ensuite, je partis vers la salle.
J'arrivais devant la salle et rentrais dedans, il n'y avait que quelques élèves, je n'étais donc pas en retard. Je m'assis dans l'avant dernier rang, pas trop devant, pas au dernier rang pour ne pas se faire coller le papier «élève à problèmes». J'attendais, les coudes sur la table, que le prof veuille bien entrer pour se présenter. La porte s'ouvrit mais ce n'était pas le prof, à sa place, une fille, plus grande que moi à première vue, rentrait lorsque les élèves déjà présents la dévisagèrent. Elle avait un bandeau sur l'oeil gauche et l'autre était d'un magnifique bleu, pas vraiment de quoi faire un plat. Elle alla s'assoir au fond de la classe pile en diagonale à ma place. Je replaçais mon regard face à moi, je fixais inlassablement le tableau vide de toute écriture. La porte se rouvrit et cette fois-ci le prof entra, enfin LA prof plutôt. Le genre de femme fatale à faire baver les mecs et qui est capable de te mettre une tape amicale de fou !

-Ohayo mina, je suis votre nouvelle professeur de sport et de chant. Je m’appelle Mitsuki Kamiya. Pour le début de l’année se sera Kamiya-sensei pour tout le monde on verra par la suite pour m’appeler par mon prénom. Je suis ravie de faire votre connaissance, vous allez vous présenter chacun votre tour pour que je puisse mieux vous intégrer.

Je soupirais, toujours la même rengaine... Avant que quelqu'un n'ai le temps de se lever pour commencer un petit speech, la porte s'ouvrit une troisième fois et je portais particulièrement l'attention sur cette personne. Un type, banal et déjà sous le charme de notre chère prof. Il baragouina quelques mots à la prof et s'apprêter à repartir lorsqu'un garçon de la classe ricana, un peu dans le genre de l'abruti fini de la classe. Mais le type pris sa revanche immédiatement :


-Je vous attend sur le terrain d'entraînement dans une heure. Au programme : tactique de combats des SAS britanniques, suivie d'un cour sur le maniement du katana ! Ne manquez pas ce rendez vous, vous le regretteriez...


Chouette, un peu de sport tranquillou ! Je regardais par la fenêtre, j'avais une des meilleures places, on voyait tous ce qui se passait dehors, des papillons aux fenêtres du gymnase. J'attendais avec impatience son cours, je pris mon sac sur mes genoux pour tâter le contact de mes poignards, si j'avais su j'aurais pris mon katana. Dommage, je l'avais laissé dans les casiers. Au pire, je demanderais à aller le chercher, je ne pouvais pas faire un combat au katana sans le mien, c'était impossible. Un prof qui se disait celui d'art plastique se présenta, grand bien lui en face mais j'étais plutôt une bille en dessin, je préférais les activités sportives, tous ce qui était littéraire n'était pas vraiment mon truc, je n'aimais pas mais j'arrivais tout de même à décrocher des notes potables pour mes parents adoptifs. Franchement, tant que je n'était pas enfermée dans une salle assise à écouter les profs faire un cours, le reste m'aller complétement. J 'appuyais ma tête sur ma main, nonchalante pour reporter mon regard sur le devant de la salle où une main se leva. Espérons que ça calme les garçons plein d'hormones de la classe. Seulement, elle ne pris pas la parole tout de suite, la prof s'interposa :

-Très bien je suis enchanté moi c’est Mitsuki et c’est la fête. Maintenant chers collègues si vous voulez bien vous mettre dans un coin pour que je puisse faire mon cours tranquille parce que au cas où vous ne l’auriez pas remarqué il y a une jolie jeune fille qui lève la main depuis cinq minutes et elle doit avoir des crampes alors décampé ou fermé la ! Merci.

Je souris, la prof n'était peut-être pas une flèche mais elle n'était pas patiente non plus. Enfin je la comprend, son premier cours était en train de foirer un peu. Elle interrogea la fille qui levait le doigt depuis quelques minutes déjà :

-Bonjour, je m'appelle... je m'appelle Ageha Harsh. J'ai eu 15 ans en février ; j'aime le dessin, la musique en général, les combats d'épée, et je n'aime pas travailler car je suis une grosse flemmarde. Plus tard, je voudrais être la scénariste de mes propres mangas .

Flemmardes au complet, aujourd'hui, j'étais tout à fait d'accord avec elle, rester pénarde sur un canapé à manger me suffisait largement, à condition bien sûr de partir avec le gang la nuit venue. J'étais un oiseau de nuit, pour moi, le jour était synonyme de dormir.


- Bien enchantée Ageha , merci de t’être porté volontaire pour être la première à te présenter . Le fait que tu sois flemmarde ne me dérange pas le moins du monde. A qui d’autres ?

Ah ! La prof serait-elle une flemmarde dans l'âme ? Suspense... Quant à sa question, je n'étais pas prête d'y répondre, déblatérer ma vie, n'était pas mon passe temps favori. La classe n'avait pas non plus l'air de vouloir sortir un mot, on ressemblait à une masse amorphe et gluante, non oubliez le gluante.


-Tiens jeune fille au fond, pourrais-tu montrer l’exemple à tes collègues qui semblent terrifiés d’être à proximité de toi ?


Je souriais à la fille au bandeau, terrifié ? Moi, elle m'avait l'air sympa, un peu distante, mais tout le monde à ses moments de solitude. Je préférais largement les filles dans son genre que celle qui piaillaient.

-Je m'appelle Sayuri Williams, j'aurai dix-huit ans en août. Certains me connaissent déjà, en effet.. pour le temps que j'ai passé à Mahora..Je ne m'intéresse qu'aux matières sportives. Tout ce qui est intellectuel m'ennuie, tout ce qui est physique m'intéresse. Notamment le combat. Toute arme ou technique confondue. Et sinon... Je n'ai aucun projet futur particulier. Pour le moment.

Elle se rassis. Plutôt sobre comme présentation, pas besoin de faire un résumé de ses 17 années, mais juste le strict minimum. Elle avait gérée surtout pour le regard en coin qu'elle avait lancé aux élèves qui la regardaient, là ça leur avait fermé la bouche pour quelques temps. Je souris et me levais, sans prendre la peine de levais le doigt. Quelques élèves commencèrent à parler et bientôt on ne s'entendait plus. Je fis crisser ma chaise et donnait un coup dans la vitre à côté de moi, tous les regards se posèrent sur moi, je pouvais commencer :

-Je suis Ishikawa Miu, j'ai 16 ans. Je viens de l'Académie Impériale où j'étais «Argent». Je préfère les activités physiques pour des raisons qui ne concernent que moi. Pour le futur, je compte intégrer l'armée de terre. Et, je crois n'avoir rien d'autre à dire sur moi.

Sur ce, je me rassis sous les regards un peu ébahis des garçons et des filles de la classe. Pff, au moins, j'étais tranquille, jusqu'à ce que tout le monde se présente, je pouvais regarder dehors en attendant que la sonnerie retentisse et que j'aille aiguiser mon katana. Je sentais déjà, ma lame entamer la chair et faire jaillir quelques gerbes de sang qui tomberait sur le sol glissant du gymnase. Quoique je préférais combattre à la lumière de réverbères pour donner un air de film d'horreur, si on me proposer de m'entrainer à la lumière du jour, je pourrais toujours faire des massacres la nuit. Le prof que j'appréciais déjà pour ses cours, rentra de nouveau dans la salle et demanda quelques chose à la prof dont je ne saisis que des bribes :

-Excusez... déranger... libre... soir ?

Je faillis éclater de rire, mais je me contentais de pouffer derrière mon sac qui était revenu sur mes genoux. Plus rapide que l'éclair, plus séducteur qu'un acteur, il n'y avait pas mieux !

_________________



/! Présente seulement les week-end ♪
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ageha Harsh
Administratrice Rebelle
Administratrice Rebelle
avatar

Messages : 392
Date d'inscription : 06/03/2011
Age : 22
Localisation : Dieu seul le sait.
Année d'étude de votre perso( 5ème, etc ) : 2nde
Partenaire(s) : s'en fout.

MessageSujet: Re: Rencontre d'une prof classe avec des élèves classes.[libre]   Jeu 21 Avr - 22:15

Décidement, ce cours n'était pas des plus normal. Quelle animation! Ageha commençait à s'amuser franchement. Deux camarades se présentèrent encore après elle, toutes TRES particulières. Néanmoins, le summum de l'hillarité fut atteint lorsque le jeune prof passé en coup de vent quelques minutes auparavant revint à vitesse mach 5, un air égaré sur le visage, avec l'expression très caractéristiques de celui qui vient de se rouler un joint. Etant au premier rang, Ageha entendit tout:

- Excusez moi de vous déranger, mais êtes vous libre ce soir ?

S'en était trop pour la jeune fille blonde qui explosa littéralement de rire, accompagnée d'une partie de la classe. Elle riait, et de grosses larmes de rire commençaient à couler de ses yeux. Hoquetante, elle reprit sa respiration, et dit d'une voix claire:

-Désolé, monsieur, mais vous ne pensez pas que vous devriez faire ce genre de déclaration en salle des profs? Déjà qu'on a du mal à se concentrer!

Elle remarqua soudain l'odeur éxalée par le jeune homme.

-Et au passage pourriez-vous me dire ou vous vous êtes procuré ce que vous venez de fumer... Je suis un peu en panne, vous voyez?

_________________


Spoiler:
 

http://www.webnietzsche.fr/souffrir.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lgdc-trash.xooit.fr
Mitsuki Kamiya

avatar

Messages : 95
Date d'inscription : 06/02/2011
Age : 23
Localisation : Dans ma salle de classe
Année d'étude de votre perso( 5ème, etc ) : Professeur en lycée

MessageSujet: Re: Rencontre d'une prof classe avec des élèves classes.[libre]   Mer 23 Nov - 0:18

Un brouhaha énorme s'éleva dans la classe, plus personne ne faisait attention aux profs présent ça pouvait même devenir vexant... Quand une jeune fille à l'allure un peu rebelle se leva racla sa chaise sur le sol et tapa dans la vitre à coté... Calme... Silence... Peur... Très bonne idée vraiment, à refaire ^^. La jeune fille put se présenter dans l'atmosphère calme mais tendu qu'elle avait créée:

-Je suis Ishikawa Miu, j'ai 16 ans. Je viens de l'Académie Impériale où j'étais «Argent». Je préfère les activités physiques pour des raisons qui ne concernent que moi. Pour le futur, je compte intégrer l'armée de terre. Et, je crois n'avoir rien d'autre à dire sur moi.

Ah... intéressant... une élève qui voulait intégrer l'armée c'était plutôt pas mal, avec l'entrainement que j'avais subi pour faire partie de l'élite du G.I.G.N j'avais de bons conseils à lui donner.
Miu se rassit et regarda par la fenêtre, elle s'ennuyait carrément et franchement moi aussi et puis avec l'intervention des deux guguss... BREF! J'avais qu'une seule hâte, c'était partir sur le terrain de sport pour me défouler et défouler mes élèves. J'allais leur dire qu'on continuait le cours à l'extérieur quand le premier prof à qui j'avais tapé dans l’œil re-rentra pour me faire une proposition très étonnante:

- Excusez moi de vous déranger, mais êtes vous libre ce soir ?

Alors là on pouvait dire que j'étais sur le c**! Il me proposait un rendez-vous en plein milieu de mon cours, dans une classe pleine de jeunes... Il n'avait pas dû apprécier le fait de se faire remettre en place par une nana... J'allais répondre quand Ageha pris la parole:

-Désolé, monsieur, mais vous ne pensez pas que vous devriez faire ce genre de déclaration en salle des profs? Déjà qu'on a du mal à se concentrer! -Et au passage pourriez-vous me dire ou vous vous êtes procuré ce que vous venez de fumer... Je suis un peu en panne, vous voyez?

C'était carrément désespérant... Voilà que tout le monde se remettait à parler et en plus Ageha venait clairement de déclarer qu'elle se roulait des pétards...
Je contournais mon bureau pour fouiller dans mon sac à la recherche de mes écouteurs. Je les mis dans mes oreilles et allumai la musique à fond. Un bon métal dans les oreilles, mes ongles et un tableau... parfait... Voyant que c'était toujours le bordel, je me dirigeais vers Miu et me penchant pour lui chuchoter à l'oreille:

-Tu veux t'amuser un peu? Fais en sorte de te boucher les oreilles si tu es sensible.

Je lui demandais de me suivre et fis un signe à Sayuri pour qu'elle se bouche les oreilles aussi.
Arrivait devant le tableau, j'indiquais à Miu de se placer à coté de moi. UN...DEUX...TROIS...Je fis crisser mes redoutables ongles sur toute la longueur du tableau, avec un sourire au lèvre. Quand le calme fut revenu les élèves grimaçaient. J'enlevais mes écouteurs, Miu retourna à sa place et Sayuri se déboucha les oreilles.

-Voilà, lançai-je avec un sourire sadique. J'espère que ça vous a plût ? Bien maintenant pour répondre à votre requête cher professeur, je suis libre tous les soirs. Par contre Ageha le fait que tu fûmes des substances illicites ne regardent personne alors abstiens toi de faire ce genre de remarque, compris? Maintenant cher collègue si un jour je vous prend en train de trafiquer quoi que se soit avec n'importe quel élève, je vous fais le serment que je me démerde pour vous foutre en toll, compris?!

Pour une prof parler comme ça c'était pas vraiment professionnel mais à un moment falait savoir se faire respecter. J'avais peut être l'air gourdasse mais j'étais loin même très loin d'en être une. Tous mes élèves ainsi que les professeurs allait l'apprendre à leur dépends, non mais!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexander Chaos Carstein
Administrateur/trice
avatar

Messages : 138
Date d'inscription : 06/02/2011
Age : 23
Localisation : perdu dans ma folie...
Année d'étude de votre perso( 5ème, etc ) : professeur
Partenaire(s) : aucun

MessageSujet: Re: Rencontre d'une prof classe avec des élèves classes.[libre]   Jeu 24 Nov - 22:07

-Désolé, monsieur, mais vous ne pensez pas que vous devriez faire ce genre de déclaration en salle des profs? Déjà qu'on a du mal à se concentrer! Et au passage pourriez-vous me dire ou vous vous êtes procuré ce que vous venez de fumer... Je suis un peu en panne, vous voyez?

L'une des élèves s'était levé, et le fixait avec une expression qu'il jugea provocante. M'enfin, là il était pas vraiment au top niveau forme... Fermant un instant les yeux, il posa doucement une main sur le chambranle de la porte, plus pour éviter de se casser la gueule que pour le style que ça lui procurait.
Puis il avisa un bref instant Mitsuki, qui chuchotait quelque chose à Sayuri et Miu. Les trois pestes arboraient un sourire... sadique, malsain, tordu, franchement déplaisant. La main de la prof se dirigea vers un poste radio, alors que sa deuxième main s'approchait du tableau, lentement. Un tableau ? Une radio ? Une explosion musicale percuta Alex comme un mur d'acier, alors qu'un grincement déchirant, horrible, inhumain, lui décollait les tympans. Le bruit abominable se répercuta dans le crâne de Carstein, le faisant grimacer de douleur. * Pu**** de m***, je vais l'étrangler ! * Mais impossible de décoller les mains de ses oreilles, aussi resta il sur le pas de la porte, gémissant alors que sa vision commençait à tanguer. Faut croire que coton fumé et métal à donf n'allait pas bien ensemble...
Le Bruit se tut après deux minutes de destruction sonore, et Alexandre put enfin lâcher d'une voix mi railleuse mi furieuse :

- Mmh... finalement non. Oubliez ce que j'ai dit mademoiselle, j'ai toujours détesté les flics à cause de leur arrogance légendaire et de leur saloperie de sirène. L'arrogance, j'aurai pu supporter... l'espace de trois jours, mais la sirène, c'est non.

Jetant un coup d'oeil à la classe, il vérifia qu'aucun élève n'avait succombé. Manque de chance, ils étaient tous debout...

- Autre chose, je travaille juste à côté, alors évitez de reproduire ce concerto maléfique, sinon va y avoir un bémol... sans mauvais jeu de mot. Je préciserai de plus que vous êtes en présence de créatures censées être innocentes et dénuées de vices * Il jeta un regard appuyé à Ageha * et que par conséquent, une tenue plus professionnelle est de rigueur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ageha Harsh
Administratrice Rebelle
Administratrice Rebelle
avatar

Messages : 392
Date d'inscription : 06/03/2011
Age : 22
Localisation : Dieu seul le sait.
Année d'étude de votre perso( 5ème, etc ) : 2nde
Partenaire(s) : s'en fout.

MessageSujet: Re: Rencontre d'une prof classe avec des élèves classes.[libre]   Ven 25 Nov - 23:24

Ageha avait de manière générale les oreilles plutôt sensibles, surtout en matière de musique. Cet horrible crissement d'ongle n'en était pas à proprement parler, mais quand on a l'oreille absolu, chaque son devient une note. Ageha hésitait entre le contre-si et le contre-contre-do. Quoi qu'il en soit, l'effet général n'était vraiment pas cool. Monsieur Machin non plus n'avait pas l'air d'apprécier, ni d'ailleurs aucun des élèves de la classe. La jeune fille compta jusqu'à dix avant de décoller lentement les mains de ses oreilles, un peu tremblante et les larmes aux yeux. Les sons, elle ne plaisantait pas avec.

-Voilà, lança-t-elle avec un sourire sadique. J'espère que ça vous a plût ? Bien maintenant pour répondre à votre requête cher professeur, je suis libre tous les soirs. Par contre Ageha le fait que tu fûmes des substances illicites ne regardent personne alors abstiens toi de faire ce genre de remarque, compris? Maintenant cher collègue si un jour je vous prend en train de trafiquer quoi que se soit avec n'importe quel élève, je vous fais le serment que je me démerde pour vous foutre en toll, compris?!

*Oui chef, bien chef!* pensa Ageha, encore un peu sous le choc. De toute manière, ce n'était pas auprès un pas-doué pareil qu'elle risquait de se fournir, se fit-elle la remarque en voyant le prof écarquillant les yeux en essayant de retrouve une vision normale.

- Mmh... finalement non. Oubliez ce que j'ai dit mademoiselle, j'ai toujours détesté les flics à cause de leur arrogance légendaire et de leur saloperie de sirène. L'arrogance, j'aurai pu supporter... l'espace de trois jours, mais la sirène, c'est non.

Ah, il avait encore la force de plaisanter? Ageha, elle, était totalement stone. Bon, c'était carrément pas drôle. Mais courageux tout de même.

-Autre chose, je travaille juste à côté, alors évitez de reproduire ce concerto maléfique, sinon va y avoir un bémol... sans mauvais jeu de mot. Je préciserai de plus que vous êtes en présence de créatures censées être innocentes et dénuées de vices * Il jeta un regard appuyé à Ageha * et que par conséquent, une tenue plus professionnelle est de rigueur.

*Mais c'est de TA faute si on a eu ce truc! Et puis d'abord, un concerto c'est un dialogue entre un orchestre et des instruments. Rien à voire! Et tu sais où je les met, mes vices?* C'était à peu près ce qu'Ageha aurait voulu lui balancer, mais elle réussis heureusement pour elle à se contenir. De toute manière, elle n'était pas en état pour une joute verbale. Le crissement l'avait complètement mis K.O., et comble de malheur avait réveillé en elle les symptômes du manque. Ses mains començaient déjà à trembler. Pourrait-elle attendre la fin du cours? Ensuite elle secherait le prochain cours, et grimperais sur le toit.

Pour oublier ses démons, elle se concentra sur la réponse de Mme Kamiya.

_________________


Spoiler:
 

http://www.webnietzsche.fr/souffrir.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lgdc-trash.xooit.fr
Miu Ishikawa
Administratrice armée
Administratrice armée
avatar

Messages : 128
Date d'inscription : 17/01/2011
Age : 22
Localisation : avec mon katana o/
Année d'étude de votre perso( 5ème, etc ) : 2nde
Partenaire(s) : Nope =p

MessageSujet: Re: Rencontre d'une prof classe avec des élèves classes.[libre]   Dim 27 Nov - 15:24

La réponse fusa de la blonde qui s'était présentée quelques minutes plus tôt :

-Désolé, monsieur, mais vous ne pensez pas que vous devriez faire ce genre de déclaration en salle des profs? Déjà qu'on a du mal à se concentrer! -Et au passage pourriez-vous me dire ou vous vous êtes procuré ce que vous venez de fumer... Je suis un peu en panne, vous voyez?

Bah voilà ! On y était ! Ça commençait à sentir le roussi dès le premier jour de cours. J'avais atterie dans quelle classe bon sang ?! Je soupirais longuement, en tournant les yeux vers la prof, histoire de voir sa réaction.
Elle n'avait pas l'air d'être très dérangée ni par l'intervention du prof ni de celle de la blonde. Bah dis donc, j'aurais déjà pêté un câble, moi !
Pile au moment où je regardais la prof, elle sortit de son sac une paire d'éctoueurs, triomphante. Je me refusais d'ouvrir grand les yeux mais je n'en pensais pas moins. Pourquoi j'avais atterie ici ?!
J'aurais dû rester à l'Académie Impériale, ils étaient tous trop bizarres ici !

Elle mis aussitôt les écouteurs et commença à battre le rythme avec sa tête. Puis, elle se dirigea vers moi avec un petit sourire. Elle s'abaissa à mon niveau et me glissa à l'oreille :

-Tu veux t'amuser un peu? Fais en sorte de te boucher les oreilles si tu es sensible.

Je lui répondis par un grand sourire en comprenant enfin les ficelles de ces stratagèmes. D'un signe de sa part, je me levais et la suivais jusqu'au tableau. Par le même signe, elle demanda à Sayuri de se boucher les oreilles.

*Pas de pitié pour ceux qui ne se sont pas présentés, hein ?!*

D'un troisième signe semblable, elle m'indiqua la place à côté d'elle. Sans me départir de mon sourire, je me bouchais les oreilles avant un dernier hochement de tête à la prof.
Comme ce que j'avais compris, elle fis glisser ses ongles sur le tableau en un crissement horriblement désagréable et toute la classe se tut. Je me débouchais les oreilles en retournant à ma place, la tête haute. Je vis Sayuri enlever les mains de ses oreilles.
Au moins, le calme était revenu. Je m'asseyais et la prof,d'une voix forte s'adressa aux élèves :

-Voilà. J'espère que ça vous a plût ? Bien maintenant pour répondre à votre requête cher professeur, je suis libre tous les soirs. Par contre Ageha le fait que tu fûmes des substances illicites ne regardent personne alors abstiens toi de faire ce genre de remarque, compris? Maintenant cher collègue si un jour je vous prend en train de trafiquer quoi que se soit avec n'importe quel élève, je vous fais le serment que je me démerde pour vous foutre en toll, compris?!

*Ah mais carrément !*

C'te prof, elle avait le même âge que nous, sérieux ! -Peut-être en un peu plus sérieux, menfin-.
Le prof tenta de reprendre pied et lâcha :

- Mmh... finalement non. Oubliez ce que j'ai dit mademoiselle, j'ai toujours détesté les flics à cause de leur arrogance légendaire et de leur saloperie de sirène. L'arrogance, j'aurai pu supporter... l'espace de trois jours, mais la sirène, c'est non.

Je levais les sourcils et regardais par la fenêtre: ça allait durer encore longtemps tout ça ? C'est pas que j'en avais marre mais un peu quand même.

- Autre chose, je travaille juste à côté, alors évitez de reproduire ce concerto maléfique, sinon va y avoir un bémol... sans mauvais jeu de mot. Je préciserai de plus que vous êtes en présence de créatures censées être innocentes et dénuées de vices et que par conséquent, une tenue plus professionnelle est de rigueur.

Mme Kamiya VS Mr Chaos : Round 1 ! o/
Je n'avais jamais vu ça mais là, c'était vraiment chiant. La classe allait se remettre à parler dans deux minutes et je m'emmer...m'ennuyais à mourir.
Tentant de tuer le temps, je posais mon sac sur la table, sortait mon portable et commençait à envoyer quelques SMS. Puis, me lassant peut-être 1 minute après, je demandais :

-Quand vous aurez finis avec les gamineries, on pourra peut-être finir de faire les présentations et sortir de cette basse-cour pour aller se défouler. Enfin, ce n'est juste qu'une suggestion...


_________________



/! Présente seulement les week-end ♪
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mitsuki Kamiya

avatar

Messages : 95
Date d'inscription : 06/02/2011
Age : 23
Localisation : Dans ma salle de classe
Année d'étude de votre perso( 5ème, etc ) : Professeur en lycée

MessageSujet: Re: Rencontre d'une prof classe avec des élèves classes.[libre]   Mar 3 Jan - 2:35

J'étais en rogne pas totalement mais c'était bien parti pour dégénérer. C'était l'arrivée de de ce "gamin" qui avait déclenché ce bordel...
La réaction à la menace que je lui avait lancé ne tarda pas à arriver.

- Mmh... finalement non. Oubliez ce que j'ai dit mademoiselle, j'ai toujours détesté les flics à cause de leur arrogance légendaire et de leur saloperie de sirène. L'arrogance, j'aurai pu supporter... l'espace de trois jours, mais la sirène, c'est non.

Sincèrement je crus que j'allais lui foncer dessus pour l'étriper. Oser comparer le G.I.G.N avec de simples filcs sans valeur, c'était la pire des insultes qu'on pouvait me faire. Bon ok ce "gamin" ne savait pas que je j'avais fait partie du groupe d'intervention d'élite Français mais je pars du principe que "Quand tu connais pas, tu juges pas. POINT! " Non mais!
Soudain ma jambe blessée me lança. Je voulus m'approcher du prof-gamin mais comme je n'avais pas envie de m'étaler devant toute ma classe qui semblait fascinée par ce qui se déroulait.
J'étais tellement concentrée sur la douleur que je faillis ne pas entendre ce que le "gamin " disait de nouveau:

- Autre chose, je travaille juste à côté, alors évitez de reproduire ce concerto maléfique, sinon va y avoir un bémol... sans mauvais jeu de mot. Je préciserai de plus que vous êtes en présence de créatures censées être innocentes et dénuées de vices et que par conséquent, une tenue plus professionnelle est de rigueur

Ah ouais ok, il était encore en train de se plaindre à cause du boucan que j'avais fait, c'est pas que mais commençait vraiment à me prendre la tête et en plus ma blessure me faisait atrocement mal, j'étais en rogne et pour de bon cette fois.
J'allais répondre au "gamin" quand Miu qui devait en avoir certainement autant marre que moi se manifesta:

-Quand vous aurez finis avec les gamineries, on pourra peut-être finir de faire les présentations et sortir de cette basse-cour pour aller se défouler. Enfin, ce n'est juste qu'une suggestion...

Quelle intervention remarquable, elle avait détourné mon attention de la douleur, j'avais de nouveau les idées claires. Je m'approchais doucement du prof-gamin en essayant de m'appuyer le moins possible sur ma jambe gauche.

-Je suis totalement d'accord avec toi Miu, j'en ai carrément marre de toute ces gamineries. Fais toi plaisir ma belle, va te dégourdir les jambes sur le terrain de sport. Je te rejoindrai avec la classe plus tard.

Je ne fis pas attention à ce que Miu décidait de faire, je tirai le prof par le col pour l'embrasser et le pousser dehors sans rompre le baiser. Lorsqu'il fut à l'extérieur de la salle de classe, je lui fermais le porte au nez et la verrouillais. Je me tournais vers mes élèves qui semblaient choqué par ce qui venait de se passer.

-Je vous préviens, lançai-je avec colère. Si j’entends quelqu'un moufter sur ce qui vient de se passer, je recommence mon concerto maléfique malgré l'avertissement de l'autre gugusse dehors! C'est clair?

Mon but n'était pas d'effrayer mes élèves mais là l'autre "gamin m'avait poussé à bout. J'en avais pas finit avec lui...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sayuri Williams
Charmante schizo borgne ~
avatar

Messages : 128
Date d'inscription : 12/02/2011
Age : 24
Année d'étude de votre perso( 5ème, etc ) : 1ere. Classe 1 - Lycée
Partenaire(s) : Arren Sora, je serai ton bouclier, ton armure, tes poings. Pactio !

MessageSujet: Re: Rencontre d'une prof classe avec des élèves classes.[libre]   Mar 3 Jan - 3:53

Je gardais mon attention focalisée sur la fille qui venait de se présenter. Un peu contre le gré de tout le monde d'alleurs. Elle savait s'imposer, cette Miu. Son parcours était plutôt intéressant.. et intégrer l'armée de terre, arf. Un sacré morceau. Enfin quelqu'un d'intéressant dans cette fichue école.
Je regardais distraitement le manège qui se déroulait dans la classe. Décidément.. quel bordel cette école.. je crois que je n'avais jamais fait de rentrée aussi déglinguée. Finalement, peut-être que je ne devais pas regretter d'être venue aujourd'hui, parce que c'était pas très très commun, comme début de cours. Une prof sexy puissance mille, un autre qui tombe sous son charme et la drague ouvertement devant sa classe, une élève qui s'avère être une junkie sans complexe... Ouais, je savais pas c'était quoi le plus bizarre la dedans. Mais bon, y avait plus grand chose qui m'étonnait. En tout cas fallait que ça soit sacrément costaud pour me surprendre. Et ce n'était pas une classe qui finissait en véritable jungle qui pouvait m'étonner... par contre, m'énerver, si. Tout ce bruit autour de moi, ça devenant légèrement énervant. Mais qu'est-ce qui excitait à ce point les élèves? C'était juste pas une matinée comme les autres, un point c'est tout.. ils pouvaient pas tous être calmes, attendre sagement que ça se termine, au lieu de chauffer l'ambiance déjà un peu trop à son comble ? Je toisais les élèves qui piaillaient du regard, quand un mouvement de la part de notre charmante professeur attira mon attention. Je fronçais les sourcils. Elle voulait que je me bouche les oreilles ? Bah.. avec plaisir ouais.. si ça pouvait m'empêcher d'entendre les autres brailler.. Aussitôt, je m'exécutais. Mais elle ne faisait pas ça pour rien non ? curieuse, je la regardais approcher doucement sa main su tableau et...
Argh. une grimace se dessina sur mon visage, même si je n'avais pas entendu ce crissement. Mai rien que de l'imaginer me laissais un frisson dans le dos. Rien de plus désagréable que des ongles raclant un tableau noir. Je débouchais mes oreilles, un sourire narquois sur les lèvres. Elle était pas si mal, la Kamiya-sensei ! Immédiatement, le professeur masculin rétorqua avec tact. Bouh. Lui non plus était pas si mal. Amusant, comme manège. Mais assez pitoyable aussi, il fallait l'avouer. D'ailleurs, je n'étais pas la seule de cet avis, à en juger l'intervention de Miu, qui résumait assez aisément ce qui me trottait dans la tête.

Kamya-sensei lui donna l'autorisation de sortir prioritairement de a classe pour rejoindre le terrain de sport avant nous. Argh, que elle ? Bouh.. je me serais bien fait aussi un plaisir de sortir de ce cirque.. Je n'eus pas le temps de remarquer la réaction de Miu que mes sourcils se haussèrent alors que la sulfureuse professeur de chant et de sport saisit son premier prétendant pour l'éjecter dehors.. tout en l'embrassant ! J'en connaissais un qui allait se sentir tout troublé. Je levais les yeux au plafond, alors qu'elle fermait la porte à clef après l'avoir claquée au nez du professeur Chaos. C'était fou ce que les adultes pouvaient faire preuve de gamineries..

Furieuse, elle nous demanda d'oublier cet épisode. De toute façon, tant que c'était pas mes oignons, je m'en contrefoutais. Après avoir jeté un bref dernier regard à notre professeur, je reportais mon attention sur les fenêtres,laissant mes pensées s'égarer ailleurs que dans cette classe incongrue.



_________________
Kiss me Sweet
I'm sleeping in Sorrow
All alone, in Ice and Snow
In my Dreams, i'm Calling your Name
You are my Love..
PACTIO CARD (spoiler) ♥️
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexander Chaos Carstein
Administrateur/trice
avatar

Messages : 138
Date d'inscription : 06/02/2011
Age : 23
Localisation : perdu dans ma folie...
Année d'étude de votre perso( 5ème, etc ) : professeur
Partenaire(s) : aucun

MessageSujet: Re: Rencontre d'une prof classe avec des élèves classes.[libre]   Dim 8 Jan - 21:10

-Quand vous aurez finis avec les gamineries, on pourra peut-être finir de faire les présentations et sortir de cette basse-cour pour aller se défouler. Enfin, ce n'est juste qu'une suggestion...

Le prof jeta un bref coup d'oeil à l'adolescente qui avait ouvert la bouche. Depuis quand les élèves étaient il plus matures que leurs professeurs ? * Ouais, enfin si on parle de toi... T'as quand même réussi à fumer des fibres de coton... * Alex chassa cette pensée désagréable de son esprit et reporta son attention sur Miss Kamiya, qui s'avançait vers lui.

-Je suis totalement d'accord avec toi Miu, j'en ai carrément marre de toute ces gamineries. Fais toi plaisir ma belle, va te dégourdir les jambes sur le terrain de sport. Je te rejoindrai avec la classe plus tard.

Elle n'était pas la seule. Lui même se demandait pourquoi il était venu ici... Il devait vraiment s'emmerder pour prendre la peine de venir interrompre une classe de cette manière, mais bon... Ce qui était fait...

La splendide créature qui se tenait devant lui l'agrippa par le col et l'embrassa, plaquant ses lèvres douces sur les siennes. Les yeux écarquillés, il ne résista même pas lorsqu'elle le poussa en dehors de la salle de classe, trop surpris pour esquisser le moindre geste. EN COURS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre d'une prof classe avec des élèves classes.[libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre d'une prof classe avec des élèves classes.[libre]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Prof de Philo Funky pour Elèves Audacieuses & Coquines
» Quand ce n'est pas une métaphore [libre]
» Cours privé d'histoire ou petit flirt avec le prof? (a) [Benjamin ft Evy]
» [Fan-Classe] Le Salut De Nebula
» Des lunettes classes vont forcément avec un fruit classe ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Negima ! Mahora Legends ! :: Rp-
Sauter vers: