Negima ! Mahora Legends !

Rejoignez le forum de Negima ! RPG et devenez un(e) puissant(e) magicien(ne) ou un(e) grand(e) guerrier (ère) ! Entre cours, histoires d'amour et duels de magies, entrez dans la légende !
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Test Administrateur] Un novice met le bazard ...

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: [Test Administrateur] Un novice met le bazard ...   Jeu 24 Mar - 17:59

Un doux rayon de soleil vint réveiller la jeune Elødie, profondément endormie dans son lit, malgré son réveil sonnant depuis belle lurette. Il affichait 7hoo, les cours n'allaient pas tarder à débuter tandis que la novice en magie n'était toujours pas debout. Soudain, le soleil passa derrière un nuage, puis la gaieté de la chambre d'Elødie s'envola. Un rayon filtra derrière les stores de la fenêtre, puis celui-ci réveilla la magicienne, apparemment dans le potage.

Je m'éveillai dans le calme de ma chambre. Il faisait tellement chaud, ce matin ! Il était évident que le printemps avait débuté, et ce n'était pas plus mal. La température à -3° C, ce n'était pas très agréable ! Je baillai aux corneilles avant de descendre de mon lit. Je manquai de peu de tomber. En effet, une jaquette de jeu vidéo traînait près de mes chaussons. Cela m'apprendra à ne pas ranger ma chambre. Maintenant que le printemps était là, un bon ménage de printemps ne tarderait certainement pas à avoir lieu ...

Je descendis lentement, à l'allure d'une femme âgée de 80 ans, avant de trébucher sur une manette de console de jeux. *Ce n'est pas mon jour, aujourd'hui !*, pensai-je. Et cette pensée était complètement vraie. Comme quoi, la jeune magicienne ne maîtrisait pas la magie pour rien ...

J'attrapai un bol où il y avait écris : " Negima ! ", avant d'y verser du lait demi-écrémé et de mettre deux bonnes poignée de céréale au chocolat fourrée au lait. J'émis un petit cri avant de déguster mon petit déjeuner. Je me pris un verre de jus d'orange avant de repartir en direction de ma chambre. Là, je m'habillai rapidement et fis mon sac à dos. Cette matinée, j'avais mathématiques, français et art plastique. Malgré le peu de matières, mon sac était tout de même lourd. Je m'emparai de mes clés, fermai la porte de chez moi puis me dirigea plutôt rapidement vers le lycée situé à quelques minutes d'ici.

Quelques de mes amies m'attendaient devant l'école avant qu'un surveillant n'ouvre les portes. Celui-ci n'avait pas l'air bien réveillé, enfin, comme la plus part de mes connaissances au lycée, le matin. Je passai le seuil de l'école avant d'apercevoir un groupe de jeunots m'épiant, tel un rapace repérant sa proie. Je les ignorai, puisque ces derniers ne semblaient pas très intelligents. L'un d'eux n'était pas très grand, il faisait au moin une tête de moins que tout ses camarades. Il avait une expression ahurie sur le visage. Soudain, la cloche retentit puis je dus aller me ranger avec mes camarades de classe pour aller en cours de mathématiques. Cette matière, c'était celle avec j'avais le plus de mal. Les théorèmes ainsi que tout ces chiffres et ces lettres me faisaient parfois perdre le fil d'un exercice ou d'une leçon.

Finalement, le cours passa rapidement et je pus quitter cette affreuse salle ! Comme c'était la récréation, je retrouvai mes ami(e)s près d'un petit parc au fond. Soudain, le même enfant qui m'avait tant épié tout à l'heure me regarda fixement. Ce dernier me fit une horrible grimace avant de me tirer la langue. Une rage soudaine s'empara de mon corps. Je déposai mon sac près d'une de mes meilleures amies avant de partir en courant derrière ce petit imbécile de 6e. Le garçon m'emmena dans une salle de cours où personne ne donnait ... un cour.

Cette salle n'avait pas du servir de nombreuse fois, puisque seulement deux petites bibliothèques trônaient dans la salle, sans compter les pupitres et le bureau du professeur.
Le garçon n'avait pas l'air d'un macho, d'un garçon qui fait tout si ses amis le lui demandent. Mais bon, il m'avait cherché, et lorsque l'on me cherche, l'on me trouve ! J'avais une folle envie de lui dire bien en face, en le regardant dans le blanc des yeux : " Alors ? Monsieur cherche les ennuis ? ". Mais, à quoi cela me servirait-il ? Je ne voulais en rien m'attirer des ennuis, et puis des idiots j'en rencontrerais certainement plus d'un dans ma vie. Il n'était qu'un avortons de plus dans un monde d'imbéciles ....
Je pensais qu'il allait se défiler, comme le faisait la plus part du temps les 6e lorsqu'ils venaient défier une lycéenne, mais celui-ci se contenta de me fixer. *[i]Dommage que je ne puisse pas me servir de mes pouvoirs
* songeai-je, * j'aurais pu lui mettre une bonne raclée *. Mais, mon père m'avait défendu de le faire, au risque de me faire découvrir. Après tout, si j'usais de ma magie, et qu'il ne rapporterais rien ? Je n'avais qu'une envie : le faire payer pour cette stupide humiliation totale ! Le garçon prit la parole, me sortant alors de mes machiavéliques pensées ... :

« Et, dis donc ! Je t'ai vu utilisé de ta magie en rentrant chez toi. Tu avais oublié t'es clef et tu as ouvert la porte, comme ça, comme par magie, en agitant t'as main».

J'avalai ma salive bruyamment. Il m'avait vu ! Catastrophe ! Qu'allais-je faire ? L'enfermer dans cette salle à tout jamais ? L'assassiner ? ... Non. * Je deviens de plus en plus idiote, moi *, pensais-je pour faire un peu d'humour au milieu de tout ces problèmes. Enfin, l'enfant reprit :

« Moi aussi, je suis magicien, hé hé .... Enfin, mes parents le sont, je ne sais pas encore utiliser ma magie ... Mais ça ne m'empêchera pas de dire à tout le monde ce que tu es !!! » .

Comment ça ? Quel sale garnement ... Il voulait divulguer mon secret que je me cassais la tête à cacher, au milieu de mes amis normaux. Comment réagiraient mes ami(e)s magiciens ? Quelle pagaille ...

Il fallait trouver un moyen de faire taire ce garçon, qui ne semblait pas très intelligent. Effectivement, à quoi servirait-il de divulguer la véritable identité d'une magicienne en étant nous même un magicien. De toute façon, ce garçon n'avait apparemment rien dans son crâne, à l'aspect déjà bien petit. Peut-être que, maintenant qu'il savait mon secret, je pouvais utiliser de ma magie pour lui donner une bonne leçon, une bonne raison pour ne pas révéler mon côté magicien aux autres élèves ? Enfin, c'était la seul solution ... selon moi en tout cas.
Je fouillai dans mon esprit à la recherche de sorts, pas trop puissant, mais assez pour empêcher ce garçon de révéler mon secret. *Je devrais peut-être utiliser plusieurs petits sortilèges pour le sermonner ... Oui, je ne vois que ça* songeai-je. Je relevai mes manches, avant de fixer le garçon.

« Non ! Tu ne le diras à personne, même pas à ton voisin ! Je vais user de mes pouvoirs pour t'en dissuader ! »

Quelle phrase stupide ! Il devait plus me prendre pour une folle que pour une puissante magicienne, même si d'apparence, je n'en avais, certes, pas l'air du tout ! Après tout, mon père était un excellent magicien, pourquoi ne serais-je pas de même ?

*Un sort, un sort ! Oui ! *
Un sortilège me vint à l'esprit. Le garçon n'avait pas bougé d'un poil ; c'était le moment où jamais !

« Labor Omnia Vincit Improbus ! Sagitta Magica, Aerialis ! »

Une pluie de flèche fendit l'air pour parvenir au petit garçon, tremblant. Celui-ci courut dans tout les sens, avant de trébucher sur le pied d'une table et de se retrouver immobilisé suite à mon assaut de flèche. Il marmonnait des jurons : ce n'était pas ce qui allait le sortir de cette belle affaire .... Peut-être que ce sortilège l'avait complètement dissuader de révéler quoi que ce soit. Il fallait s'en assurer. Je m'approchai lentement, mais surement du petit garnement. Je lui murmurai à l'oreille, tel un assassin prêt à achever sa victime :

« Alors, tu vas dire mon secret à tout le monde, hein ?
- Nooon ! Non, je ne le ferais pas, après tout, nous sommes magiciens tout les deux, hein, hein ? Pas la peine de s'énerver ! Je jure, je ne dirais rien sur tes pouvoirs, promis juré euuh ... cracher ! »

Il cracha devant moi, quel malappris ! Enfin, le problème était réglé, la vie pouvait reprendre son cour. J'enlevai l'étreinte que j'exerçais sur le jeune garçon avant de tilter : Quel heure était-il ? Oh non ! Mon cours de français ! Je courus dans les couloirs, plusieurs élèves tentèrent en vain de me faire un croche-patte. Je toquai trois fois respectueusement sur la porte de la salle de français, le cour avait commencé depuis une bonne vingtaine de minutes. Mais le principal était que je sois là, et puis comme j'étais la chouchoute du professeur de français, je n'eus pas de problème. Voilà une journée qui était bien rempli ! Enfin, elle n'était pas terminée ... Gloups ...
Revenir en haut Aller en bas
 
[Test Administrateur] Un novice met le bazard ...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouveau test de répartition
» Mélanie passe le test HIV (pv Guillaume et un autre médecin)
» Message de l'administrateur
» Le langage des fleurs... Petit test...
» Etes-vous attentifs aux autres ??? Petit test...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Negima ! Mahora Legends ! :: Rp-
Sauter vers: